mercredi 26 mai 2010

Chanson du Duc : chanson de la semaine #32

Extrait de Don Quichotte (1933) de Georg Wilhelm Pabst, d'après le roman de Cervantès, avec dans le rôle-titre, le grand Fédor Chaliapine, sur une musique de Jacques Ibert


Chanson du Duc (texte de Alexandre Arnoux)
Je veux chanter ici la dame de mes songes
Qui m’exalte au-dessus de ce siècle de boue.
Son coeur de diamant est vierge de mensonges
La rose s’obscurcit au regard de sa joue.
Pour elle j’ai tenté les hautes aventures :
Mon bras a délivré la princesse en servage,
J’ai vaincu l’enchanteur, confondu les parjures
Et ployé l’univers à lui rendre l’hommage.
Dame par qui je vais, seul dessus cette terre,
Qui ne soit prisonnier de la fausse apparence,
Je soutiens contre tout chevalier téméraire
Votre éclat non pareil et votre précellence.

Disponible à la médiathèque : Chansons de Don Quichotte / Jacques Ibert, comp. et dir. ; d'après Cervantès ; Orchestre du Théâtre national de l'Opéra de Paris ; Feodor Chaliapine, voix. Le Chevalier Errant : épopée chorégraphique en quatre tableaux d'après Cervantès / Jacques Ibert ; Jean Davy et Odile Mallet, recitant ; Roger Gardes, T ; Michel Roux, B ; Choeurs et Orchestre National de l'ORTF ; Georges Tzipine, dir. - L'empreinte Digitale, 2000. - 1 disque compact + 1 livret

Articles Wikipédia : Jacques Ibert - Fédor Chaliapine - Georg Wilhelm Pabst - Miguel de Cervantes - Alexandre Arnoux

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...