samedi 24 juillet 2010

[Playlist] Le Retour du Ver d'Oreille Géant

Piccolina downtempo Musikauswahl, verano 2010
Présentation des travaux de forage et de prospection dans les strates souterraines et aériennes des musiques électroniques : IDM, Ambient, Glitch, Dub, Blips'n'Bleeps, Click'n'cut...

Ver d’oreille (De l’allemand Ohrwurm) : Mélodie, air, ou chanson que l’on retient trop facilement et dont on ne peut pas se débarrasser.



Titre - Musicien "Titre d'album" (Label, date) - pays [chronique de disque, ou fiche biographique]

Grass Alley - Sinner DC "Crystallized" (AI records / La Baleine, 2009) - Suisse [chronicart]
Vaihtovirta - Pan Sonic "Aaltopiiri" (Blast First / Mute Records, 2000) - Finlande [dMute]
Dexter - Riccardo Villalobos "Alcachofa" (Playhouse, 2003) - Chili/Allemagne [Guts of Darkness]
Alva Noto.Z1 - Alva Noto "For" (Line, 2k, 2006) - Allemagne [actoral]
Deep Burnt - Pepe Bradock "Confiote De Bits / A Remix Collection (2009)" (Bbe, 2009) - France [Des oreilles dans Babylone]
Textuell - Oval "Systemisch" (Mille Plateaux, 1994) - Allemagne [fluctuat]
Park - System "System" (Scape, 2002)
Field - Biosphere "Insomnia" - Norvège [guts of darkness]
Phut of Plex - Fizzarum "Monochrome plural" (Domino Recording, 2000) - Russie [Chronicart]
Operation costs - Lusine "A certain distance" (Ghostly Songs, 2009) - États-Unis [Chroniques électroniques]
Fractales, Part 1 - Apparat "Walls" (Shitkatapult, 2007) - Allemagne [Trip-hop.net]
Die Dinge des lebens - To Rococo Rot "The amateur view" (City Slang, 1999) - Allemagne [Fluctuat]
Solitude - Ametsub "The nothing of the North" (Progressive form, 2009) - Japon [dMute]
As Complicated And As Beautiful As Always - Alog "Duck-Rabbit" (Rune Grammofon / Universal, 2000) - Norvège [Sefronia]
Dissolving time - H.U.V.A. Network "Ephemeris" (Ultimae, 2009) - France/Suède [ultimae]
Lay in a Shimmer - Pantha du Prince "Black noise" - Allemagne [playlistsociety]
Grin and bear - Lali Puna "Faking the Books" - Allemagne [xsilence]

The Return of the Giant Ear Worm
détournement de l'illustration originale "
41 Horror in Paris" de la série Mars Attacks (en savoir + sur comixture)

et aussi : Piccolina downtempo Musikauswahl, verano 2009

Revue de presse, revue de blogs de la semaine

Igor Stravinski [photo : loc.gov] - L'oiseau de feu
NBC Symphony Orchestra.
Leopold Stokowski, dir. [archive]


01. Soap opera de plein été dans la musique en ligne : Deezer a conquis une vieille et riche héritière !, Qobuz, 24/07

02. Bruno Mantovani, directeur du Conservatoire de Paris, Qobuz, 23/07

03. Dis, c'est qui Ownimusic ?, owni, 23/07

04. Et si Facebook exagérait sur son nombre réel de membres ?, Ecrans, 23/07

05. Prince fait décoller les ventes du Courrier International, Qobuz, 22/07

06. Le livre numérique a-t-il détrôné le livre papier aux Etats-Unis ?, Le Monde, 22/07

07. Lipdubs des écoles et universités : le palmarès d’Educproseduc pros, 22/07

08. Les industries de l’audiovisuel et technologies prêtes à expérimenter UltraViolet, leur DRM global, ZDNet, 21/07

09. Musique: Deezer va fusionner avec WorMee d'Orange, Tic et net, 20/07

10. La politique culturelle en toutes lettres, Le Monde diplomatique, 20/07

11. Chanteurs en fin de droits, L'express, 23/07

12. James, 20.000 euros d'amende pour avoir téléchargé, geek c'est chic, 20/07

13. Comment les marques et commerçants intègrent les médias sociaux: 6 études de cas, techcrunch, 19/07

14. Noomiz détecte et qualifie l’adhésion du public aux nouveaux talents, Electron Libre, 19/07

15. Frédéric Mitterrand : « ça marche très bien Hadopi ! », pcinpact, 19/07

16. Des artistes soutiennent le rapport Gallo. Ou pas ?, the internets, 19/06

17. Les bibliothèques anglaises dans une situation noire, Actualitté, 16/07

18. Déclaration d’Avignon : l’importance de la culture pour un nouveau modèle social européen, IRMA, 16 /07

Fin de la veille... et début de la sieste estivale :-)
Rendez-vous fin août pour la prochaine revue de presse
Bonnes vacances

vendredi 23 juillet 2010

Les demoiselles de Sotchi

Dansons le cha-cha-cha sur les quais
Extrait de Песни моря (en roumain Cîntecele Marii), comédie musicale russo-roumaine de 1970, réalisée par Francisc Munteanu avec l'acteur roumain Dan Spataru et l'actrice russe Natalia Fateeva. L'action se déroule à Sotchi, ville balnéaire russe au bord de la Mer Noire. On retrouve dans Песни моря (en français Les chants de la mer) l'influence du cinéma de Jacques Demy Les Parapluies de Cherbourg (1964), et Les Demoiselles de Rochefort (1967).



Fiche IMDB

vendredi 16 juillet 2010

Revue de presse, revue de blogs de la semaine

Yvette Guilbert Madame Arthur


01. Les commerçants excédés par la taxe sur la musique, Le Parisien, 16/07

02. Apple's Secret Cloud Strategy And Why Lala Is Critical, techcrunch, 16/07

03. Ventes de disques : les tops et les flops du semestre, glconnection, 15/07

04. Proposition de loi contre la cyberaddiction, The Internets, 15/07

05. Eric Walter (Hadopi) : « l'offre légale se développera quand le pillage cessera », Les échos.fr, 15/07

06. Radio France signe un nouvel accord avec les sociétés d’auteurs, IRMA, 15/07

07.Internet Archive s'engage dans la numérisation accessible, Enssibrèves, 15/07

08. Denis Ladegaillerie (SNEP) : "C’est sur les mobiles qu’on observera les plus forts taux de croissance", Digital Jukebox / ZDNet, 15/07

09. La musique sera collaborative ou elle ne sera pas (ou pas), gotsky blog, 14/07

10. L’activité et l’économie des festivals de musiques actuelles, glconnection, 14/07

11. ACTA : « Il ne s’agit pas de créer un « Big Brother », The Internets, 14/07

12. ZeroThune - Téléchargement de musique légal et gratuit sans DRM, accessoweb, 13/07

13. Read more: ZeroThune - Téléchargement de musique légal et gratuit sans DRM, accessoweb, 13/07

14. Orange lance un service de publication de paroles de chansons [sur Voila.fr], Le Journal du Net, 13/07

15. Forte baisse des ventes de CD audio en juin 2010. L'effet Hadopi déjà disparu ?, Numérama, 13/07

16. Orange signe un partenariat avec MySpace, gl connection, 13/07

17. Etats-Unis : de plus en plus de jeunes se lassent de Facebook, techno.branchez-vous, 12/07

18. Histoire de la piraterie discographique [audio] partie 1 & partie 2, Libération, 12/07

19. Wagram et Tôt ou Tard enfin mariés, Electron Libre, 12/07

20. Marketing, communication et médias : un mariage impossible, Le Transistor, 07/07

21. Carte musique jeune : La guerre psychologique est ouverte., substance-m, 01/07

mardi 13 juillet 2010

5 minutes chez Bruant, ou L'art d'accueillir les clients au cabaret

L'icône du Paris de la Belle Epoque
Difficile de présenter Aristide Bruant (1851-1925), tant il constitue une figure tutélaire pour la chanson française. Plus encore qu'Yvette Guilbert, Bruant reste le symbole de l'âge d'or des cabarets et des cafés-concerts parisiens de la fin du XIXème siècle. Portraituré par Toulouse-Lautrec, ou photographié par Nadar, la silhouette de Bruant avec son costume de garde-chasse en velour noir, ses bottes, sa canne, son chapeau à large bord et sa grande écharpe rouge est devenue une véritable effigie. Reproduite en cartes postales et en d'innombrables produits dérivés, l'image de Bruant est aujourd'hui l'icône touristique d'un Paris mythique, celui du Montmartre de la Belle Époque, avec ses artistes et ses poètes, ses marlous, ses gigolettes et son parler argot. Car les chansons d'Aristide Bruant évoquaient souvent Paris et ses quartiers, et la vie Dans la rue : Nini peau d'chien, Belleville, Ménilmontant, À Batignolles, À la Bastille, A Grenelle, A la Villette ...

«Au revoir tas de veaux, bonsoir à vos punaises !» ou Quand le tact et la prévenance ne sont pas les maîtres mots dans la conduite d'une relation client
Engagé comme chanteur dans différents cafés concerts, théâtres, et cabarets : Le Chat Noir, Les Ambassadeurs, Le Mirliton, Aristide Bruant tira sa renommée de son talent de bonimenteur, on dirait aujourd'hui d'animateur, avec un numéro qui fera sa renommée, ainsi au Mirliton, il houspillait les bourgeois et les noceurs fortunés en les invectivant par des termes argotiques. Et les clients rudoyés ne s'en plaignaient pas, bien au contraire ils étaient ravis en éprouvant la délicieuse sensation de s'encanailler.

L'enregistrement suivant est une reconstitution qui date de 1908, rend compte de l'atmosphère qui régnait dans les cabarets, deux décennies plus tôt. Il est édité sur disque compact chez Frémeaux & Associés : Toulouse-Lautrec (1864-1901) : Aristide Bruant, Eugénie Buffet, Yvette Guilbert... témoignages musicaux 1895-1934 (FA 5074). CD disponible à la médiathèque.



Cinq minutes chez Bruant, Scène réaliste interprétée par l’auteur. [transcription par nos soins]
Et ben bon dieu c’te fois-ci v’là du linge[1],
C’est pas de la raclure de bidet,
C’est de la chère, c’est de la belle,
Deux chouettes petites sœurs avec un ambassadeur[2]
Un miché[3] ou un voleur,
A nous les chœurs :
Oh la la, c’te gueule, c’te binette
Oh la la, c’te gueule qu’elle a
(bis)
Par ici mes p’tites chattes, mettez vot’ cul là
Une petite voix : - Monsieur Bruant, y a plus de place
A.B. : - Il y a toujours de la place
Une voix : - Tu m’en enverra trois caisses
A.B. : - La ferme toi, salaud ! Et toi Gourdiflot[4], viens par ici avec tes deux bergères,
Maxime pousse les trois bocks et un galopin qu’j’trinque à la santé des poules de Gourdiflot
[Bruits de verre cassé]
Ça fait rien, ici on paye pas la casse,
A la tienne mon salaud, paraît qu’on se refuse rien dans ta famille,
C’est à toi ces deux ponettes[5]
Une voix : -Monsieur fait l’homme sandwiches, y promène sa bidoche entre deux tableaux
Une autre voix : Oui, il a pris deux gonzesses pour être plus sûr d’être cocu
(Ah Ah, rires dans l’assemblée)
A.B. : Tas de chameaux, vous allez taire vos gueules,
J’vais vous chanter les p’tits joyeux, Et tâchez de r’prendre au refrain si vous en êtes capables, tas de propres à rien, tas de saligots[6]
C’est nous qu’on voit passer avec des nœuds de cravate
des bleus, des blancs, des rouges, et des couleurs d’cocu
Et si nos p’tites gonzesses traînent un peu la savate
[7],
nous avons des pantoufles pour les y foutre dans le cul.
C’est nous les joyeux, les petits joyeux,
Les petits marlou
[8] qui n’ont pas froid aux jambes
C’est nous les joyeux, les petits joyeux,
Les petits marlou qui n’ont pas froid aux yeux

[L’assemblée : bravo, bravo, bravo]
Une voix : Messieurs, un ban[9] pour le patron et qu’ça pète !
Un, deux, trois, quatre, cinq,
un, deux, trois, quatre, cinq,
un, deux, trois, quatre, cinq,
un, deux, trois, ah, ah, ah

[Toc, Toc, Toc]
A.B. : On a frappé. Qu’y est-ce qui nous arrive ? C’est un vieux maquereau qui vient ici pour dessaler[10] son fils. Maxime, foutez les à l’institut et donnez un seau d’eau à ce monsieur pour tremper la tronche à son lardon. [Rires ah, ah, ah]
Attention Messieurs un départ, monsieur Gourdiflot se fait la paire avec ses deux pétasses. Au revoir Arthur, à la revoyure. A toi le bonheur, à nous les chœurs
Tous les clients sont des cochons, la faridondon, la faridondaine
Tous les clients sont des cochons, la faridondaine [11], la faridondon
Et surtout les ceux qui s’en vont , la faridondon, la faridondaine
Et surtout les ceux qui s’en vont , la faridondaine, la faridondon.

Et maintenant, il est deux heures, sortez les volets, rentrez la terrasse
Et foutez les clients à la porte à coup de bottes dans le cul !
[Protestation des clients : Non, non, non non]
A.B. : Nom de dieu, voulez-vous me foute le camp tas de soulots,
- C’est bon, c’est bon, on s’en va, au revoir Bruant.
- Au revoir Monsieur Bruant.
A B : Au revoir tas de veaux, bonsoir à vos punaises[12],
Vous viendrez encore m’emmerder demain soir, n’est-ce pas, tas de cochons ?

Petit lexique d'argot
1. linge : femme galante richement vêtue, jolie femme bien habillée
2. ambassadeur : si ambassadeur d’amour, souteneur, mac élégant
3. miché : micheton, client des prostitués
4. gourdiflot : personne un peu niaise, benêt, sot, ballot, masculin de gourde
5. ponette : poule, prostituée
6. saligot : sale, sans gêne, qui mange salement
7. traîner la savate :, avancer sans se presser, sans vigueur, avec fatigue, vivre dans la misère
8. marlou : maquereau, souteneur
9. ban : faire une ovation, faire la hourra
10. dessaler : déniaiser, dégourdir, corrompre, instruire
11. faridondaine : la misère, le malheur, la galère
12. punaise :femme publique, femme mauvaise, femme méchante, prostituée


Sources : Aristide Bruant (Wikipédia), Article Encyclopædia Universalis, udenap.org

mercredi 7 juillet 2010

La chanson du porteur d'eau

Deuxième extrait de Volga Volga (1938), comédie musicale soviétique de Grigori Aleksandrov, après la vocalise du garçon de café, aujourd'hui la chanson du porteur d'eau avec l'acteur Pavel Olenev [Павел Оленев] (1898-1964).




Volga Volga sur Wikipédia

lundi 5 juillet 2010

La ballade de la vie agréable : chanson de la semaine #34

La ballade de la vie agréable (1931) chantée par Albert Préjean, musique de Kurt Weill, paroles de André Mauprey, adaptation française d'après le texte de Bertold Brecht Ballade von dem angenehmen Leben, tirée de L'opéra de Quat'sous (Dreigroschenoper).
Le réalisateur Georg Wilhelm Pabst porta la pièce de théâtre musical à l'écran en 1931 dans deux versions distinctes, l'une allemande, l'autre française avec deux distributions acteurs. Dans la version française, c'est Albert Préjean qui interprétait le rôle de Mackie le Surineur.




Sur les grands hommes on conte des blagues pures
On dit qu'y n'parlent que de littérature
Dans des greniers remplis de rats immondes
Tout ça c'est des bobards pour duper l'monde

On bourre le crâne au pauvre couillon
Moi j'en ai marre de vivre sans pognon
Tous les oiseaux d'ici en Babylone
Ne trouveraient pas cette pâture bonne

Vous pouvez m'croire, ne vous en déplaise
Mais il n'est trésor que de vivre à son aise
On nous cite les coureurs à l'aventure
Qui pour la vertu se font la vie dure
Pour l'idéal ils souffrent le martyre
Afin qu'leur concierge ait des trucs à lire

On s'les r'présente se couchant le soir
Avec leur femme qui est un vrai repoussoir
Et dont l'ambition tout juste ose prétendre
A vivre avec cinq mille francs par an

Quels pauvres bougres, ne vous en déplaise
Il n'est trésor que de vivre à son aise




sources : paroles Abazada.com, sur Albert Préjean unedap.org, sur la pièce Wikipédia, sur le film de Pabst Wikipédia

Le grand air du garçon de café


«... j’ai toujours été fasciné par le destin de tous ces artistes qui travaillaient toujours sous contrainte et qui ont réussi à faire des choses importantes. Alexandrov fait partie des réalisateurs qui m’intéressent beaucoup. Ce n’était pas facile de faire des comédies musicales sous le régime stalinien.»
Igor Minaiev à propos de Grigori Alexandrov
source kinoglaz.fr via Qobuz


extrait de Volga Volga [Волга-Волга] (1938), comédie musicale soviétique de Grigori Aleksandrov


Hommage à Alexandrov au Balzac des Champs-Elysées (Qobuz)
Volga Volga (Wikipédia)

vendredi 2 juillet 2010

Revue de presse, revue de blogs de la semaine


Mikhaïl Glinka (1804-1857)
Russian kamarinskaja(1904)


01. Doutes autour du prix de la riposte graduée, Nouvel Obs, 02/07

02. L’Hadopi opérationnelle dans les prochains jours, reseauglconnection, 01/07

03. Google court après le Web 2.0, Electron Libre, 12/07

04. Google Me : Google réussira-t-il à être social ?, technotes, Figaro blog, 01/07

05. Le mouvement de grève très suivi à la médiathèque, le progrès, 01/07

06. Marginalité militante, Le Figaro, 01/07

07. Laurent Bayle : «La vie musicale doit changer», Le Figaro, 01/07

08. Lancement d’Airbuzz, plateforme mobile pour artistes indépendants, reseau gl connection, 30/01

09. Comment créer un média en deux temps trois mouvements ?, ReadWriteWeb, 29/06

10. La direction de la Bm de Toulouse sous surveillance, Enssibrèves, 29/06
Voir aussi sur le sujet : Le nombril de Belle Beille, Kotkot, À la Toison d’or, Le dindon travesti, Des Bibliothèques 2.0

11. Le piratage sur Internet sera verbalisé, Le Monde, 29/06

12. Bashung, de l’aube à l’aube, Discolab, 29/06
sur le sujet voir aussi hop blog

13. Monotonix versus Renan Luce… Le Rock dans tous ses états, rue89, 28/09

14. Rock History: A Dialectical Narrative, music think tank, 28/06

15. Sur iTunes, les prix ne cessent de grimper, La tribune de Genève, 28/06

16. Le podcast Saison 1 Episode 3 - Premier podcast de l'été avec un air de vacances et de fin d'année..., Viva Musica, 28/06

17. «C'était mieux avant... avec mon pote disquaire», sawnd, 28/06

18. «Google Me»: Google lancerait très bientôt son réseau social, Techno Branchez-vous, 28/06

19. Concerts : les têtes d’affiche ne font plus salle comble, Electron Libre, 28/06

20. Bing s'ouvre à la musique, nouvel obs, 23/06

jeudi 1 juillet 2010

FESTIV' ÉTÉ 2010

SOIRS DE CONCERTS A DOLE

LUNDI - COURS DE ZIC
21h - Cours Saint Mauris
12 JUILLET : Goyave
soul, reggae et world music
19 JUILLET : Kurt - électro/pop/rock
26 JUILLET : Ratatouille
Musique festive, swing
2 AOÛT : Eden Group - blue note
9 AOÛT : Electric Hat - blues, pop
Organisation : Office de Tourisme
Tél. 03 84 72 11 22

MARDIS D’ÉTÉ
20 h 30 - Médiathèque de l'Hôtel-Dieu,
6 JUILLET : Silex- slam
13 JUILLET : Anne Valverde (Chanson)
Bernard Montrichard (Guitare)
Rock-Blues urbain
20 JUILLET : Diva - Trio Jazz vocal
27 JUILLET : Daniel Fernandez Musique du monde

en Août à la Visitation
3 AOÛT : René Lagos Diaz Trio Guitariste Chilien.
10 AOÛT : Fayçal Sahli Quintet Jazz musique du monde
17 AOÛT : Arc-en-ciel 69 Musique des années 60’s,
Esplanade de La Commanderie
24 AOÛT : Tetraktys Innersea musique de chambre
Organisation : Service culturel
Ville de Dole - Tél. 03 84 79 79 48


JEUDIS EN MUSIQUE
20h30 - esplanade de La Commanderie,
8 JUILLET : Crazy Jazz band Orchestre de Jazz Tavaux
15 JUILLET : Blue Night Country
22 JUILLET : Le Trio Rue de Lappe
swing
29 JUILLET : Les New Jewels orchestre années 60
5 AOÛT : Groupe Eclips
12 AOÛT : Duo V3 guitare, harpe, voix.
19 AOÛT : Groupe Belarus Air BD
musique russe.
Organisation : Comité des fêtes de Dole
Tél. 03 84 79 79 48


En cas de pluie, repli à la Halle des templiers (derrière La Commanderie).

Programme sur
www.doledujura.fr

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...