vendredi 8 avril 2011

Paul Valéry : Poètes en musique #11

« La poésie est l’ambition d’un discours qui soit chargé de plus de sens et mêlé de plus de musique que le langage ordinaire n’en porte et n’en peut porter. »
Variété , 1921


Paul Valéry (1871-1945) est un écrivain, et philosophe dont la poésie s'inscrit dans le prolongement du mouvement symboliste, plus particulièrement dans l'héritage du projet mallarméen : " [...] « Que peut un homme ?». Dans la conception et la poursuite de cette recherche, musique, mystique et mathématiques ont constitué pour Valéry des expériences formatrices. Toutes les trois ont présidé, dans la dernière décennie du dix-neuvième siècle, à la genèse même de son Système. La musique, alors incarnée à ses yeux par le « dieu Richard Wagner», figure d'emblée l'art suprême [...] La grande affaire pour les poètes disciples de Mallarmé est de "reprendre à la musique [leur] bien", acte de défense autant que d'imitation par lequel ils cherchaient à définir une esthétique adéquate à leur désir : l'état poétique devait être calculé avec une exactitude quasi-scientifique."
Alain Buisine, Paul Valéry : Musique, Mystique, Mathématique (1993)




 Federico Mompou (1893-1987) Cinq Mélodies sur des Textes de Paul Valéry (1. La fausse morte ; 2. L'insinuant ; 3. Le sylphe ; 4. Le vin perdu ; 5. Les pas) par Antoni Ros-Marbà y la Real Filharmonía de Galicia.

Liste non-exhaustive des compositeurs dont les oeuvres sont inspirées par les poèmes et les écrits de Paul Valéry (par ordre chronologique)

Louis Durey (1888-1979) , 3 poèmes, op. 31 (La fausse morte, Intérieur, L'insinuant)

Federico Mompou (1893-1987) : Cinq Mélodies sur des Textes de Paul Valéry (1. La fausse morte ; 2. L'insinuant ; 3. Le sylphe ; 4. Le vin perdu ; 5. Les pas)

Jean Absil (1893-1974) : Les pas

Francis Poulenc (1899-1963) : Colloque

Arthur Iberê de Lemos (1901-1967) : Le bois amical

Suzanne Baron Supervielle (1910-2004) Les grenades ; Le sylphe

Jacques Chailley (1910-1999) : 3 poèmes de Paul Valery

Jean Françaix (1912-1997) : Eloge de la danse : six épigraphes de Paul Valéry pour piano. Cantate de Méphisto

Dinu Lipatti (1917-1950) : Les pas

José Antônio Resende de Almeida Prado (1943-) , Le fruit ardent ; Les colonnes infinies"

Peter Ruzicka (1948-) : Quatrième quatuor à cordes : comportant des citations d'écrivains notamment de Paul Valéry

Eugeniusz Knapik (1951-) : Tak jak na brzegu morza...

Giorgio Battistelli (1953-) Le combat d'Hector et Achille : Représentation de corps et de mémoire per Musici Oratori (comportant des citations d'écrivains notamment de Paul Valéry)

Fausto Romitelli (1963-) : Mediterraneo : L'azur des déserts : per voce e 14 strumenti

Sources et références bibliographiques

The Lied, Art Song, and Choral Texts Page
http://www.recmusic.org/lieder/

Le portail de la musique contemporaine
http://www.musiquecontemporaine.fr/

Alain Buisine, Paul Valéry : Musique, Mystique, Mathématique. - Presses universitaires de Lille, 1993 [aperçu sur google books]

Georges Liébert, « Paul Valéry et la musique» in Paul Valéry et les arts, Actes Sud, 1995

Paul Valéry - Wikipédia

1 commentaire:

moscanille a dit…

Comme Stéphane Mallarmé, Paul Valéry s'est vu (ou entendu) mainte fois musicalement transposer par des compositeurs ! En revanche c'est rarement que sa poésie est interprétée pour elle-même !

Voici du moins deux interprétations poétiques, son "Narcisse" et ses "Grenades" :

http://www.youtube.com/watch?v=89jqHmzCyxo

http://www.youtube.com/watch?v=YZkNFkttUHU

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...