samedi 29 octobre 2011

A kékszakállú herceg vára : opera incipit #3

Opera incipit, une nouvelle série qui revisite les grandes oeuvres de l'opéra de l'âge baroque à nos jours en commençant par le début... du livret.

Le Château de Barbe-Bleue
Béla Bartók composa Le Château de Barbe-Bleue, son unique opéra, en 1911, sur un livret de Béla Balázs, d'après le célèbre conte de Charles Perrault.
L'oeuvre fut créée à l'Opéra de Budapest en 1918.
L'action : Le drame en 1 acte met en scène deux personnages : Barbe-Bleue et sa nouvelle épouse Judith. L'intrigue est rythmée par l'ouverture successive de sept portes sur la demande de Judith.
Dans le prologue parlé, alors que le rideau se lève sur un décor froid et lugubre, le narrateur conseille à l'auditoire de regarder au-delà de l'apparence superficielle des choses.

Extrait vidéo : István Kovács (Barbe-Bleue) ; Klára Kolonits (Judith) ; Hungarian Radio Symphony Orchestra ; György Selmeci (chef d'orchestre) ; Sándor Silló (réalisateur) (2004)


(Hatalmas kerek gotikus csarnok. Balra meredek lépcsô vezet fel egy kis vasajtóhoz. A lépcsôtôl jobbra hét nagy ajtó van a falban; négy még szemben, kettô már egész jobboldalt. Különben sem ablak, se dísz. A csarnok üres, sötét, rideg, sziklabarlanghoz hasonlatos. Mikor a függöny szétválik, teljes sötetség van a szinpadon. Hirtelen kinyílik fent a kis vasajtó és a vakító fehér négyszögben megjelenik a kékszakállú és Judit fekete sziluettje.)

Kékszakállú
Megérkeztünk. – Ime lassad:
Ez a Kékszakállú vára.
Nem tündököl, mint atyádé.
Judit, jössz-e még utánam?

Judit
Megyek, megyek Kékszakállú.

Kékszakállú
(lejön néhány lépcsôt)
Nem hallod a vészharangot?
Anyád gyászba öltözködött,
Atyád éles kardot szíjjaz,
Testvérbátyád lovat nyergel.
Judit, jössz-e még utánam?

Judit
Megyek, megyek Kékszakállú.

(A kékszakállú lejön egészen és visszafordul Judit felé, aki a lépcsô közepén megállt. Az ajtón beesô fénykéve megvilágítja a lépcsôöt és kettôjük alakját.)

Kékzakállú
Megállsz Judit? Mennél vissza?

Judit
(mellre szorított kézzel)
Nem. A szoknyám akadt csak fel,
Felakadt szép selyem szoknyám
(Une grande salle ronde, de style gothique. À gauche, un escalier monte à une petite porte de fer. À droite de cet escalier, sept grandes portes closes, dont quatre face à la rampe et trois face à l’escalier. Point de fenêtres ni d’ornements. La salle ressemble à une caverne sombre, vide, taillée en plein roc. Au lever du rideau, la scène est plongée dans l’obscurité. Soudain, la petite porte s’ouvre et dans le rectangle de lumière, les silhouettes noires de Barbe-Bleue et de Judith apparaissent.)

Barbe-Bleue
Nous voici au but. Ce château de Barbe-Bleue est la demeure. Il fait plus clair chez ton père. Me suis-tu, Judith, ma femme ?

Judith
Je viens, je viens, Barbe-Bleue.

Barbe-Bleue
(descendant lentement les marches)
Le tocsin là-bas résonne, là,
Ta mère en deuil sanglote,
Ton vieux père a pris ses armes
Et ton frère monte en selle.
Me suis-tu, Judith, ma femme ?

Judith
Je viens, je viens, Barbe-Bleue.

(Barbe-Bleue est arrivé au bas et se tourne vers Judith, qui s’est arrêtée à mi-chemin. La lumière de la porte éclaire les deux personnages.)

Barbe-Bleue
Tu hésites ? Tu recules ?

Judith
(portant les deux mains à son cœur)
Non. Ma robe s’était prise,
Un clou l’avait accrochée


Version proposée à la médiathèque de Dole
Le Château de Barbe-Bleue [enr. sonore] = Bluebeard's castle / Béla Bartok, comp. ; livret de Béla Balázs ; d'après le conte de Charles Perrault ; Eva Marton, voix ; Samuel Ramey, voix ; Hungarian State Orchestra ; Adam Fischer, dir.. - CBS, 1988

Référence : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Château_de_Barbe-Bleue

Revue de presse, revue de blogs : du 16 au 29 octobre 2011


Ferruccio Busoni (1866-1924) - Preludes Opus 37
Daniele Petralia (archive.org)


01. Google Music arrive : qu'est ce qui va changer ? - Fluctuat, 28/10

02. Le marché de la réédition de disques : Business ou transmission du patrimoine musical ? - Fluctuat, 28/10

03. La discothèque de Radio France: un trésor de 450.000 "galettes" - Le Parisien, 28/10

04. Yves Riesel : “La musique arrivera bientôt à la maison comme l’électricité ou le gaz" - Le nouvel Economiste, 27/10

05. (Petit) comparatif de sites de téléchargement de musique - Vialet.org, 27/10

06. Le SoLoMo, nouveau buzzword ou véritable tendance ? - French Web, 27/10

07. Pionnier de la critique musicale en ligne, Pitchfork crée un festival en France - Le Monde, 27/10

08. 4 sites web, une vocation : la découverte musicale - Digitives, 26/10

09. Accès à Internet pour les personnels des bibliothèques, aujourd’hui - InfoDocBib, 25/10

10. Carrefour et Géant Casino au chevet de la Carte Musique Jeune V2 - PCinpact, 25/10

11. Dubstep : A history of violence - Les Archivistes, 25/10

12. La pratique de la médiation numérique au Cube - Knowtex, 25/10

13. Leçons de virtuosité sur la Toile - Le Figaro, 24/10
à propos de Jejouedupiano.com…, un site de cours de piano en ligne

14. Ce que le iPod a changé en dix ans - Cyberpresse.ca, 23/10

15. Music business ecosystem: quels modèles pour demain ? - Hub Forum, 18/10
Vidéo d'une table-ronde réunissant plusieurs acteurs du marché de la musique

16. Axel Dauchez lance Deezer sur la planète Le Nouvel Obs, 21/10

17. La contribution de HCFR à la dématérialisation de la musique - Qobuz, 19/10

18. Musique numérique en bibliothèque - bbf 2011 - t. 56, n° 5

19. Pourquoi les interfaces tactiles peuvent révolutionner l'industrie musicale - Interfaces riches, 19/10

20. Réseaux sociaux : les 10 freins à lever chez les collectivités - La gazette des communes, 17/10

21. The Innovation Files. Part 1: Rates Of Innovation - Music Industry Blog, 17/10
L'innovation, l'un des enjeux les plus importants pour l'industrie musicale. L'exemple d'Apple dont le cycle d'innovation sur le hardware (appareils) est plus rapide que celui sur le software (logiciels)

22. SOS : il faut sauver la sérendipité ! - Regards sur le numérique, 17/10

23. "Paul Klee Polyphonies": l'itinéraire du peintre et musicien accompli exposé à Paris - Le Monde, 16/10

24. Banques et marketing musical : quand le web s'en mêle - http://frenchweb.fr, 11/10

25. De @ à @ : les ressources numériques en bibliothèques, kotkot, 10/10

26. Quelle est notre identité sur le web ? Dossier du CRDP de Franche-Comté, actualisé en septembre 2011

Recommandation et découverte musicale : le tutoriel

Dans le cadre de la 5e conférence ACM (Association for Computing Machinery) sur les systèmes de recommandation (Chicago, 23-27 octobre 2011), Òscar Celma, un chercheur travaillant aujourd'hui pour la base de données Gracenote et Paul Lamere, directeur développement de la plateforme Echonest (co-développeur de l'extension Music Plus pour Chrome), et auteur du blog Music Machinery ont proposé une mise à jour de leur diaporama "Music Recommendation and Discovery".
Cette présentation permet de mieux saisir les différents aspects de la question, même si des passages du document se révèlent vraiment techniques (les algorithmes, l'analyse factorielle, etc.) et s'adressent plutôt aux spécialistes du sujet. Voilà en quelques notes, ce que nous en avons retenu :
Plusieurs facteurs contribuent à une recommandation de qualité :
  • la pertinence (relevance),
  • la nouveauté et la sérendipité (novelty / serendipity),
  • la transparence et la confiance (transparency / trust),
  • l'amplitude (reach),
  • le contexte.
Sont détaillées ensuite les différentes approches de la recommandation musicale :
  • les bases de métadonnées d'experts : Rovi (ex : Allmusic), Gracenote, Pandora
  • le filtrage collaboratif : analyse factorielle, statistiques, probabilités : "les personnes qui ont écouté ceci ont aussi écouter cela"
  • les bases de données reposant sur l'externalisation ouverte, l'intelligence collaborative (Crowdsourcing) : Rate you music, The Hype Machine, LastFM, Wikipédia, etc.
  • l'analyse spectrale des sons musicaux, l'anaylse du rythme, du timbre, de l'harmonie, etc., l'empreinte d'un signal audio (audio fingerprinting)
  • une hybridation de ces différentes approches
Sont examinées aussi la spécificité des méthodes de recommandations d'EchoNest, de Pandora, de BMAT.
Le système de recommandation doit prendre aussi en considération quel type d'usagers il doit cibler, suivant leur degré d'engagement : les experts, les passionnés, les amateurs occasionnels, les indifférents. L'unité de mesure de la performance du système étant évidemment la satisfaction de l'usager.

"Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre"
Le système de recommandation doit naviguer entre plusieurs facteurs en apparence antinomiques : la pertinence et la nouveauté, la popularité et la découverte, en évitant la redondance et l'aléatoire.
Pa exemple, en partant de l'album "Abbey Road" des Beatles, le système doit proposer les Rolling Stones (choix pertinent, populaire, convenu), mais aussi Emitt Rhodes, un songwriter américain beaucoup plus obscur, dont la voix est très proche de celle de Paul McCartney (choix de nouveauté, de découverte).



source : musicmachinery

vendredi 28 octobre 2011

Stéphane Topakian : "Avec le numérique, le classique est obligé de se glisser dans un habit trop court pour lui."

A l'occasion de la sortie du disque Aucassin et Nicolette du compositeur Paul Le Flem (1881-1984), chez Timpani, Stéphane Topakian, le fondateur et directeur du label répondait aux questions de Marc Zisman, dans le cadre des rencontres podcasts de Qobuz. Le label Timpani s'est spécialisé dans le répertoire de la musique française de la fin du 19e et du 20 siècle. Nous retranscrivons un passage très intéressant de cet entretien où il est question des carences actuelles du numérique lorsqu'il est question de la musique classique : la durée de l’œuvre, le texte d'accompagnement, l'iconographie,... rien ne va de soi, beaucoup reste encore à construire.

Stéphane Topakian : J’ai coutume de dire, un peu par aphorisme? que pour passer au numérique, il y a deux choses importantes : l’une facile, l’une très difficile : la très facile : il faut oublier le disque, la très difficile : il faut oublier le disque.
On a un siècle de disque derrière soi, ça ne se balaye pas comme ça. Je suis un peu mécontent du numérique. Si on considère ce qui le compose à 90 ou 95 % : le rock, la variété, le hors classique, et bien le numérique n’est pas l’héritier du compact, mais du 78 tours : la face, la chanson à 3 minutes et demi. Aujourd’hui, en 2011, le numérique est bâti sur le modèle du 78 tours !
Lorsque vous arrivez avec un projet qui dure 40 minutes, ou 3 heures, on ne sait plus faire, sauf à découper, à faire un puzzle. Pour le projet Aucassin et Nicolette de Paul Le Flem, j’ai réfléchi en terme de projet. Aucassin et Nicolette fait environ 42 minutes, et tout le monde me dit : « qu’est ce que tu mets avec ? » Ma réponse a été « Rien ! ». Le projet c’est Aucassin et Nicolette, ce n’est pas Aucassin et Nicolette + je ne sais pas quoi. On a plus à remplir, à tasser avec des choses qui n’ont rien à voir, histoire d’avoir du minutage. Donc avec le numérique, on devrait se désengager de cette histoire de minutage, et raisonner en terme de projet.

Marc Zisman : Mais justement le projet a toujours été un peu esclave du support technique. Les chansons populaires faisaient au début 3 minutes parce que les rouleaux, les cylindres faisaient 3 minutes.

Stéphane Topakian : Oui mais les chansons au XIXe duraient 10 minutes.

Marc Zisman : C’est la musique enregistrée qui a finalement imposé…

Stéphane Topakian : Oui, elle a imposé un module qui est encore le même aujourd’hui. Alors qu’il y a des projets qui durent 5 minutes, … et il y a la Tétralogie. Justement le numérique permet de raisonner en terme de projet, de contenu, de ce qu’on met dedans. Et là aussi, même avec le livret numérique...

Marc Zisman : les livrets numériques [au format pdf] sont disponibles sur Qobuz, précisons-le...

Stéphane Topakian : tout à fait. Mais ça reste limité en terme de poids. Mon théâtre d’ombres pour Le Flem, j’aurais aimé pouvoir reproduire la vingtaine de plaques, mais ce n’est pas possible. Le numérique est encore à son balbutiement en terme de qu’est-ce qu’on peut faire avec, en terme de développement […],
Avec le numérique, le classique est obligé de se glisser dans un habit qui est trop court pour lui. [...]


Pour s'abonner aux rencontres-podcasts de Qobuz : http://www.qobuz.com/info/-Podcast189

Timpani Records : http://www.timpani-records.com/label.php

vendredi 21 octobre 2011

Pelléas et Mélisande : opera incipit #2

Opera incipit, une nouvelle série qui revisite les grandes oeuvres de l'opéra de l'âge baroque à nos jours en commençant par le début... du livret.

Pelléas et Mélisande est une pièce de théâtre d'inspiration symboliste de l'écrivain belge Maurice Maeterlinck, créée le 13 mai 1893 au Théâtre des Bouffes-Parisiens.
La pièce fut mise en musique successivement par de grands compositeurs dont Gabriel Fauré (1898), Arnold Schönberg (1903), et Jean Sibelius (1905). Cependant, l'adaptation la plus célèbre et la plus ambitieuse de l’œuvre reste l'opéra de Claude Debussy sur un livret écrit par Maeterlinck lui-même. La première fut donnée à l'Opéra-Comique le 30 avril 1902. L’œuvre finit par faire un triomphe, malgré des premières représentations très houleuses. Debussy dut faire face au départ à l'incompréhension, aux sarcasmes et aux critiques, dont un pamphlet intitulé Pédéraste et Médisante.

L'action : Golaud, un prince veuf et déjà grisonnant, vit dans un château sombre et triste où rôdent la maladie et la mort. Il est le dauphin d'un royaume où règne encore son grand-père, le vieux roi Arkel. Lors d’une chasse, Golaud rencontre une jeune fille pleurant auprès d’un lac. Elle s’appelle Mélisande. Golaud lui propose de venir habiter au château familial et l’épouse. Mais Pelléas, le frère de Golaud, s'éprend de Mélisande. Les deux jeunes gens se retrouvent en secret, Golaud les surprend et devient fou de jalousie...


Extrait vidéo : Laurent Naouri (Golaud) ; Natalie Dessay (Mélisande) ; ORF Radio-Symphonieorchester Wien ; Bertrand de Billy, dir. ; Laurent Pelly (mise en scène) - Theater an der Wien, Vienna (2009)


Scène 1. Une Forêt
(Entre Golaud.)

GOLAUD
Je ne pourrai plus sortir de cette forêt. Dieu sait jusqu'où cette bête m'a mené.
Je croyais cependant l'avoir blessée à mort; et voici des traces de sang.
Mais maintenant, je l'ai perdue de vue, je crois que je me suis perdu moi-même, et mes chiens ne me retrouvent plus. Je vais revenir sur mes pas. J'entends pleurer… Oh! oh! qu'y a-t-il là au bord de l'eau? Une petite fille qui pleure au bord de l'eau? Elle ne m'entend pas. Je ne vois pas son visage. Pourquoi pleures-tu? N'ayez pas peur vous n'avez rien à craindre. Pourquoi pleurez-vous, ici, toute seule?

MÉLISANDE
Ne me touchez pas! ne me touchez pas!

GOLAUD
N'ayez pas peur… Je ne vous ferai pas… Oh! vous êtes belle.

MÉLISANDE
Ne me touchez pas! ne me touchez pas, ou je me jette à l'eau!

GOLAUD
Je ne vous touche pas… Voyez, je resterai ici, contre l'arbre.
N'ayez pas peur. Quelqu'un vous a-t-il fait du mal?

MÉLISANDE
Oh! oui! oui! oui!

GOLAUD
Qui est-ce qui vous a fait du mal?

MÉLISANDE
Tous! tous!

GOLAUD
Quel mal vous a-t-on fait?
MÉLISANDE
Je ne veux pas le dire! je ne peux pas le dire!
[...]

Enregistrements (DVD, CD) disponibles à la médiathèque de Dole :
Pelléas et Mélisande [film] : drame lyrique en cinq actes et douze tableaux / Claude Debussy, comp. ; sur un livret de Maurice Maeterlinck ; Peter Stein, metteur en scène ; ; Alison Hagley, Neill Archer, Donald Maxwell [et all...] ; Orchestra and CHorus of Welsh National Opera ; Pierre Boulez, dir. - Universal Music Company, 1993. - 2 DVD vidéo (158 min.)

Pelléas et Mélisande [enr. sonore] : drame lyrique en cinq actes et douze tableaux / Claude Debussy ; drame de Maurice Maeterlinck ; Jacques Jansen, Micheline Grancher, Solange Michel...[et al.], voix ; Choeur de la Radio Télévision Française ; Orchestre National ; D. E. Inghelbrecht, dir. - EMI Classics. - 3 disques compacts

Pelléas et Mélisande [enr. sonore] : drame lyrique en cinq actes / Claude Debussy ; d'après Maurice Maeterlinck ; Elisabeth Söderström, George Shirley, Donald McIntyre...[et al.], voix ; Royal Opera Chorus, choeur ; Orchestra of the Royal Opera House Covent Garden, orch. ; Pierre Boulez, dir. - Sony Classical, 1970-1991. - 3 disques compacts

Pelléas et Mélisande [enr. sonore] : opéra en 5 actes / Claude Debussy ; livret de Maurice Maeterlinck ; d'après Maurice Maeterlinck ; Mireille Delunsch, Gérard Théruel, Armand Arapian... [et al.], chant ; Choeur régional Nord-Pas-de-Calais ; Orchestre national de Lille-région Nord-Pas de Calais ; Jean-Claude Casadesus, dir. - Naxos, 1996. - 3 disques compacts

jeudi 20 octobre 2011

The dream before : chanson de la semaine #72

Figurant dans l'album Strange angels (1989), la chanson The dream before interprétée par Laurie Anderson fait référence à une allégorie du philosophe Walter Benjamin définissant le concept d'Histoire. Cette description est elle-même inspirée par une aquarelle du peintre Paul Klee Angelus Novus.




[...]
She said: What is history?
And he said: History is an angel
being blown backwards into the future
He said: History is a pile of debris
And the angel wants to go back and fix things
To repair the things that have been broken
But there is a storm blowing from Paradise
And the storm keeps blowing the angel
backwards into the future
And this storm, this storm
is called
Progress



Angelus Novus
"Es gibt ein Bild von Klee, das Angelus Novus heißt. Ein Engel ist darauf dargestellt, der aussieht, als wäre er im Begriff, sich von etwas zu entfernen, worauf er starrt. Seine Augen sind aufgerissen, sein Mund steht offen und seine Flügel sind ausgespannt. Der Engel der Geschichte muß so aussehen. Er hat das Antlitz der Vergangenheit zugewendet. Wo eine Kette von Begebenheiten vor uns erscheint, da sieht er eine einzige Katastrophe, die unablässig Trümmer auf Trümmer häuft und sie ihm vor die Füße schleudert. Er möchte wohl verweilen, die Toten wecken und das Zerschlagene zusammenfügen. Aber ein Sturm weht vom Paradiese her, der sich in seinen Flügeln verfangen hat und so stark ist, daß der Engel sie nicht mehr schließen kann. Dieser Sturm treibt ihn unaufhaltsam in die Zukunft, der er den Rücken kehrt, während der Trümmerhaufen vor ihm zum Himmel wächst. Das, was wir den Fortschritt nennen, ist dieser Sturm."
Walter Benjamin - Über den Begriff der Geschichte (Wikipedia)
Angelus Novus
"Il existe un tableau de Klee qui s'intitule Angelus Novus. Il représente un ange qui semble avoir dessein de s'éloigner de ce à quoi son regard semble rivé. Ses yeux sont écarquillés, sa bouche ouverte, ses ailes déployées. Tel est l'aspect que doit avoir nécessairement l'ange de l'histoire. Il a le visage tourné vers le passé. Où paraît devant nous une suite d'événements, il ne voit qu'une seule et unique catastrophe, qui ne cesse d'amonceler ruines sur ruines et les jette à ses pieds. Il voudrait bien s'attarder, réveiller les morts et rassembler les vaincus. Mais du paradis souffle une tempête qui s'est prise dans ses ailes, si forte que l'ange ne peut plus les refermer. Cette tempête le pousse incessamment vers l'avenir auquel il tourne le dos, cependant que jusqu'au ciel devant lui s'accumulent les ruines. Cette tempête est ce que nous appelons le progrès."
Walter Benjamin - "Thèses sur le concept d’histoire" (Wikipédia)


samedi 15 octobre 2011

Wozzeck : opera incipit #1

INCIPIT (in-si-pit') s. m. : Terme de paléographie.
Se dit des premiers mots par lesquels commence un manuscrit.
Étymologie : Lat. incipit, il commence, de in (voy. IN.... 2), et capere, prendre. (Littré)

Opera incipit, une nouvelle série pour revisiter les grandes oeuvres de l'opéra de l'âge baroque à nos jours en commençant par le début... du livret.

En 1837, Georg Büchner avait écrit une pièce de théâtre Woyzeck inspirée d'un fait divers, l'histoire de Johann Christian Woyzeck, un ancien soldat, coiffeur et fabricant de perruque qui assassina sa compagne. Le cinéaste Werner Herzog en tourna une adaptation en 1979 avec dans le rôle titre, l'acteur Klaus Kinski :


Alban Berg composa, d'après la même pièce de Georg Büchner, un opéra de trois actes Wozzeck qui fut créé au Staatsoper de Berlin en 1925, avant d'être interdit par le régime nazi : Franz Wozzeck, ancien soldat, sujet à des hallucinations, car ayant servit de cobaye à des expérimentations médicales, découvre l'infidélité de sa compagne...

Langsam, Wozzeck, langsam!


ERSTER AKT
1. Szene ("Der Hauptmann")
Zimmer des Hauptmanns. Frühmorgens.
Der Hauptmann sitzt auf einem Stuhl vor einem Spiegel. Wozzeck rasiert ihn.HAUPTMANN
Langsam, Wozzeck, langsam! Eins nach dem Andern! Er macht mir ganz schwindlich.
(Er bedeckt Stirn und Augen mit der Hand. Wozzeck unterbricht seine Arbeit. Der Hauptmann, wieder beruhigt)
Was soll ich denn mit den zehn Minuten anfangen, die Er heut’ zu früh fertig wird? Wozzeck, bedenk’ Er, Er hat noch seine schönen dreißig Jahr’ zu leben! Dreißig Jahre: macht dreihundert und sechzig Monate und erst wieviel Tage, Stunden, Minuten! Was will Er denn mit der ungeheuren Zeit all’ anfangen? Teil’ Er sich ein, Wozzeck!
WOZZECK
Jawohl, Herr Hauptmann!
HAUPTMANN
Es wird mir ganz angst um die Welt, wenn ich an die Ewigkeit denk’. „Ewig’, das ist ewig! Das sieht Er ein. Nun ist es aber wieder nicht ewig, sondern ein Augenblick, ja, ein Augenblick! – Wozzeck, es schaudert mich, wenn ich denke, daß sich die Welt in einem Tag herumdreht: drum kann ich auch kein Mühlrad mehr sehn, oder ich werde melancholisch!
WOZZECK
Jawohl, Herr Hauptmann!
HAUPTMANN
Wozzeck, Er sieht immer so verhetzt aus! Ein guter Mensch tut das nicht. Ein guter Mensch, der sein gutes Gewissen hat, tut alles langsam… Red’ Er doch was, Wozzeck. Was ist heut’ für ein Wetter?
WOZZECK
Sehr schlimm, Herr Hauptmann! Wind!
[...]
PREMIER ACTE
Scène 1 (« Le Capitaine »)
Le chambre du capitaine. Tôt le matin
Le capitaine est assis sur une chaise devant un miroir. Wozzeck est en train de le raser.

CAPITAINE
Lentement, Wozzeck, lentement ! Une chose après l’autre ! Vous me donnez le vertige, vraiment !
(II se passe la main sur le front et les yeux. Wozzeck interrompt son travail. Le capitaine de nouveau calmé.)
Que vais-je donc faire des dix minutes que vous m’ajoutez si vous terminez trop tôt aujourd’hui ? Pensez-y, Wozzeck, vous avez bien encore trente ans à vivre! Trente ans, cela fait trois cent soixante mois, et combien donc de jours, d’heures, de minutes ! Qu’allez-vous donc faire de cette montagne de temps ? Organisez-vous, Wozzeck !
WOZZECK
Oui, mon capitaine !
CAPITAINE
J’ai vraiment peur pour le monde, lorsque je pense à l’éternité. « Éternel ! », c’est éternel ! Vous êtes bien d’accord. Mais on peut aussi dire que ce n’est pas éternel, mais un instant, oui, un instant ! – Wozzeck, je frémis d’horreur, quand je pense que le monde tourne entièrement sur lui-même en un jour : c’est pourquoi je ne peux plus voir la roue d’un moulin, sans quoi je deviens mélancolique !
WOZZECK
Oui, mon capitaine !
CAPITAINE
Wozzeck, vous avez toujours l’air si harcelé ! Un honnête homme n’est pas comme ça. Un honnête homme, qui a une bonne conscience, fait tout posément… Dites donc quelque chose, Wozzeck. Quel temps fait-il aujourd’hui ?
WOZZECK
Très mauvais, mon capitaine ! Du vent !
[...]


Enregistrements disponibles à la médiathèque de Dole :

Wozzeck [enr. sonore] / Alban Berg, comp. ; Mack Harrell, Eilen Farrell, Joseph Mordino,... [et al.], voix ; High School of Music and Art Chorus and Chorus of the Schola Cantorum, ens. instr. et voc. ; New York Philharmonic, orch. ; Dimitri Mitropoulos, dir. - Sony Classical, 1951-1997

Wozzeck [enr. sonore] / Alan Berg, comp. ; Walter Berry, voix ; Isabel Strauss, voix ; Fritz Uhl, voix ; Carl Doench, voix ; Orchestre et Choeur de l'Opéra de Paris ; Pierre Boulez, dir. - CBS, 1966-1971

Wozzeck [enr. sonore] / Alan Berg ; Bo Skovhus, Jan Blinkhof, Jürgen Sacher, voix. ; Chor der Hamburgischen, choeur ; Philharmonisches Staatsorchester Hamburg, ens. instr. ; Ingo Metzmacher, dir. - EMI Classics, 1998

Revue de presse, revue de blogs : du 2 au 15 octobre 2011


Erik Satie (Autoportrait, 1913)
Gnossiennes No.1


01. Shocking! La British Library fait de la pub pour Amazon - Enssibrèves, 14/10

02. Musique : après iTunes, le piège Facebook ? - Etreintes digitales, 13/10

03. Comment faire de la veille grâce au réseau Pearltrees ? - Locita, 13/10

04. Orange, SFR et les libraires veulent concurrencer Amazon - Tic et Net, 13/10

05. 20 ans de plus pour le Copyright musical en Europe : C'est là qu'est le véritable Vol ! - Framablog, 13/10

06. Le droit d'auteur en regard de la théorie des industries culturelles - Université Stendhal - Grenoble 3, 12/10

07. Création musicale et diversité à l'heure du numérique - Suite101.fr, 10/10

08. Comment optimiser l'espace musique d'une médiathèque... à moindre coût - Début du monde, 10/10
Traduction d'un article d'AMPLI, le blog des bibliothécaires musicaux catalans

09. Sorry digital music, mobile apps are the new star - gigaom, 07/10
Le marché du téléchargement numérique s'oriente vers la vente d'applications pour appareils mobiles, loin devant la vente de fichiers musicaux et de livres numériques.

10. License to remix - OWNI, 07/10

11. La JIMI: DIY, Indépendants et public militant, la voie est libre! - Don't believe the Hype, 07/10

12. Quel modèle économique pour le livre numérique? - ParisTech Review, 06/10

13. Fétichisme de la marchandise digitale et exploitation cachée : les cas Amazon et Apple - Article XI, 05/05

14. Scoop.it, un outil de curation - D pour Docs, 05/10

15. Le portail documentaire : les pré-requis et suite - Davidolib, 05-10/10

16. Les clés musicales : Projet de mise à disposition de supports USB aux usagers des médiathèques - ACIM, 05/10

17. Entartete Musik : La Musique dégénérée - Tutti Magazine, 04/10

18. Intel, mécène prodigue de la scène électro - Télérama, 04/10

19. MySpace : un retour vers la musique pour sauver les meubles - Clubic, 04/10

20. C’est quoi, une chanson « efficace » ? - Un monde de sons, 04/10

21. 11 fédérations de producteurs et éditeurs indépendants favorables au CNM - IRMA, 03/10
Le disque physique existe toujours

22. Dossier : Distribuer son disque sans distributeur dans les magasins - Audiofanzine, 03/10

23. Entretien avec un activiste des politiques culturelles - Mondomix, 03/10

24. Vers un Centre national de la musique - Le Monde, 03/10

25. Un hommage musical aux jeux vidéo - Ludicité, 20/09

26. Conférence vidéo : Hadopi Versus Licence Globale : Quels enjeux ? - MaKoTo no burogu, 13/09

vendredi 7 octobre 2011

Mayte Martín « Al cantar a Manuel » : vases communicants #10

Sur le principe des Vases Communicants, Mediamus et Ampli s'invitent mutuellement le premier vendredi du mois, chacun publiant sur le blog de l'autre. Nous donnons la parole à nos amis bibliothécaires musicaux catalans. Aujourd'hui Loriendeloth à qui nous adressons un très grand merci pour cet article et pour l'aide précieuse apportée à faire découvrir les vers de Manuel Alcántara :-)


"El flamenco es mi origen. No mi yugo. Lo digo yo."
(Le flamenco est ma maison. Ce n’est pas mon joug. Comme je le dis)
Mayte Martín




Née en 1965 et originaire de Barcelone, Mayte Martín est l’une des plus grandes chanteuses de flamenco d'aujourd'hui. Chaque chanson qu’elle interprète, que ce soit du flamenco ou des boléros, avec sa voix de velours, parfois cassée mais toujours juste, me touche, je dois l’avouer, au plus profond de l’âme.
Cependant je n’évoquerai ici que son dernier album « Al cantar a Manuel » (En chantant les poèmes de Manuel) (Nuevos Medios, 2009). Il s’agit d’un album entièrement consacré à la mise en musique des poèmes de Manuel Alcántara, poète né 1928 et originaire de Málaga, une grande ville d’Andalousie, au Sud de l’Espagne.
En 2007, à l’occasion de son festival de flamenco, la ville de Málaga fit appel à Mayte Martín pour rendre hommage au poète. Le résultat de cette commande aboutit à la réalisation de cet album, splendide de la première à la dernière chanson. Les compositions, qu'elles soient flamenco ou non, et les arrangements de Mayte Martín sont simplement parfaits pour chacun des mots et des couplets qu’elle interprète.
"Vámonos!" [Allons-y ! = selon l’expression favorite des chanteurs flamenco au moment d'entamer leurs chansons préférées]

Si Spotify propose l’écoute de l’intégralité de l’album, si Grooveshark m’a permis d’y insérer quels titres, et si Youtube propose des vidéos de l’artiste interprétant ses chansons, on peut cependant trouver l’album dans les collections des bibliothèques publiques, ou bien sûr l'acheter dans un magasin de disques !


Por la mar chica del puerto, des vers qui évoquent un naufrage intime :
... se le ha borrado a la arena
la huella del pie descalzo
pero le queda la pena.
... le sable de la plage
a effacé l’empreinte de ses pieds nus
mais elle garde sa peine




a Miguel Hernández
Un poème dédié à Miguel Hernández (1910-1942), un des plus grands poètes espagnols mort de la tuberculose dans une prison fasciste.
... a aquellos montes de Málaga
tiraron todos sus versos
y sus penas y sus cabras.
... dans les montagnes de Málaga,
ils jettent tous ses poèmes
toutes ses peines et toutes ses chèvres.




Le minimaliste Le gustaban pocas cosas (il aimait les petites choses) … et ce n’est pas une petite chose
... el olor de los jazmines
los libros de madrugada (...)
las noches y los amigos
el verano y tus pestañas.
... l’odeur des jasmins
la lecture des livres à l’aube
la nuit, ses amis
l’été, et tes cils.



La sincérité des Excusas a Lola
... siempre tuve un pequeño presupuesto
para el amor. En la melancolía
se me fue lo demás. Si todavía
quedaba algo lo eché en vivir.
... j'ai toujours eu un petit budget
pour l'amour. Tout le reste fut mélancolie.
s’il restait quelque chose, ce fut de vivre la vie.



Et la mer qui berce les poèmes, et particulièrement celui-ci : No sabe el mar que es domingo (La mer ne sait pas que c’est dimanche)
No sabe el mar que es domingo
(...)
Mientras va y viene en la orilla
no sabe el mar que lo miro.
La mer ne sait pas que c’est dimanche
Elle va et vient sur le rivage
La mer ne sait pas que je la regarde




L’inquiétant Al sur de los limones (Au Sud des citrons)
La chanson parle des charniers disséminés un peu partout datant de la Guerre Civile Espagnole. Un sujet qui fait débat aujourd’hui en Espagne à propos de la construction d’une mémoire historique.
Un haz de manos quietas es la muerte
yacimiento de manos es el tiempo
debajo de la tierra no hay saludos
los muertos no conocen a los muertos.
La mort est un fagot de mains calmes
Le temps est un empilement de mains
Sous la terre, personne ne se salue
Les morts ne connaissent les autres morts



Niño del 40 : Une autre référence à la guerre civile par les yeux du poète qui n’était qu’un enfant dans les années 40.
... No se estaba ya en guerra aquel verano
mi padre me llevaba de la mano
yo estudiaba segundo de jazmines.
Enfin, il n’y eu pas de guerre du tout cet été là
Mon père me pris par la main
J’étais alors en deuxième année d’étude des fleurs de jasmin



Et l’album se termine, telle une boucle que l’on ferme, avec la mélodie, mais avec d'autres paroles, transmettant toujours l’émotion, dans la simplicité des mots et des images évoquées. Au-delà des mots, la voix de la chanteuse et le violon d’Olvido Lanza culmine avec cette conclusion No pensar nunca en la muerte (Ne jamais penser à la mort)
No pensar nunca en la muerte
y dejar irse las tardes
mirando como atardece.

Ver toda la mar de frente
y no estar triste por nada...
Ne pensez plus jamais à la mort
Et laissez passer les après-midis
En regardant le coucher du soleil

Regarder le front de mer
Et ne plus jamais être triste de rien...



Mayte Martín : « Al cantar a Manuel »
Crédits :
Chant: Mayte Martín
Guitares: Mayte Martín et José Luis Montón
Contrebasse: Guillem Prats
Percussions: Chico Fargas
Violon: Olvido Lanza et Biel Graells

Post original : La discoteca d'AMPLI, LXIV: Al cantar a Manuel, de Mayte Martín

jeudi 6 octobre 2011

À Chloris : chanson de la semaine #71

Poème de Théophile de Viau (1590-1626)
Musique de Reynaldo Hahn (1874-1947)
Interprétation : Marie-Nicole Lemieux




S'il est vrai, Chloris, que tu m'aimes,
Mais j'entends, que tu m'aimes bien,
Je ne crois point que les rois mêmes
Aient un bonheur pareil au mien.
Que la mort serait importune
De venir changer ma fortune
A la félicité des cieux!
Tout ce qu'on dit de l'ambroisie
Ne touche point ma fantaisie
Au prix des grâces de tes yeux.

(ill. Sandro BOTTICELLI Primavera (détail) c. 1482)

samedi 1 octobre 2011

La musique sur Scoop.it : un répertoire thématique par genres et catégories

A mi-chemin entre l'agrégation de contenu façon Netvibes et le microblogging à la Twitter, Scoop.it conjugue sélection, diffusion et partage de l'information au sein de la communauté des utilisateurs du service, en lien également avec Facebook et Twitter. Comme Paper.li et Peartrees, Scoop.it est une plateforme de curation. La curation de contenu selon Wikipédia est "une pratique qui consiste à sélectionner, éditorialiser et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné."
L'outil est présenté ainsi par son fondateur Marc Rougier à l'occasion d'une interview vidéo pour la série de podcasts “La question en trop” (source Locita) :

Goojet est le nom de la société qui fait deux produits Goojet et Scoop.it. Lancé en 2007, Goojet est un média social destiné aux mobiles qui se caractérise dans le fait qu’il est thématique. Scoop.it qui a été lancé en 2010 suit la dynamique de Goojet, celle d’être un média et d’être thématisé. Sur Goojet, on pouvait gérer une demi-douzaine de thèmes de contenus (l’actu, le fun, le sport, …) gérés par des gens de chez nous, community managers et content managers. [Suite à la demande des internautes] nous sommes arrivé à la nécessité de gérer des dizaines de milliers de sujets, on s'est dit que c’était impossible de le faire nous-mêmes, il faut que soit la communauté qui le fasse. Scoop.it propose la possibilité de créer des médias thématiques sociaux, partagés, commentés, augmentés et créés par la communauté des utilisateurs. Ça s’appelle une plateforme de curation parce que pour créer ces médias thématiques, au lieu de demander à chacun d’écrire «ex-nihilo» du nouveau contenu, on va trouver du contenu qui existe déjà sur Internet, on va l’agréger, l’éditer, le mettre en forme et faire ainsi des médias thématiques."


L'intérêt de Scoop.it est d'une part de se construire une veille sur mesure en agrégeant des contenus sur des thématiques très spécialisées et d'autre part de diffuser et de partager cette veille au sein d'une communauté d'intérêt. En ouvrant notre topicque "Nouvelles de la musique" (L'actualité de la musique, les innovations, les tendances du marché & les nouvelles pratiques) nous sommes allé voir les autres thématiques musicales déjà présentes sur Scoop.it, nous y avons retrouvé des collègues bibliothécaires et des twitters déjà familiers (le monde des réseaux sociaux est petit :-). La liste des topiques musicaux est présentée par catégories et par genres : Actualité de la musique en ligne, information musicale ; Industrie musicale ; Musique classique ; Rock Pop Electro ; Hip-Hop, Groove, Black music ; Musiques électroniques ; MAO (Musique assistée par ordinateur), Computer Music ; Musiques du monde ; Musiques de film ; Création sonore ; Instruments. Cette liste n'a pas de prétention à l'exhaustivité, nous avons concentré notre sélection dans la sphère francophone.
Merci ne nous signaler les oublis en commentaires.


Actualité de la musique en ligne, information musicale
Musique en bibliothèque - ACIM (@Acim_asso)
“L'actualité de la musique dans les bibliothèques et les médiathèques publiques, les expériences innovantes, le numérique, les actions de médiation ”
Musique en ligne - Gauthier Bouly @Gotsky
“musique et internet”
Musique & Streaming - @dadavidov
Nouvelles de la musique - @mediamus (c'est nous ! :-))
“L'actualité de la musique, les innovations, les tendances du marché & les nouvelles pratiques”
Musique, sur place ou à emporter ? - Médiathèques de Massy
“Veille collaborative des médiathèques de Massy sur tout ce qui touche à la musique”
MUSIC:ENTER - Yvan Boudillet (@navy)
"Digital activist, Music professional & amateur, in-between Creation & Innovation"
Decibel - Insane about music data - @decibelnet
"Decibel team weekly cutting edge articles about music business, digital music news, tech start-up and music metadata.”
Veille Musique - Stephane Langonnet @edonis
“Actualité, Découverte et vidéo autour de la musique”
Music & tech - @MoiMateo
“le monde change, les techniques aussi mais la musique reste”
music innovation - Simon Decreuze (@cuisineanxious)
“Music innovation is about every idea that makes Music move forward...Mainly english articles, french ones are good too ;-)”
For music lovers only - @Levraoueg29
“Veille musicale”
-thécaires | Espace musique & cinéma - David Gunn (@tommygunn10)
“Veille documentaire relative aux documents sonores, vidéogrammes, et livre sur la musique et le cinéma”
Demain la musique - Thierry Voyer (@neothierry)
“La musique, la radio et ce que j'en comprend.”
Discolab.fr | Musique - Jonathan Garry @discolab
“Portail de ressources pour bibliothécaires musicaux”
Music News - Dat Sounds Good (@Datsoundsgood)
“info musicales en Français et Anglais ”

Chanson
chansons et histoire - blottiere (@bricabraque)
“chanson engagée ou pas”
Chanson française - Mediamus (@mediamus)
“L'actualité, l'histoire et le patrimoine de la chanson française”


Industrie musicale
Musique et industrie du disque - Maria Splashmacadam (@Splashmacadam_)
“Infos sur l'industrie du disque et les innovations stratégiques à connaître”
Music business - Jérôme Rastoldo (@Jerome_Rastoldo)
“L'économie du disque dans tous ses états”
Kill The Record Industry - Pierre Priot (@deadbees)
“Kill The Record Industry / Save The Music”
EuropeanUnion&MusicIndustry - Guillaume Gimondo (@gui_gimondo)
“Follow all EU music industry news ”
Nouveaux Enjeux de l'Industrie Musicale - CordesetAmes (@CordesetAmes)
“Revue de presse des nouveaux enjeux de l'industrie musicale”

Musique classique
Musique classique - Alex Mordacq
“Découvrez la beauté de la musique classique”
Folle de Musique - Catherine Kauffmann-Saint-Martin
“Coups de coeur totalement subjectifs”
Musique classique contemporaine - Vincent Lavandier (@Vincent1967)
“la musique classique est vivante et beaucoup de ses compositeurs le sont aussi.”
Muzibao - Florence Trocmé (@poezibao)
“Musique classique et contemporaine, actualité, articles, évènements, etc.”
Webophone - David Christoffel (@dcdb)
“Ce que la musique classique devient sur le web”


Rock, Pop, Electro
Musique & music - @MoiMateo
“un autre endroit pour découvrir de la musique”
Musique - @NatCordeaux
“Les pépites qui rythment ma vie”
News musique - El Camino
indie pop electro music - T_Aurelie
“Passage en revue de blogs de musique chouettes”
My New Music - Christophe Verley
“Mes découvertes musicales”
Punk rules ok ! - Pierre-Louis Goirand (@ZENPUNKphase3)
“Punk music for an old but not dead man.”
Music Sound - Alexandre Loyer (@Alexandre_Loyer)
“Music, sound and more....”
Rock history - CitizenParis (@brigittecontois)
“histoire du rock, du rock&roll, de Elvis à nos jours, les différentes influences, all about rock&roll, history and legends”
Rock'n'Roll High School - Antoine Dubuquoy (@dubuc64)
“Miscellanées, madeleines, albums mythiques”
Découverte et partage musical - Clemy Clyde
“Sélection de (bonnes) vidéos et infos musicales”
Veille Sorties Musicales - Dat Sounds Good (@Datsoundsgood)
“Sélection de sorties musicales ”
Musique2nuit - @Loiseau2nuit
“Coups de coeur musique / Attention d'Angers !!! Mais aussi d'ailleurs...”

Hip-Hop, Groove, Black music
Music and nothing else ! - Marie-Noelle Imbart (@MNImbart)
Hip Hop Video - Cécilia Ossoro (@CeciliaOssoro)
“Only Good Music ”
Veritable Hip Hop - Simon Bailey (@newtriks)
“True genuine hip-hop in its rawest sense”
soul and deep soul - blottiere (@bricabraque)
“musiques soul et r&b des 1960's, 1970's ”

Musiques électroniques
Musiques électroniques - Damien Cahen (@DamGC)
“Petite sélection de mix techno, minimale et plus, de Berlin à Paris en passant par Stockholm”
ElectronicMusic - Gwendal Perrin (@GwendalPerrin)
“La musique électronique ne se résume pas au dernier single de David Guetta et au dernier massacre Euro-Dance sorti d'Europe de l'Est. Ce ...”

MAO (Musique assistée par ordinateur), Computer Music
Informatique musicale - Emmanuel Auray (@Emaux)
“Tout ce qui est au croisement de l'informatique et de la musique”
Musique Assistée par Ordinateur - Frederic Martorell (@IFETH)
“Veille sur la MAO par un utilisateur de Cakewalk Sonar”
Photo, Illustration, Montage, Modélisation & Musique LIBRE ! - Olivier Leclercq (@holl59)
“Tout ce que l'on peut faire avec des outils libres :)”
MuTe - Michele Vannucchi (@mikeletron)
“Music Technology | VST | notizie”
Atelier M.A.O. et production sonore en bibliothèque - Mediamus (@mediamus)
“enregistrements, podcasts, musique assistée par ordinateur, initiation à la musique numérique en bibliothèque ”
Computational Music Analysis - Olivier Lartillot (@OlliLartinen)
“New technologies and research dedicated to the analysis of music using computers. Towards Music 2.0!”

Musiques du monde
Musiques du Monde - Marie-Noelle Imbart (@MNImbart)
“Apprendre et découvrir toutes les musiques du monde”
World Music : voyage musical sur les 5 continents - Rashel Loo
“Pour les amoureux de la musique acoustique des 5 continents, parce que les bonnes sont meilleures lorsqu'elles sont partagées”
Curated by Rashel Loo
MusiquesCaribéennes Marie-Noelle Imbart (@MNImbart)
“Partez à la découverte des musiques du bassin caribéen”
Afromuse - Macim (@Macimo)
“Actualité musicale de l’Afrique de l'ouest francophone”

Musiques de film, de jeux vidéo
B.O. - Marie Ekeland (@bibicheri)
“Un film c'est aussi de la musique”
Films avec Bande Son remarquable - Harpage
“Tous films dont les dialogues, les silences, les chants, la musique sont remarquables ...!”
cinemuse - Macimo (@macimo)
“musique de film”
Musique et jeux vidéo - Mediamus (@mediamus)
“La musique dans les jeux vidéos, mais aussi les jeux vidéo musicaux”


Création sonore
Des arts sonnants - Desarts Sonnants (@DESARTSONNANTS)
“Création, paysages et arts sonores ”
Ecoute et paysage sonore - Patrick Bléron (@ppese)
“Ressources du continent sonore”
Illustration sonore - Macimo (@macimo)
“sound design”

Instruments
Violins Marc Rougier (@MarcFuseki)
“A topic about violins and violinists of all kinds and all times.”
Piano Mickaël
“Piano performances in this topics.”
Guitar & Bass at NAMM 2011 - Muzicosphere (@Sarssipius)
“All the News from NAMM 2011”
Slide guitars - Franz Wild (@ @franzrobertwild)
“L’actualité du slide, les concerts, les albums, les guitares, etc...”
Viole de Gambe RencontreDesCultures (@ArchivesARC)
“Tout savoir sur la Viole et suivre son actualité. Everything you want to know about Viola da Gamba. ”
Orgue - Prestant IV
“Orgue !”
L'OBOE SOMMERSO - Andrea Mion (@anciuti65)
“On baroque oboe: art, sound and pleasure”

Revue de presse, revue de blogs : du 18 septembre au 1er octobre


Gioachino Rossini par Nadar
"Largo al factotum" air du "Barbier de Séville" (archive.org)



01. 145 M€ pour un Centre national de la musique - La guerre du Bouton, 01/10

02. [video] Interview de Marc Rougier, Goojet et Scoop.it - Locita, 31/09

03. Spotify propose une "écoute privée" - Le Monde, 30/09

04. L'offre légale, nouveau chantier de la Hadopi - Le Monde, 29/09

05. Michael Thomas: « L'usage de la technologie n'est pas défini par l'âge » - Regards sur le numérique, 29/09

06. Mitterrand confirme ses chantiers culturels - Le Figaro, 29/09

07. Digitalement vôtre : De la formidable difficulté à monétiser musique, films et livres sur Internet - Le Nouvel Economiste, 29/09

08. Doit-on encore acheter des CD best-of ? - leplus.nouvelobs, 29/09

09. Monoculture - Sun Ship, 28/09

10. Diskly invente le DJ 2.0 en discothèque - Un monde de sons, 27/09

11. De la Culture Rock : Le Nouveau Monde ; Les rebelles prennent le pouvoir ; Ces slogans qui ont fait l'avenir - Actualitté, 26-30/09

12. Facebook et Spotify, des amis un peu envahissants - Ecrans, 27/09

13. Domaine public : les Beatles ont gagné : entretien avec Patrick Frémeaux - Mondomix, 27/09

14. Philippe Manoury donne le "la" (électronique) de Musica - Le Monde, 26/09

15. Mioozic, le service qui nous fait redécouvrir la musique - Giiks, 26/09

16. Tablettes tactiles et applications musicales: évolution, révolution ou déception? - tablette-tactile.net, 24/09

17. En images : le disque vinyle dans l'art contemporain - Fluctuat, 23/09

18. Facebook : nouveau profil, nouveau graph social et musique pour tout le monde ! - Fredzone, 23/09

19. Les bibliothèques des stars du rock - MusikPlease, 21/09

20. Le Top 10 Digitives des plus belles couvertures d'album de l'année 2011 - Digitives, 21/09

21. How Online Services Are Changing the Way Bands Consume Music - Mashable, 20/09
17 groupes et musiciens américains parlent de leur service d'écoute préféré

22. les labels vs Spotify - W-fenec, 20/09

23. Pour des collections numériques appropriables - Lirographe, 20/09

24. La Sacem joue la carte de la musique gratuite - La guerre du Bouton, 19/09

25. Hacker le domaine public ? - S.I.Lex, 12/09

26. Classical Streaming’s Fitful Baby Steps - New York Times, 25/08
Sur Spotify, l’insuffisance de métadonnées constitue un problème pour les amateurs de musique classique

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...