mardi 31 juillet 2012

Lutte : la playlist des JO 2012


/ Jeux olympiques d'été Londres 2012
- London 2012 Summer Olympics ]
Sport : Lutte / Wrestling
18 épreuves :
Lutte gréco-romaine : hommes (7 catégories de poids : - de 55 kg, - de 60 kg, - de 66 kg, - de 74 kg, - de 84 kg, - de 96 kg, - de 120 kg)
Lutte libre : hommes (7 catégories de poids : de - de 55 kg, à - de 120 kg), femmes (4 catégories :- de 48 kg, - de 55 kg, - de 63 kg, - de 72 kg)
du 5 au 12 août 2011

Wrestling by nicolas blondeau on Grooveshark
Lutte aux Jeux olympiques d'été de 2012 - Wikipédia -

Crédits photo : BT.Maine - Licence CC BY-NC-ND 2.0

lundi 30 juillet 2012

Basket-ball : la playlist des JO 2012


/ Jeux olympiques d'été Londres 2012
- London 2012 Summer Olympics
 

Sport : Basket-ball / Basketball ]
2 épreuves : tournoi masculin - tournois féminin
du 28 juillet au 12 août 2012
Basketball by nicolas blondeau on Grooveshark
Basket-ball aux Jeux olympiques d'été de 2012 - Wikipédia -
Crédits photo : Jeffrey K. Edwards - CC BY-NC-SA 2.0

dimanche 29 juillet 2012

Voile : la playlist des JO 2012


/ Jeux olympiques d'été Londres 2012
- London 2012 Summer Olympics]

Sport : Voile / Sailing
10 épreuves :
Hommes : Planche à voile (RS:X), dériveur en solitaire (Laser), dériveur lourd en solitaire (Finn), dériveur à deux équipiers (470), dériveur haute performance à deux équipiers (49er), quillard (Star)
Femmes : dériveur en solitaire (Laser Radial), dériveur à deux équipières(470), quillard de Match racing (Elliott 6m), planche à voile (RS:X)
début des épreuves : 28 juillet

Sailing by nicolas blondeau on Grooveshark


Voile aux Jeux olympiques d'été de 2012 - Wikipédia -
Crédits photo : roryramsden - licence CC BY 2.0

samedi 28 juillet 2012

Tennis : la playlist des JO 2012


/ Jeux olympiques d'été Londres 2012
- London 2012 Summer Olympics]
Sport : Tennis
4 épreuves :
simples (messieurs / dames), par équipe (messieurs / dames)
début des épreuves : 28 juillet
Tennis by nicolas blondeau on Grooveshark
Tennis aux Jeux olympiques d'été de 2012 - Wikipédia -

crédits photo : philster02188 - licence CC BY-NC-SA 2.0

vendredi 27 juillet 2012

Boxe : la playlist des JO 2012


/ Jeux olympiques d'été Londres 2012
- London 2012 Summer Olympics ]
Sport : Boxe / Boxing
13 épreuves :
Hommes : 10 catégories : Mi mouches (- de 49 kg), Mouches (- de 52 kg), Coqs (- de 56 kg), Légers (- de 60 kg), Super légers (- de 64 kg), Welters (- de 69 kg), Moyens (- de 75 kg), Mi lourds (- de 81 kg), Lourds (- de 91 kg), Super lourds (+91 kg)
Femmes : 3 catégories : Mouches (- de 51 kg), Légers (- de 60 kg), Mi lourds (- de 75 kg)
Début des épreuves : 28 juillet
Boxing by nicolas blondeau on Grooveshark


Boxe aux Jeux olympiques d'été de 2012 - Wikipédia -

Crédits photo : FtCarsonPAO - Licence (CC BY 2.0)

La maxi-revue de presse, revue de blogs du 14 juin au 27 juillet 2012


James Iron Head Baker - Black Betty (1933), enregistré dans un champs par les musicologues John et Alan Lomax en 1933

Ram Jam - "Black Betty" (1977)

Parce qu'en été, les glaces sont king size, les romans plus épais, les journées plus longues, ... la revue de presse passe au format maxi ! :-)

1. Petit message à Robert Plant : le droit d’auteur aurait empêché Led Zeppelin d’exister aujourd’hui ! - S.I.Lex, 26/07
A lire aussi : Des rock stars britanniques réclament une meilleure protection du copyright (PCInpact),
Les ténors du rock anglais écrivent une lettre anti-piratage à David Cameron (Les Inrocks)
Une réclamation qui ne manque pas de culot, lorsque l'on sait tout ce que les rockeurs anglais et américains doivent aux bluesmen, avec d'importants emprunts rarement crédités.

2. La pop music de plus en plus forte et uniforme (étude) - France Info, 26/07

3. Remix, playlists, mashup: les nouveaux modes de diffusions pour les artistes - Don't believe the hype, 26/07

4. SFR coupe le son de Neuf Music - PC Inpact, 25/07

5. Débat : Que faire de la Hadopi ? - Le Monde, 24/07

5. Le numérique pour le patrimoine : expérimentations & dispositifs innovants - Knowtex

6. Musique et numérique sont dans un bateau : les multiples enjeux du Centre National de la Musique par Gilles Castagnac, Directeur de l’Irma - cblog.culture.fr, 24/07

7. Orange met progressivement fin à sa stratégie musicale - Vialet.org, 21/07

8. LibraryBox, boîte à merveille des bibliothèques, inspirée de la PirateBox - Actualitté, 20/12

9. La discothèque de Radio France : Chacun son tour - Écrans, 20/07

10. Le back catalogue dépasse les nouveautés pour la première fois... - Don't believe the hype, 20/07

11. Quand l'informatique maîtrise le temps de l'interprétation musicale - France-Culture? 19/07

12. Promouvoir la musique libre en bibliothèque : l’exemple de Pacé, Ille-et-Vilaine - Le monde du livre, 18/07

13. Google Play ouvre sa librairie en ligne, accessible sur smartphone, tablette et PC - Presse-Citron, 18/07
A lire aussi : Des livres de la BM de Lyon dans Google Play sur Actualitté

14. Le centenaire d'une autre Amérique: Woody Guthrie - Les mots sont importants, 14/07

15. Les dangers de la musique romantique allemande : fortune littéraire d’un topos - Germanica, 13/07

16. Les 10 romans de science-fiction à (re)lire cet été - knowtex, 13/07

17. Face à l’Hadopi, les échanges retournent dans la rue - Ecrans, 09/07

18. The CD: It Still Has 10 Years to Go... - Digital Music News, 08/07
Le CD pourrait encore durer 10 ans

19. Les sociabilités numériques par Dominique Cardon [conférence vidéo] - Bammbou, 06/07

20. Comment consommer la musique à l’ère du numérique ? - Rue89, 06/07
entretien avec Jérôme Rastoldo

21. Ping : premier échec d’Apple dans le web social Ithink.fr, 04/07

22. Chansons et histoire: ressources web - Samarra, 04/07

23. Henri Texier : « En France, le jazz est attaqué de partout » - Rue89, 04/07
à lire aussi (surtout) pour les commentaires

24. Faute de pouvoir négocier les droits, pas de chansons d'Hendrix dans le biopic sur sa vie - Le Huffington Post, 04/07

25. Les chanteurs français et la guerre d’Algérie : De Mouloudji à Enrico Macias - RFI Musique, 04/07

26. Awesome desktop music player Tomahawk relaunches, and there’s a new Web version too The Next Web, 07/03

27. Musique : décryptage des dix plus grands tubes du siècle - Le Vif.be, 04/07

28. Naxos Music Library Subscribers Now Have Access to the Warner Classics, Teldec, and Erato Catalogs - Market Watch, 02/07

29. Daniel Barenboïm: Pourquoi Staline et Hitler aimaient-ils la musique? - Le Huffington Post, 28/06

30. Luth, guitare électrique et guerre... la musique afghane dans tous ses états - Le Nouvel Obs, 26/06

31. L’informatique à l’école : il ne suffit pas de savoir cliquer sur une souris - Rue 89, 28/06

32. Yahoo et Spotify main dans la main -Fredzone, 27/06

33. De la qualité sonore en compte-rendu vidéo - IRMA, 26/06

34. La musique, un révélateur des disparités économiques - Le Figaro, 18/06
A l'énoncé du titre, on pouvait s'attendre à quelques considérations sociologiques sur l'inégalité sociale dans l'accès à la culture musicale, étayées de références aux travaux de Pierre Bourdieu, Bernard Lahire ou Antoine Hennion. A la place, un salmigondis de citations ajustées sans raccords pour discuter des mérites comparés du catalogue d'oiseaux de Messiaen et du design de la Porsche 911, la fusée se terminant par un éloge de la qualité allemande. En bref, une copie fumeuse digne d'un bachelier devant au mieux retenter sa chance à l'oral. Démontage en règle sur le blog Sun Ship, la qualité française dans la finition ;-)

35. Le transmédia : entre narration augmentée et logiques immersives … - INA, 18/06

36. Littérature et chanson, des liens plus complexes qu’il n’y paraît - Les Inrocks, 16/06

37. Believe pour l’exemple - La Guerre du Bouton, 14/06

38. Lecture numérique, lecture sociale - Klog, 13/06

39. L'économie de la production musicale, SNEP, ed. 2012 … (pdf, juin 2012)


jeudi 26 juillet 2012

Tir à l'arc : la playlist des JO 2012


/ Jeux olympiques d'été Londres 2012
- London 2012 Summer Olympics ]
Sport : Tir à l'arc / Archery
4 épreuves :
simples (messieurs / dames), par équipe (messieurs / dames)
début des épreuves : 27 juillet

Archery by nicolas blondeau on Grooveshark
Crédits photo : DimitraTzanos CC : by-nc-nd

mercredi 25 juillet 2012

Canoë-kayak : la playlist des JO 2012


/ Jeux olympiques d'été Londres 2012
- London 2012 Summer Olympics ]

Sport : Canoë-kayak
16 épreuves :
  • Course en ligne : C1 200 m (hommes), C1 1000 m (hommes), C2 1000 m (hommes), K1 200 m (hommes, femmes), K1 500 m (femmes), K1 1000 m (hommes), K2 200 m (hommes), K2 500 m (femmes), K2 1000 m (hommes), K4 500 m (femmes), K4 1000 m (hommes)
  • Slalom : C1 (hommes), C2 (hommes), K1 (hommes, femmes)
début des épreuves : 29 juillet
Canoë-kayak by nicolas blondeau on Grooveshark

Crédit photo : Singapore 2010 Youth Olympic Games : cc : by-nc

mardi 24 juillet 2012

Badminton : la playlist des JO 2012


/ Jeux olympiques d'été Londres 2012
- London 2012 Summer Olympics ]

Sport : Badminton
5 épreuves : simples (messieurs / dames), doubles (messieurs / dames / mixte)
début des épreuves : 28 juillet

Badminton by nicolas blondeau on Grooveshark

Badminton aux Jeux olympiques d'été de 2012 - Wikipédia -

lundi 23 juillet 2012

Escrime : la playlist des JO 2012


/ Jeux olympiques d'été 2012
- 2012 Summer Olympics ]
Escrime / Fencing
3 disciplines : épée, sabre, fleuret
10 épreuves : 6 individuelles / 4 par équipes (hommes / femmes)
Début des épreuves : le 28 juillet
Fencing by nicolas blondeau on Grooveshark

samedi 21 juillet 2012

La fille au rasoir : chanson de la semaine #98

La fille au rasoir figure sur le cinquième album de Serge Gainsbourg, Gainsbourg confidentiel (Mercury, 1963). Cette chanson puise son inspiration au cinéma. Et la référence est plutôt inattendue :

[Transcription d'un entretien avec Pierre Grimblat, archive du 23 février 1964, source France-Culture, Hors-champs, 29/06/2012]
P. Grimblat : Serge Gainsbourg, quels sont les sujets, les thèmes, les images qui déclenchent votre volonté d’écrire une chanson.
S. Gainsbourg : Les ressorts seraient plus justes car il y a quelque chose d’érotique dans le ressort (rires)… Les obsessions amoureuses, dirons-nous, c’est le thème éternel, on peut dire ça à perpétuité, sans trop se renouveler.
P. Grimblat : Et puis ?
S. Gainsbourg : L’humour… noir, ce que l’on appelle l’humour noir. Il faut une bonne dose de mépris. Parce que l’humour noir cela sous-entend le mépris, la froideur, la lucidité, et un peu de méchanceté.
S. Grimblat : Je crois savoir que ce n’est pas seulement le mépris des autres. C’est une arme que l’on retourne un peu contre soi.
S. Gainsbourg : Mais bien sûr, faut être beau joueur quand même.
P Grimblat : La chanson que vous nous proposez ce soir est une chanson d’humour noir ?
S. Gainsbourg : D’humour noir ou plutôt grisâtre. J’ai vu l’Ange exterminateur de Buñuel, dans un coin, y a une femme qui est effondrée, qui se passe un rasoir électrique sur les jambes, ça m’a donné l’image de l’incommunicabilité de deux êtres.



Le rasoir électrique
Couvrait la chanson de Clara
La jolie musique
Qui sortait de cet engin-là
C'était sa faiblesse
Elle aimait ses caresses

Le rasoir électrique
Frôlait la jambe de Clara
Ce bruit métallique
Avait l'don de me mettre hors de moi
Ce n'était pas drôle
De garder mon self-control

Le rasoir électrique
Me rendait dingue mais Clara
N'prenait au tragique
Ni mes angoisses ni mes a-
Mours un jour quand même
Je lui ai dit je t'aime

Sous l'rasoir électrique
Tu n'as rien entendu Clara
Tu n'as rien entendu Clara
Tu n'as rien entendu Clara


Note :  
El ángel exterminador (1962) de Luis Buñuel, est consultable en VO, non-sous titré sur Youtube, sauf erreur, dans la séquence à laquelle Serge Gainsbourg fait référence, il s'agit en fait d'un homme qui se passe un rasoir électrique sur la jambe ! La mémoire enjolive les détails :-)

Sources et références :

Wikipédia - L'ange exterminateur - Le disque Gainsbourg confidentiel -

jeudi 19 juillet 2012

Le cinéma inspire le rock


Eyes Wide Blind Test #9 - Un quizz portant sur les reprises, emprunts, citations, remix, références et adaptations, d'un genre musical à l'autre, d'un média à l'autre, d'une langue et d'un continent à l'autre...



Rock et références cinématographiques
Chèr(e)s ami(e)s cinéphiles et érudits du rock, saurez-vous retrouver le nom du cinéaste et du film auquels il est fait référence dans chacune des six chansons suivantes ?

Les solutions du quizz sont en bas de page.

1. Scott Walker - The Seventh Seal (1969)


2. Billy Idol - Eyes Without A Face (1984)


3. Metallica - One (1989)


4. Gorillaz - M1A1 (2001)


5. The White Stripes - The Union Forever (2004)


6. Flaming Lips - Convinced Of The Hex (2008)


Solutions

1. Scott Walker - The Seventh Seal : Le septième sceau (Det sjunde inseglet) (1957), un film d'Ingmar Bergman
La chanson The Seventh Seal, telle une ballade médiévale, est une évocation précise du film suédois : il est question de la peste, d'une jeune fille condamnée au bûcher pour sorcellerie, d'un chevalier jouant aux échecs avec la mort, ... En décalage, l'orchestration à base de trompette, de choeurs et de guitare fait davantage penser à la bande-son d'un western spaghetti façon Ennio Morricone.
Chanteur, auteur-compositeur américain installé en Angleterre, Scott Walker, né en 1943, est un artiste culte. Malgré une renommée assez confidentielle, il a exercé une influence considérable sur les musiciens britanniques depuis les années 70, jusqu'à aujourd'hui : David Bowie, Marc Almond/Soft Cell, Douglas Pearce/Death in June, Billy MacKenzie/The Associates, David Sylvian, Julian Cope, Neil Hannon/The Divine Comedy, Radiohead, The Last Shadow Puppets. A l'instar de David Bowie, Scott Walker adapta également les chansons de Jacques Brel en anglais.
- Wikipédia - Scott Walker - Le septième sceau



2. Billy Idol - Eyes Without A Face : Les yeux sans visage (1960), un film de Georges Franju, avec Pierre Brasseur et Édith Scob, sur un scénario signé Boileau - Narcejac et Claude Sautet, adapté d'un roman de Jean Redon.
Dans ce film d'horreur sorti la même année que Psychose d'Alfred Hitchcock, un chirurgien est près à tout pour greffer un nouveau visage à sa fille défigurée. Refrain de la chanson : "Les yeux sans visage / eyes without a face / Got no human grace / your eyes without a face."
- Wikipédia - la chanson - le film



3. Metallica - One : Johnny s'en va-t-en guerre (Johnny got his gun) (1971), un film de Dalton Trumbo (réalisé d'après son roman, écrit en 1939)
L'histoire de Johnny s'en va en guerre ressemble à une mauvaise blague. Elle a pour cadre la Première Guerre Mondiale : Joe Bonham, un jeune soldat américain est très gravement blessé au combat : amputé des quatre membres, il perd également la vue, l'ouïe, et l'usage de la parole. Pourtant il est conscient. Comment et avec qui pourra-t-il communiquer? Le film, sorti en 1971, est un réquisitoire contre la guerre, en particulier contre le conflit au Vietnam, dans lequel les USA étaient alors engagés. Dalton Trumbo, le réalisateur fut l'une des victimes de la chasse aux sorcières dans les années 50, pendant le Maccarthisme, ce qui l'avait contraint à s'exiler au Mexique. Paroles : Now that the war is through with me / I'm waking up I cannot see / That there is not much left of me / Nothing is real but pain now. (Maintenant que la guerre en a fini avec moi / Je me réveille, je ne peux pas voir / Qu'il ne reste pas grand chose de moi / Rien n'est réel sauf la douleur désormais)
- Wikipédia - One (chanson) - Johnny s'en va en guerre

4. Gorillaz - M1A1 : Le Jour des morts-Vivants (Day of the Dead) (1985), un film de George A. Romero 
La chanson est basée sur un sample du début du 3ème volet de la trilogie des zombies de Romero : "Hello, hello, is anyone there ?" (Bonjour, bonjour, est-ce qu'il y a quelqu'un ?)

5. The White Stripes - The Union Forever : Citizen Kane (1941), un film de et avec Orson Welles
Âgé de 26 ans, Orson Welles réalise son premier un film, un chef d'oeuvre qui marquera l'histoire du cinéma mondial. L'histoire : un journaliste enquête sur les mystères de la vie de Charles Foster Kane, un magnat de la presse qui vient de décéder seul dans sa propriété de Xanadu, en prononçant ce mot énigmatique : « Rosebud ». "Sure I'm C. F. K. [Charles Foster Kane] / But you gotta love me / The cost no man can say / But you gotta love me" (Oui je suis C. F. K. / Mais tu vas m'aimer / Le prix à payer personne ne le connaît / Mais tu vas m'aimer)

6. Flaming Lips - Convinced Of The Hex : Portier de nuit (Il Portiere di notte) (1974), un film de Liliana Cavani, avec Dirk Bogarde, Charlotte Rampling. Le film qui fit scandale à sa sortie raconte les relations érotiques sado-masochistes entre une ancienne déportée et l'ex-nazi qui fut son bourreau. Wayne Coyne, le leader de Flaming Lips déclare à propos de la chanson : "This was our first successful attempt at merging a low-fi distortion jam with hi-fi computer overdubs. This was the first in a series of lyrics inspired by repeated viewings of the controversial film [...]. Its themes of submission and obsessions and cruelty and pleasure really put the zap on my sleep-deprived head." (C’était notre de notre première tentative réussie de fusionner une impro low-fi avec des overdubs informatiques hi-fi. Ce fut les premières d'une série de paroles inspirées par les visionnements répétés du film controversé Le Portier de nuit[...]. Ses thèmes portant sur la soumission, les obsessions, la cruauté et le plaisir avaient fini par tourner en boucle dans mon cerveau d’insomniaque.) [source : The factual opinion ]. "She submits and she donates / She gets out of her head / And she talks to the ceiling / You can hear what she said / She said / That's the difference between us."

Sources et références

Allociné : 50 chansons inspirées par le cinéma
Songfacts : Songs Inspired by Movies
Wikipédia : List of songs based on a film

vendredi 13 juillet 2012

Rock et références littéraires

Eyes Wide Blind Test #8 - Un quizz portant sur les reprises, emprunts, citations, remix, références et adaptations, d'un genre musical à l'autre, d'un média à l'autre, d'une langue et d'un continent à l'autre...



Déviant, marginal, anti-conformiste, sulfureux, de mauvais genre, maudit, décadent, scandaleux, autant de qualificatifs qui pourraient aussi bien définir des poètes et des romanciers que des musiciens de rock.
Car en dépit de sa morgue et de sa désinvolture, de son impertinence et de sa défiance vis-à-vis du système éducatif et culturel, il arrive que le rock puise son inspiration à la source littéraire.

Alors, saurez-vous retrouver le nom des auteurs et des oeuvres auquels il est fait référence dans les huit chansons suivantes ?
La solution du quizz est en bas de page.

1. The Doors - End of the night (1967)


2. Velvet Underground - Venus in furs (1967)


3. Led Zeppelin - The Battle of Evermore (1971)


4. Alan Parsons - (The System Of) Dr. Tarr and Professor Fether (1976)


5. The Cure - Killing an Arab (1978)


6. The Police - Don't Stand So Close To Me (1980)


7. Eurythmics - Sexcrime (1984)


8. Bruce Springsteen - The Ghost of Tom Joad (1995)



Solutions


1. The Doors - End of the night : Double citation littéraire : Le titre fait très probablement référence à Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit (en anglais, Journey to the End of the Night), 1932, voir sur le sujet l'avis du petit célinien). Les vers : Realms of bliss, realms of light, Some are born to sweet delight, Some are born to endless night. (Royaumes de béatitude, royaumes de lumière, Certains sont nés pour les plaisirs doux, Certains sont nés pour la nuit sans fin) sont tirés d'un poème de William Blake, Auguries of Innocence. Pour rappel, le nom du groupe The Doors fait référence au livre d'Aldous Huxley, The Doors of Perception (Les Portes de la perception), le titre étant lui-même une citation de William Blake. Jim Morrison fera également référence dans ces textes à Arthur Rimbaud et à Antonin Artaud.

2. Velvet Underground - Venus in furs : Leopold von Sacher-Masoch, La Vénus à la fourrure (1870)
L'oeuvre est à tel point emblématique d'une disposition sexuelle recherchant le plaisir dans l'humiliation et la douleur, que l'auteur a inspiré le nom même de masochisme. (-Fais-moi mal! -... Non! -... Espèce de sadique!)

3. Led Zeppelin - The Battle of Evermore : J. R. R. Tolkien - Le Seigneur des anneaux (1954)
Décodage des références par des spécialistes sur le wiki consacré à l'oeuvre majeure de Tolkien.

4. Alan Parsons - (The System Of) Dr. Tarr and Professor Fether : Edgar Allan Poe, Le Système du docteur Goudron et du professeur Plume (1845)
Alan Parsons, ingénieur du son chez EMI, travailla sur les albums des Beatles (Let it Be) et des Pink Floyd (Atom Heart Mother et The Dark Side of the Moon). Il fonde son propre groupe The Alan Parsons Project en 1976, et enregistre la même année Tales of Mystery and Imagination, un album concept dédié à l'oeuvre d'Edgar Poe - wikipédia -

5. The Cure - Killing an Arab : Albert Camus, L'étranger (1942)
L'étranger - Killing an Arab - wikipédia

6. The Police - Don't Stand So Close To Me : Vladimir Nabokov, Lolita (1955)
La chanson fait référence au livre relatant la passion d'un professeur d'âge mûr pour une adolescente de 12 ans, livre qui fit scandale à sa sortie : It's no use he sees her / He starts to shake and cough / Just like the old man in / That book by Nabokov (Rien à faire / Chaque fois qu'il la voyait / Il commençait à trembler et à tousser / Comme le vieil homme dans ce livre de Nabokov)

7. Eurythmics - Sexcrime : George Orwell, 1984 (1949)
Eurythmics a participé à la bande originale du film de Michael Radford. L'expression crime sexuel fait référence à la répression sexuelle exercée sur le peuple dans le monde dystopique et totalitaire d'Océania.

8. Bruce Springsteen - The Ghost of Tom Joad : John Steinbeck - Les Raisins de la colère (1947)
L'intrigue se passe aux Etats-Unis, pendant la Grande Dépression de 1929, relate l'histoire de Tom Joad et de sa famille, des paysans pauvres contraints de quitter l'Oklahoma à cause de la sécheresse. Le roman sera adapté au cinéma par John Ford en 1940, avec Henry Fonda dans le rôle de Tom Joad.
A lire sur l'excellent histgeobox, blog tenu par des professeurs de Lycée et de Collège : Quand un fantôme inspire Springsteen : "The ghost of Tom Joad"


Sources et références

Librarything : Literature in Music : Rock 'n' Roll, Records and Record Collections

jeudi 12 juillet 2012

Golden Hair : chanson de la semaine #97

Lean out of the window est le 5ème poème du recueil Chamber Music écrit par James Joyce (1882-1941) alors âgé d'une vingtaine d'années.
Syd Barrett (1946-2006), premier chanteur, et fondateur de Pink Floyd a mis en musique et interprété le texte. Le titre figure sur son 1er album solo, The Madcap Laughs (Harvest/EMI,1969). Syd Barrett avait quitté le groupe un an auparavant pour cause de troubles mentaux aggravés par l'usage de drogues. L'album est co-produit notamment par David Gilmour et Roger Waters.

Syd Barrett - Golden Hair


Lean out of the window,
Golden-hair,
I hear you singing
A merry air.

My book was closed;
I read no more,
Watching the fire dance
On the floor.

I have left my book,
I have left my room
For I heard you singing
Through the gloom,

Singing and singing
A merry air,
Lean out of the window,
Golden-hair.

samedi 7 juillet 2012

La New Wave des années 80 en version française

Eyes Wide Blind Test #7
Un quizz portant sur les reprises, emprunts, citations, remix, samples et adaptations, d'un genre musical à l'autre, d'un média à l'autre, d'une langue et d'un continent à l'autre...



Sylvie Vartan - Déprime

Été 2012 : Attention, dérapage !
La saison estivale battant son plein, cette série de blind test va faire chauffer la gomme, pour drifter, le temps de quelques tours de piste, sur les pavés glissants et chaotiques de la vanne galéjade et de la déconne plaisanterie ! Bien évidemment ce programme retrouvera son allure altière et sa bonne tenue culturelle dès la rentrée de septembre avec tout le sérieux qui lui incombe.

La nouvelle wave
Si vous deviez citer quelques artistes français emblématiques de la new wave : sans doute feriez-vous référence à Indochine, Elli & Jacno, Marquis de Sade, Taxi Girl, Kas Product, Etienne Daho, Lio, et vous auriez raison.

"Son psychodrame, qu'est-ce que c'est ?"
Mais... on ne va pas s’arrêter là, car pour être exhaustif dans ce dossier, il faut également signaler la contribution des vedettes de variétés qui ont pratiqué ce genre musical le temps d'enregistrer une reprise d'un hit anglo-saxon.

Alors, saurez-vous retrouver l'interprète et le titre de la chanson originale ? 
La solution du quizz est en bas de page. (Si nécessaire :-)


1. Sheila - Psychodrame (Carrère, 1980)



2. Julie Pietri - Et c'est comme si (Carrère, 1982)



3. Sylvie Vartan - Déprime (RCA, 1983)



4. Jeanne-Marie Sens - Rien à se dire (Atlantic, 1983)



5. Helena Lemkovitch - Les filles nous on veut du fun (RKM, 1984)



Bonus track : Ringo - Qui est ce grand corbeau noir (Carrère/Formule1, 1979)



Solutions

1. Sheila - Psychodrame : Talking Heads - Psycho Killer (1977)
2. Julie Pietri - Et c'est comme si : The Pretenders - I Go to Sleep (1981)
3. Sylvie Vartan - Déprime : Eurythmics - Sweet Dreams (1982)
4. Helena Lemkovitch - Les filles nous on veut du fun : Cyndi Lauper : Girls just want to have fun (1983)
5. Jeanne-Marie Sens - Rien à se dire : Eurythmics - Love is a stranger (1982)
Bonus track : Ringo - Qui est ce grand corbeau noir : Buggles - Video killed the radio star (1979)

Sources et références

Bide et musique, Forum, VO / VF

Crédit photo : cones & conos | Buenos Aires Par matias.dutto licence CC BY-NC-ND 2.0)

vendredi 6 juillet 2012

En route vers la gloire... en passant par la bibliothèque

Les vases communicants #2.7
Sur le principe des Vases Communicants, Mediamus et Hangtárnok (le blog du Département Musique de la bibliothèque d'Eger en Hongrie) s'invitent mutuellement chaque premier vendredi du mois, chacun publiant sur le blog de l'autre.

Le Département Musique et Langues Étrangères de la Bibliothèque Bródy Sándor (Eger)


Voici la nouvelle vidéo de présentation de notre bibliothèque.
Merci à Ildikó Mikó (réalisateur) et à László Birkás (caméraman et monteur), assistants en technologie des médias au EKF (Eszterházy Károly College) qui ont accepté de nous filmer à notre demande.

Également au générique : Baranyi Ádám (le personnage principal), la scénariste, c'est moi :-), les figurants Tomi Déri, József Nagy, Péter Turnyánszky (les participants au club de guitare de la bibliothèque), les lecteurs de la bibliothèque, Póka Egon Experience, sans oublier... Jimi Hendrix, et Slash (au programme de l'école de rock de la bibliothèque). Et enfin, nous, les bibliothécaires !
Un grand merci aux réalisateurs !

Qu'est-ce que vous en pensez ? Ça vous plaît ? :-)

Lien vers l'article original

mardi 3 juillet 2012

Songstr, la musique en streaming 4-en-1 : Youtube, Grooveshark, Spotify, Deezer


En commentaire à la présentation de Music Smasher, un contributeur nous avait signalé l’existence de Songstr. Merci à lui, ce site mérite qu'on s'y arrête :
Songstr est un moteur de recherche de musique en streaming. Le site qui fonctionne en utilisant les API (Application Programming Interface) de plusieurs plateformes aujourd'hui parmi les plus populaires : Deezer, Grooveshark, Spotify et Youtube, permet de lancer une interrogation simultanément dans les 4 catalogues.







Les titres sont directement jouables à partir de la page des résultats (même si pour Spotify, il est nécessaire d’avoir préalablement installé le logiciel client et d’être loggé avec son compte utilisateur).



Remarque 1 : De nombreux artistes ne sont pas disponibles sur toutes les plateformes :
Youtube propose le catalogue le plus hétérogène et le plus fourre-tout, mais aussi le plus largement ouvert : on peut y écouter les The Beatles, Pink Floyd, ce qui n’est pas possible sur les trois autres.
Vient ensuite Grooveshark, dont on connait les démêlés juridiques avec les majors et qui propose l'écoute de Led Zeppelin, AC/DC ou Francis Cabrel absents de Spotify et de Deezer.
Ainsi sur Spotify et de Deezer, les titres de Led Zeppelin sont remplacés par des succédanés : des reprises interprétées par des formations à l’appellation douteuse comme Led Zepagain ou Letz Zep qui fleurent bon la contrefaçon légale.


Remarque 2 : Songstr propose par défaut 5 résultats par plateforme (il est possible de passer le nombre à 10, ou 15, ou plus) avec beaucoup de bruit (des réponses non-pertinentes notamment sur Deezer). Dommage qu'aucune option de recherche avancée ne soit proposée : impossible d'utiliser les opérateurs booléens, ou de mettre une chaîne de mots entre guillemets. Pour une recherche détaillée et précise (titre, album, genre, année, etc.), le catalogue de Spotify reste encore imbattable avec ses multiples options de recherche.



LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...