samedi 7 septembre 2013

Playlist de septembre : 15 albums à découvrir sans attendre

À découvrir sans attendre, une nouvelle rubrique mensuelle curieuse de l'actualité musicale, pour partager nos recommandations et promouvoir de nouveaux artistes, méritant une écoute attentive dans l'abondance des sorties du moment.
Ce mois-ci, une sélection sous influence lo-fi, néo-psychédélique et dream pop.

Poolside 
"Pacific Standard Time" (Poolside Music, 2012)
Duo de Los Angeles formé par Filip Nikolic et Jeffrey Paradis. Farniente et hédonisme à l'heure californienne.
(Disco pop chill-out)



Junip 
"Fields" (Mute, 2010)
Junip est un groupe folk pop suédois réduit à la formule du duo : José González (chant, guitares) et Tobias Winterkorn (orgue, Moog synthétiseur Moog), après le départ d'Elias Araya (batterie).
Les héritiers d'America et de Crosby, Still, Nash & Young.
(Folk pop mélodique)



The Deviants 
"Ptooff !" (Alive Records, 1967)
The Deviants sont certainement moins connus que The Yardbirds ou The Pretty Things mais tous aussi influents, car ce groupe anglais de la fin des années 60 dont le leader Mick Farren vient de mourir, transmettait une énergie transgressive très proche du rock américain de l'époque (The Doors, Franz Zappa). Prémisses d'une punk attitude, quelques années avant l'apparition des Stooges.
(Rock psychédélique / Proto-punk)



Kurt Vile 
"Wakin on a Pretty" (Matador, 2013)
Après l'excellent "Smoke Ring for My Halo" (2011), le songwriter, qui vient d'être nommé citoyen d'honneur de sa ville, Philadelphie, confirme un talent très prometteur.
(Folk rock)



Unknown Mortal Orchestra 
"Unknown Mortal Orchestra" (Fat Possum, 2011)
Parler de rock psychédélique lo-fi n'est pas suffisant pour définir l'originalité du son de ce trio basse-guitare-batterie américano-néo-zélandais. Des compositions sinueuses et accrocheuses.
(Pop/rock fuzzy à guitare)



Ducktails 
"The Flower lane" (Domino Records, 2013)
Formation new-yorkaise, Ducktails est le side-project de Matt Mondanile (membre de Real Estate). Avec "The Flower lane", Ducktails reprend dignement le flambeau de la pop mélodique et ouvragée, dans la lignée du magistral Steve McQueen (1985) de Prefab Sprout.
(Dream pop)



Destruction Unit 
"Deep trip" (Sacred Bones, 2013)
Formation originaire de Tempe (Arizona), formée par 5 musiciens dont 3 guitaristes. Leur style ? The Guardian le définit comme de l' "ambient sludge, prog-metal - murky motorik psych-drone space-rock. "
(Noisy rock / Shoegaze metal)



Foxygen 
"We are the 21st century ambassadors of peace & magic" (Jagjaguwar, 2013)
Duo de rock psychédélique californien. En élève appliqué, Foxygen a bien révisé ses classiques sixties et seventies : The Rolling Stones d'abord, mais aussi Bob Dylan, The Beatles. Le parfait exemple pour illustrer la thèse de Simon Reynolds sur la retromania du rock contemporain. Séduisant cependant.
(Pop néo-psychédélique)



Jon Hopkins 
"Immunity" (Domino Records, 2013)
John Hopkins est un producteur de musique électronique londonien. Immunity fait défiler des paysages sonores toujours changeants : de la techno trance, à l'ambient. Stressant ou relaxant, selon son humeur, obsédant comme un road-movie sur une autoroute perdue.
(Electro )



Jagwar Ma 
"Howlin" (Marathon Artists, 2013)
Groupe australien né sous les bonnes étoiles des Beach Boys, des Happy Mondays et d'Animal Collective.
(Pop néo-psychédélique)



Julianna Barwick 
"Nepenthe" (Dead Oceans Records, 2013)
Née en Louisiane, et à présent installée à Brooklyn, Julianna Barwick construit sa musique à partir essentiellement de boucles et de samples de sa voix.
Une musique cosmique avec voix éthérées, à la confluence de Brian Eno et des Cocteau Twins.
(Ambient)




Weird dreams 
"Choreography" (Tough Love, 2011)
Rêves Etranges est un groupe formé de 4 musiciens londoniens réunis autour d'une passion pour les Beach Boys et David Lynch.
Voix réverbérées aux accents nostalgiques et arpèges de guitare en accords mineurs.
(Dream pop)



Mac Demarco 
"2" (Captured Tracks, 2012)
Originaire de Colombie britannique, aujourd'hui installé à Montréal, Mac Demarco, à seulement 23 ans, fait figure d'espoir en multipliant prix, bonnes critiques et acclamations sur le continent Nord-Américain. Le sale gosse intenable du rock lo-fi canadien revient avec sa  nonchalance et son jeu de guitare appris des anciens : George Harrison, Neil Young.
(Pop rock lazy)



Chris Cohen
"Overgrown Path" (Captured Tracks, 2012)
Chris Cohen est le guitariste de Deerhoof et le leader de The Curtains, il joue également avec d'autres formations comme Ariel Pink's Haunted Graffiti, Cass McCombs et White Magic. Avec ce premier album, Chris Cohen délivre un soft rock subtil et parfois expérimental.
(Dream pop)



Matthew Dear 
"Beams" (Ghostly International, 2012)
Matthew Dear est un DJ Producteur originaire du Texas, installé ensuite à Detroit, il officia d'abord dans le glitch et la minimal techno sous l'influence du son de Motor City (Disco D, Richie Hawtin) . Avec "Beams", son 6e album, il démontre également ses talents de crooner dans le sillon de Dave Gahan.
Recommandé pour remonter le moral d'un fan de Depeche Mode dépité par le récent et dispensable "Delta Machine". Et recommandé tout court.
(Electro pop)


... Albums en commande, et bientôt dans nos bacs...

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...