dimanche 31 mars 2013

Santechnikas iš Ukmergės [Plombier à Ukmergė] : chanson de la semaine #116


Vytautas Kernagis (1951-2008) est probablement d'un des artistes lituaniens les plus importants de ces dernières décennies. Tout à la fois chanteur, auteur, compositeur, acteur, producteur et animateur de télévision, il est considéré comme le pionnier de la poésie chantée lituanienne.

La vidéo ci-dessous est un extrait du film Kažkas atsitiko (Something happened) (1986), Vytautas Kernagis y interprète Santechnikas iš Ukmergės [Plombier à Ukmergės]. La chanson parle d'un plombier habitant la petite ville lituanienne d'Ukmergė, et rêvant de Montego Bay en Jamaïque.

La Lituanie, pays balte de 3,5 millions d'habitants, a été annexée par l'Union Soviétique à partir de 1944, et n'a retrouvée son indépendance qu'en 1990.



La traduction française est proposée à partir d'une traduction anglaise (source)

Aš negaliu sugri˛žti i Jamaiką,
Nes niekuomet tenai ir nebuvau,
Ir niekuomet žavioji juodaplauke
I˛ lupas nebučiuos manęs karštai.

Ir niekada tikrai aš nenuskęsiu
Tu˛ aksominiu˛ jos akiu˛ gelmej,
Kada saulelydžiai raudoni gesta
Nuostabiame mieste Montego Bay.

Kodel aš niekuomet tenai neb ˙ usiu?
Neklauskit apie tai, geriau neklauskit.
Štai remontuoju kriaukles bei kranus aš
Ir kartais i˛ žemelapi ˙ ˛ dairausi.

Montego Bay, Montego Bay...
Santechniku aš dirbu Ukmergej.
Je ne peux pas retourner en Jamaïque
Parce que je ne suis jamais allé là-bas,
Et jamais la beauté brune
n’embrassera passionnément mes lèvres.

Et jamais je ne pourrai me noyer
Dans les profondeurs de ses yeux de velours,
Lorsque les couchers de soleil rouge tombent
Sur la merveilleuse ville de Montego Bay.

Pourquoi n’irai-je jamais là-bas?
Ne me questionnez pas à ce sujet, ne me posez pas la question.
Ici, quand je répare éviers et robinets
Je jette parfois un coup d'œil sur la carte.

Montego Bay, Montego Bay ...
Je travaille comme plombier à Ukmergė.

Vytautas Kernagis - Wikipédia - Discogs -

jeudi 28 mars 2013

Musique et médias sociaux en bibliothèque

Introduction à l’atelier : "Musique sociale : Quelles interactions à l'heure des médias sociaux ?" dans le cadre des Rencontres Nationales des Bibliothécaires Musicaux organisées par l'ACIM à Mérignac et Bordeaux, les 25 et 26 mars 2013


Les nouveaux médias sociaux favorisent aujourd’hui la création de contenus ainsi que l’interaction, la collaboration, et le commentaire. On partage sa musique sur les plateformes de streaming (Spotify, Deezer, Youtube) et les réseaux sociaux (Facebook, Twitter). Les amateurs de musique cataloguent leur discothèque en ligne et profitent des recommandations des autres membres (Sens Critique, Rate your music). Les artistes et les musiciens échangent directement avec leurs publics et rencontrent d’autres musiciens (Bandcamp, Soundcloud, Mupiz).
L’atelier se donnait le temps d’une réflexion sur les nouvelles pratiques de la musique à l’heure des médias sociaux. Si la musique est un élément important de nos identités numériques, qu’en est-il du partage, de l’échange, de la discussion sur les réseaux ? Ces outils favorisent-ils la recommandation, la construction d’une culture musicale ? 
Et la bibliothèque ? A-t-elle les moyens et la volonté de participer à ce mouvement ? Le bibliothécaire musical doit-il devenir un manageur de communauté pour continuer sa mission de passeur de musique ?

Merci à Antoine Cirou fondateur du site Mupiz, pour son intervention (présentation sur Youtube), à Sophie Cornière pour la co-animation de l'atelier, et à l'ensemble des participants.


1. Programme des rencontres nationales des bibliothécaires musicaux

2. Pour aller plus loin : Ecosytème numérique et médiation culturelle : des publics, un projet, des outils http://footnotes.fr/2013/03/ecosyteme-numerique-et-mediation-culturelle-des-publics-un-projet-des-outils/ et Animer les communautés en bibliothèque http://hortensi.us/2013/03/14/animer-les-communautes-en-bibliotheque/

3. La page facebook de la Médiathèque musicale de Paris http://www.facebook.com/mediatheque.musicaledeparis?fref=ts

4. Le compte Twitter de Bibliothèque musicale Arlette Sweetman du Conservatoire de Rungis https://twitter.com/___BmAS___

5. La page MySpace de la Médiathèque de la CDC du Pays d'Argentan http://www.myspace.com/mediathequeargentan

6. Zikarennes, le blog des bibliothécaires (rennais) http://blogs.leschampslibres.fr/zikarennes/

7. Tumblr Les Musicales, Médiathèque d'Yvetot http://lesmusicales.tumblr.com/

8. Le Pinterest du blog Mediamus http://pinterest.com/mediamuslibrary/

9. Le compte Diigo de la Bibliothèque musicale Arlette Sweetman du conservatoire de Rungis http://www.diigo.com/user/b_m_a_s

10. Pearltrees, Bibliothèques de Cergy-Pontoise http://www.pearltrees.com/#/N-u=1_251304&N-p=18527295&N-s=1_2556203&N-f=1_2556203&N-fa=2556165

11. Scoop.it "Chanson française" de Mediamus http://www.scoop.it/t/chanson-francaise et Médiathèque de Guebwiller, La scène musicale alsacienne http://www.scoop.it/t/la-scene-musicale-haut-rhinoise

12. Compte Discogs de l'Espace Multimédia Gantner de Bourogne (Conseil Général du Territoire de Belfort) http://www.discogs.com/user/Espace_gantner

13. Page SensCritique de la Médiathèque Intercommunale Région d' Yvetot http://www.senscritique.com/mediayvetot

14. Page Rate Your Music de la médiathèque de Canet-en-Roussillon http://rateyourmusic.com/~BiblioCanet66

15. Compte Spotify de la Bibliothèque Vapor Vell de Barcelone http://open.spotify.com/user/vaporvell

16. Les radios de Calice68 (Médiathèque départementale du Haut-Rhin) sur MusicMe : http://calice68.mt.musicme.com/

17. Soundcloud Bibliothèques Médiathèques de Metz : Miss Média http://soundcloud.com/miss-media et Soundcloud du Discoflux de BDP de la Manche http://soundcloud.com/karaboul

18. Chaîne Youtube de la Médiathèque de Rillieux-la-Pape http://www.youtube.com/user/espacecinemusique

19. Chaînes Dailymotion de la BM de Grenoble http://www.dailymotion.com/bibliothequegrenoble et de la Bibliothèque de Toulouse http://www.dailymotion.com/BibToulouse

20. Mediamus, le blog des bibliothécaires musicaux de la Médiathèque du Grand Dole http://mediamus.blogspot.fr/ et L'e-music box, musique en Limousin - Bfm de Limoges http://www.lemusicbox.bm-limoges.fr/

21.Les réseaux sociaux : Explication http://blog.artenet.fr/2011/08/11/les-reseaux-sociaux-explication/

23. France Culture : Place de la Toile : "Grand entretien avec danah boyd " http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-grand-entretien-avec-danah-boyd-2013-03-16

24. Babelthèque à la bibliothèque de Toulouse : observations sur les OPAC 2.0, par Eymeric Manzinali http://leo.hypotheses.org/9022

25. Partir des usages pour analyser les systèmes sociotechniques de recommandation http://fr.slideshare.net/AlexandreCoutant/moteurs-recommandations-domengetcoutant

27. Ecrans.fr, le podcast fiscal - entretien avec Nicolas Colin, co-auteur du rapport sur la fiscalité de l’économie numérique http://www.liberation.fr/ecrans/2013/02/28/ecransfr-le-podcast-fiscal_885029

28. La musique est une adaptation biologique http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=11385

29. Google, Twitter, Amazon... pourquoi se lancent-ils tous dans le streaming ? http://www.telerama.fr/medias/google-twitter-amazon-pourquoi-se-lancent-ils-tous-dans-le-streaming,95017.php

30. Spotify https://www.spotify.com/fr/

31. Les applications Spotify : 1ère partie, 2ème partie, 3ème partie

32. La différence entre liking et loving : La différence entre aimer et aimer http://donnetamusique.com/la-difference-entre-aimer-et-aimer/ . 12. Ecouter de la musique avec une monnaie virtuelle basée sur le social http://www.commentcamarche.net/news/5862156-ecouter-de-la-musique-avec-une-monnaie-virtuelle-basee-sur-le-social

33. Musicmetric Research Charts Music Discovery & Consumption http://www.hypebot.com/hypebot/2012/09/key-takeaways-from-musicmetrics-digital-music-index.html

34. Tweet de DissoGirl https://twitter.com/DissoGirl, blog Derrière La Fenêtre http://derrierelafenetre.com/

35. Enquête Réseaux sociaux et pratiques culturelles http://fr.calameo.com/read/001103638178dc7fdd66c

40. Le bibliothécaire comme DJ http://zeroseconde.blogspot.ca/2013/02/le-bibliothecaire-comme-dj.html.
- Bibliothécaire en DJ, oui! Mais avec quelle musique? http://cheminsverslinconnu.blogspot.fr/2013/02/bibliothecaire-en-dj-oui-mais-avec.html

mercredi 13 mars 2013

Deux choses qui améliorent la recherche et la découverte musicale sur Youtube

Un peu d'ordre dans le chaos grâce aux métadonnées 
Youtube s'impose aujourd'hui en mastodonte, comme le premier site de streaming musical au niveau mondial, tant par l'ampleur de son catalogue que par son audience, très loin devant Spotify et Deezer.

Le streaming musical en 2012 (source : Digital Music News)

Cependant lorsque l'on souhaite écouter la musique d'un artiste sur Youtube, la recherche aboutit souvent à une liste de résultats sans ordre apparent et avec beaucoup de bruit.
Même en sachant que ce désordre n'est qu'apparent et que la liste a fait l'objet d'un classement par pertinence, il n’empêche que pour l'amateur de musique, Youtube est beaucoup moins bien rangé que Deezer ou Spotify.

Non, nous n'avons pas demandé la police !


La solution pour accéder aux contenus musicaux concernant un artiste est de sélectionner une vidéo de l'artiste en question, puis de cliquer sur le lien sous la mention Artist.




On accède ainsi à la fiche de l'artiste avec une URL permanente : ici pour The Police:  http://www.youtube.com/artist/the-police .
Sur cette page, on trouve :
  • une sélection des titres les plus populaires du groupe (Top Tracks), 
  • un classement des titres par albums (la discographie des artistes est souvent limitée à quatre albums),
  • et une liste de musiciens similaires (related artists). 
Le système est perfectible, mais comme Youtube prépare un service de streaming musical, il n'a sûrement pas abattu toutes ses cartes dans l'exploitation des métadonnées musicales.



Un outil de découverte graphique des vidéos Youtube
LivePlasma est une interface graphique de découverte musicale créée en 2004 par Frédéric Vavrille. Sa technologie est aussi utilisée pour le fonctionnement du site Musicovery. Nous l'avions déjà présenté ici en 2007, à l'époque où LivePlasma était seulement affilié à Amazon. Car
LivePlasma propose aujourd'hui des liens vers Youtube, ce qui en fait un outil très pratique d'exploration. Pour chaque artiste, l'application génère une playlist de vidéos de l'artiste, ou d'artistes similaires. On peut naviguer sur la carte à la découverte d'autres artistes proches. Pour David Bowie : l'interface propose de découvrir des vidéos d'Iggy Pop, de Lou Reed, de Roxy Music, de Tin Machine, ...
http://www.liveplasma.com/

River Man : chanson de la semaine #115

 Chanteur-auteur-compositeur, multi-instrumentiste, Nick Drake est mort à 26 ans en 1974, à la suite d'une dépression.

Avec une discographie constituée de seulement 3 albums (Five Leaves Left, Bryter Layter, Pink Moon) parus entre 1969 et 1972, Nick Drake est considéré aujourd'hui comme l'un des musiciens folk-rock les plus influents des années 60-70.

La chanson River Man figure sur l'album Five leaves left (Island)

Wikipédia : - Nick Drake - Five leaves left



Betty came by on her way
Said she had a word to say
About things today
And fallen leaves.

Said she hadn't heard the news
Hadn't had the time to choose
A way to lose
But she believes.

Going to see the river man
Going to tell him all i can
About the plan
For lilac time.

If he tells me all he knows
About the way his river flows
And all night shows
In summertime.

Betty said she prayed today
For the sky to blow away
Or maybe stay
She wasn't sure.

For when she thought of summer rain
Calling for her mind again
She lost the pain
And stayed for more.

Going to see the river man
Going to tell him all i can
About the ban
On feeling free.

If he tells me all he knows
About the way his river flows
I don't suppose
It's meant for me.

Oh, how they come and go
Oh, how they come and go

mardi 5 mars 2013

Revue de presse, revue de blogs - Février 2013


Destroyer - Kaputt



Culture musicale

Les punks sont-ils prêts pour le musée ? - technikart.com, 26/02

Michael Connelly en musique avec Spotify - Actualitté, 20/02

« À quoi sert la critique musicale ? » [vidéo] - Table ronde à la Gaîté Lyrique, 19/02

La musique est une adaptation biologique - Techno-sciences.net, 20/02

La chanson francophone au Canada - Les médiathécaires néolouvanistes, 19/02

Mathias Cardet : l’effroyable imposteur du rap - Les Inrocks, 18/02

Géopolitique de la pop musique - Diploweb, 17/02

Juke-Books #18 : Albert Camus, pas étranger à la musique - Actualitté, 15/02

The Harlem Shake : derrière l'absurde, un appel à la révolution - Le Nouvel Obs, 17/02

Qu’est-ce que le rap français ? - La vie des idées, 14/02

Quand le skate s'invite dans la musique - MyBandMarket, 13/02

Doc Caloweb et les frères Salvador - Chanson et résistance, 08/02

ECM, pour tout l’art d’un label - Libération, 04/02

Aux-Etats-Unis, un Français fait entrer le hip-hop à l’université - Les Inrocks, 27/01


Musique numérique

La mise à jour ‘sociale’ de Spotify - My Band Market, 28/02

InaGlobal : le point sur les innovations pour la musique en ligne, 25/02

Myspace face à la fronde des labels indépendants - INAGlobal, 18/02

Beats, un service de curation musical pour l’été - ElectronLIbre, 13/02

Le documentaire sur The Pirate Bay est disponible - Geeko / Le Soir, 09/02

Streaming: Adieu la diversité musicale? - 20 minutes, 06/02

Les fans au coeur de la circulation des contenus - INAGlobal, 04/02

« T’écoutes Quoi » : le site de rencontres basé sur les goûts musicaux - Presse Citron, 03/02

Les festivals musicaux français et les réseaux sociaux - Socialband, 16/01

La diffusion de la musique à l’heure du WEB 2.0 - PO-ST, 06/12/12


Industrie musicale

Un marché culturel à réinventer [reportage vidéo] - Bon pour les oreilles, 20/03
Le marché de la musique en Suisse

Le nouveau partage de la galette (musicale) - Libération, 19/02

Du Walkman à l'iPod : les dix dates qui ont marqué la musique portable - PC World, 15/02

Harmonia mundi ferme 15 boutiques : Lyon, Grenoble et Bourg-en-Bresse dans l'attente - Le Progrès, 12/02

EMI est mort - Carnets sur sol 10/02

Warner Music rachète des activités d'EMI en Europe, dont Parlophone - Le Soir, 07/02

Pour qui est ce transfert de valeur ? - La guerre du Bouton, 05/02

Les majors contre YouTube : Google doit aussi payer pour la musique - Nouvel Obs Le Plus, 05/02

La culture, où l'acheter ? Vous nous avez raconté - Télérama, 05/02

L'industrie musicale est-elle en train de réussir sa mutation sur Internet? - Huffington Post, 02/02

Vers la disparition du lecteur CD et le retour de la boîte manuelle ? - Le parisien, 01/02


Politique culturelle, régulation institutionnelle

Lescure : les positions du missionnaire - Ecrans, 21/02

Patrimonialiser les musiques populaires et actuelles - Questions de communication

dimanche 3 mars 2013

Całujcie mnie wszyscy w dupę [Vous pouvez tous embrasser mon cul] : chanson de la semaine #114

Julian Tuwin
La chanson présentée dans la vidéo suivante est la bande-annonce du spectacle consacré au poète Julian Tuwim sur la nouvelle scène du théâtre musical Roma de Varsovie : "Tuwim dla dorosłych" [= Tuwin pour les adultes]
Julian Tuwin, poète et écrivain juif polonais (1894-1953) reste un auteur célèbre pour ses oeuvres à destination de la jeunesse (comme La locomotive), mais aussi pour ses poèmes satiriques. (Peut-être pourrait-on risquer  un parrallèle avec Marcel Aymé, auteur des Contes du chat perché et d'Uranus).  Car Tuwim possédait un humour caustique, et son anti-conformisme et son individualisme forcené éclatent dans des textes comme «Poème dans lequel l'auteur implore aimablement mais instamment la vaste assemblée de ses congénères à lui baiser le cul." Tuwin y passe en revue systématiquement en les caricaturant tous les protagonistes de la Mitteleuropa intellectuelle des années 1930, sous la forme d'un grand chaboule-tout. Le poème a été mis en musique par Jerzy Satanowski.



La traduction des quatre premières strophes est donnée à titre indicatif. Elle est réalisée à partir du texte original et d'une version anglaise. Amis polonophones, merci de rectifier les éventuelles bourdes en commentaire.


Wiersz, w którym autor grzecznie, ale stanowczo uprasza liczne zastępy bliźnich, aby go w dupę pocałowali.

Absztyfikanci Grubej Berty
I katowickie węglokopy,
I borysławskie naftowierty,
I lodzermensche, bycze chłopy.
Warszawskie bubki, żygolaki
Z szajką wytwornych pind na kupę,
Rębajły, franty, zabijaki,
Całujcie mnie wszyscy w dupę.

Izraelitcy doktorkowie,
Widnia, żydowskiej Mekki, flance,
Co w Bochni, Stryju i Krakowie
Szerzycie kulturalną francę !
Którzy chlipiecie z “Naje Fraje”
Swą intelektualną zupę,
Mądrale, oczytane faje,
Całujcie mnie wszyscy w dupę.

Item aryjskie rzeczoznawce,
Wypierdy germańskiego ducha
(Gdy swoją krew i waszą sprawdzę,
Werzcie mi, jedna będzie jucha),
Karne pętaki i szturmowcy,
Zuchy z Makabi czy z Owupe,
I rekordziści, i sportowcy,
Całujcie mnie wszyscy w dupę.

Socjały nudne i ponure,
Pedeki, neokatoliki,
Podskakiwacze pod kulturę,
Czciciele radia i fizyki,
Uczone małpy, ścisłowiedy,
Co oglądacie świat przez lupę
I wszystko wiecie: co, jak, kiedy,
Całujcie mnie wszyscy w dupę.
[...]
Poème dans lequel l'auteur implore aimablement mais instamment la vaste assemblée de ses congénères à lui baiser le cul.
Amoureux de la Grosse Bertha
Mineurs de Katowice
Foreurs de pétrole de Boryslav
Habitants de Lodz, garçons vachers,
Snobs de Varsovie, gigolos,
Qui vous entourez d’élégantes cocottes,
Canailles, bouffons, gros bras,
Vous pouvez tous embrasser mon cul.

Docteurs israélites,
Qui depuis Vienne, la Mecque juive,
A Bochnia, Stryï et Cracovie
Etalez votre culture française !
En avalant votre "Neue Freie Presse"*
Votre soupe intellectuelle,
Ânes intelligents, lettrés nullards,
Vous pouvez tous embrasser mon cul.

Et les experts en race aryenne,
Pets de l'esprit germanique
(Quand j’irai vérifier mon sang et le vôtre,
Croyez-moi, que ça va gicler)
Jets disciplinés et stormtroopers,
Vaillants compagnons du Maccabi ou de l'Owupe[?],
Et les détenteurs de records et les sportifs,
Vous pouvez tous embrasser mon cul.

Les socialistes ennuyeux et sinistres,
Démocrates progressistes, les néo-catholiques
Ceux qui prétendent être des gens de la culture,
Adorateurs de radiophysique,
Singes savants, scientifiques stupides,
Qui regardez le monde à travers une loupe,
Et pensez tout savoir: quoi, comment, quand,
Vous pouvez tous embrasser mon cul.
[...]

***

Note :
*Neue Freie Presse = journal viennois sioniste, qui était la cible fréquente de l’écrivain satirique Karl Kraus (Wikipédia)

Références : 
Julian Tuwim - Wikipédia -
Jerzy Satanowski - Wikipédia -
Tuwim dla dorosłych au théâtre Roma de Varsovie - fiche du spectacle -

vendredi 1 mars 2013

Les playlists Spotify de la Bibliothèque de Banyoles

Vases communicants. Saison 3, épisode 3
Banyoles est une ville de 18 000 habitants, située dans la province de Gérone en Catalogne. La bibliothèque de Banyoles mène une action culturelle très active au niveau local dans la promotion de la littérature, du cinéma et de la musique. Elle complète cette action, par sa présence sur les réseaux sociaux : sur Facebook, ainsi que sur la plateforme de streaming Spotify.
Marta, bibliothécaire à Banyoles nous parle de la prescription et des playlists musicales proposées en ligne.


Le site de la bibliothèque de Banyoles

Aujourd'hui, pour être cool dans le milieu des bibliothèques, vous devez dire que vous faites de la prescription. J'ai donc cherché le mot dans le dictionnaire de l'Institut des études catalanes, en voici la définition :
PRESCRIPTION : 1. action, ou effet de prescrire. Les prescriptions du médecin. Les prescriptions de la morale. 2. Instructions orales ou écrites données par un médecin concernant le traitement de santé de son patient.
PRESCRIRE, verbe transitif : ordonner, commander. 
En partant de ce principe, pourquoi n'appellerions-nous pas nos playlists, des ordonnances ou des traitements ? Nous pourrions proposer différents types de prescriptions en fonction des diagnostics que nous aurions savamment établi sur nos usagers (ou peut-être devrais-je dire sur nos patients ?). Le fait est que ces playlists réalisées sur mesure, que se soit dans le domaine de la littérature, du cinéma ou de la musique, permettraient d'apporter au public un service réellement personnalisé.
Mais concluons ces réflexions, pour présenter les playlists de la Bibliothèque de Banyoles proposées sur Spotify, qui complètent, enrichissent et contribuent à la diffusion des collections de la discothèque.

Les playlists de nouveautés
Les nouvelles acquisitions sont signalées au fur à mesure dans Spotify, nous sélectionnons quelques titres de chaque CD. En vous abonnant à la playlist, vous recevrez tous les mois, de nouveaux titres à écouter.

La playlist 2012 (90 titres)



La playlist 2013 (en cours)



Les artistes nationaux les plus écoutés en 2012



Les artistes internationaux les plus écoutés en 2012



A une époque, où la présence physique de la musique dans les bibliothèques a tendance à s'amenuiser, la possibilité de réaliser des sélections et de les proposer en streaming sur le réseau nous semble très utile. Cet article a été inspiré par Bernat Dedéu philosophe et communicant ;-)

***

Ces bibliothèques catalanes sont aussi sur Spotify :
Ainsi que des Musictecaris d'Ampli :
Et des bibliothécaires catalan(e)s:
***

En conclusion, nous avons demandé à Marta, sa prescription personnelle, son Top 3 pour l'année 2012 :

  1. Roger Mas & la Cobla Sant Jordi-Ciutat de Barcelona (youtube)
  2. Carminho. "Alma". EMI (fado) (youtube)
  3. The Descendants (Bof) (Sol Hoopii'S Novelty Trio), Sony Classical (youtube)



Article original sur Ampli : Les playlists de la Biblioteca de Banyoles al Spotify

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...