mardi 3 avril 2007

Les pionniers, 1900-1926 :Les musiques électroniques #1

Introduction
Dans les années 80, la commercialisation des ordinateurs personnels, et la standardisation de la norme MIDI équipant les premiers synthétiseurs numériques (Yamaha DX7 ou Roland) furent des vecteurs à la création de nouveaux styles musicaux électroniques : New Wave, Electro Pop.
Cependant, il serait erroné de croire que les musiques électroniques ont fait leur apparition pendant les années 80.

Les musiques électroniques sont même bien antérieures aux années 70, décennie qui a vu l'utilisation massive des synthétiseurs analogiques (Moog, Korg, Mellotron) par les musiciens pop rock au succès planétaire (Pink Floyd, Emerson, Lake & Palmer, Tangerine Dream, Klaus Schulze...) créant des atmosphères "planantes".

Pour connaître l'histoire de ces musiques, il faut remonter au début du 20ème siècle, à l'époque où des ingénieurs mirent au point avec le support de l'électricité naissante des machines pour faire de la musique à partir des lois de l’électricité et de l’électronique. Des innovations techniques ont permis la création d'oeuvres aux sonorités véritablement "inouïes"

L'ère des pionniers

1896, le dynamophone, appelé aussi Telharmonium mis au point par l'américain Thaddeus Cahill. La machine pesait 200 tonnes et produisait toutes les notes de la gamme en utilisant un couple dynamo-moteur pour chaque note et tournant juste à la bonne vitesse pour obtenir la bonne fréquence. Le dynamophone n'est pas encore un instrument électronique mais plutôt électromécanique.


L'invention de composants électroniques essentiels



1904, invention de la diode par John Ambrose Fleming. Ce composant électrique sert de détrompeur dans un circuit où la polarité est indispensable au bon fonctionnement en empêchant la circulation du courant dans le mauvais sens.



1906 Lee DeForest invente la lampe triode (le tube audion) a constitué historiquement le premier dispositif amplificateur d'un signal électronique




1915, DeForest conçoit le Audion piano utilisant le principe de l'hétérodyne : un circuit générant un timbre à fréquence variable ce qui en ferait le premier prototype d'instrument de musique électronique. (photo à gauche : DeForest en 1948)



Les compositeurs (to completed...)

(Les bruitistes, artistes futuristes italiens, 1913)

Des compositeurs ressentent le besoin de composer de la musique en n’utilisant pas seulement des notes d'instruments classiques mais différentes sortes de sons produits notamment par des machines. Parmi ces premiers compositeurs ayant utilisé une instrumentation moderne électrique et électronique, il faut citer :





Ferruccio Busoni (1907, Esquisse d'une nouvelle esthétique de la musique),





Luigi Russolo,( L'art des bruits 1913),





Erik Satie (Parade 1917),








Edgar Varèse (Amériques 1921),






George Antheil (Ballet mécanique 1926) .




Electromania
L’émission du GRM (groupe de recherche musicale) consacrée aux musiques électroniques par David Jisse, Christian Zanési & Christophe Bourseiller se consacre à la diffusion des oeuvres des musiques electroniques.
Tous les quinze jours sur France Musique le mercredi de 0h à 1h http://www.radiofrance.fr/francemusique/accueil/

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...