jeudi 27 septembre 2007

Hector Berlioz : Euphonia ou la ville musicale : livre de la semaine

"Euphonia est probablement la nouvelle qui permet le mieux de voir l'originalité de Berlioz conteur romantique et comment s'opére chez lui la jonction entre langage musical et langage littéraire. C'est justement dans cette nouvelle qui est la plus romantique par le débordement de l'imagination, le refus des limites, l'excès, l'ironie et le tragique, que Berlioz parvient enfin à éclater les cloisonnements, les dichotomies musicien-écrivain. Il y a écrit, grâce à son art de conteur, cette musique de l'avenir, cette musique-fiction que les conventions, les habitudes des exécutants et du public de son temps ne lui permettent de réaliser complètement que dans le domaine du fantastique." (Béatrice Didier)

"- Il s'agit, Messieurs, dit-il, d'une nouvelle de l'avenir. La scène se passera en 2344, si vous le voulez bien."

Hector Berlioz, Euphonia ou la ville musicale (1852), Toulouse : Ombres, 1992,(Petite bibliothèque ; 6), 78 p.

Pour en savoir plus sur l'oeuvre littéraire de Berlioz :
http://www.hberlioz.com/BerliozAccueil.html#littéraire

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Your blog keeps getting better and better! Your older articles are not as good as newer ones you have a lot more creativity and originality now keep it up!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...