lundi 1 octobre 2007

Jacques Tati : "Playtime" : les sons de l'architecture moderne

Playtime (1967) un film de Jacques Tati, avec Jacques Tati (M. Hulot), Barbara Dennek (la jeune Américaine), Billy Kearns (Mr. Schultz), Rita Maiden (la compagne de Mr. Schultz)... [et al.]; Bernard Maurice René Silvera, producteurs, Jacques Tati, Jacques Lagrange, scénaristes ; Jean Badal, directeur de la photographie ; Francis Lemarque, James Campbell, compositeurs ; Gérard Pollicand, monteur ; Eugène Roman, chef décorateur (2h06 min.)
Playtime (1967), un film de Jacques Tati (extrait)

« Mon métier n'est pas d'être critique en architecture. Je suis là pour essayer de défendre l'individu et la personnalité, qu'on respecte les gens [...]. Dans Playtime, je défends les petits personnages. » (J. Tati)
Sur Playtime :
http://www.cndp.fr/tice/teledoc/dossiers/dossier_playtime.htm
http://www.abc-lefrance.com/fiches/playtime.pdf

"Jacques Tati, comme on le voit ailleurs, est allé très loin, avec Playtime, dans le sens d'un abandon presque total du son hors-champ (aux interventions dès lors toujours significatives), ne gardant l'espace off que pour des interventions musicales ponctuelles, que leur rareté même rend d'autant plus précieuses."(Michel Chion, Un art sonore, le cinéma, p. 231)
Ouvrage de référence : Michel Chion, Un art sonore, le cinéma : histoire esthétique, poétique, Cahiers du cinéma, 2003 (Essais), 478 p.
Film et livre sont disponibles à la médiathèque de Dole

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...