mardi 2 octobre 2007

Le biopic musical : les biographies de chanteurs et de musiciens à l'écran

Après blockbuster, pitch, bankable, biopic (biographical picture) est devenu le nouveau buzzword du cinéma depuis les sorties récentes et remarquées de plusieurs films inspirés de la vie de stars de la musique : La Môme, Walk the line, Control

Death in Vegas goes to Hollywood
Il y a une longue tradition des biographies musicales consacrées à des chanteurs ou à des musiciens foudroyés par le destin. Le scénario est souvent construit selon une courbe cinétique : des débuts difficiles à la révélation, l’envol de la carrière, puis à l’instant de la consécration, l’effet de gravité appelant la chute. La star de rock à l’écran, tel le héros mythologique (Icare, Prométhée, Orphée) paye chèrement sa destinée extraordinaire. La lumière qu’il a conquis, l’aveugle, le brûle, et le consume. Cette conception finalement romantique de l’artiste maudit par son génie même, est un ressort qui permet d’exacerber la tension dramatique dans la mise en place du dispositif narratif. Live fast and die young, un slogan séduisant (et incidieux) propre à fasciner les jeunes générations mais que les producteurs de cinéma, et les publicitaires s’appliquent rarement à eux-mêmes (voir pour exemple, les publicités dont on appréciera le cynisme).

Le biopic, ou la musique instrumentalisée
Car l’expression musicale prend souvent une part secondaire au regard de la mise en valeur du charisme du musicien ou du chanteur. Ainsi les qualités de l’artiste (son énergie , sa beauté , sa jeunesse, etc.) et surtout ses excès et ses dérèglements (vie sexuelle désordonnée, alcool & drogues, violence & dépression, mégalomanie & paranoïa, etc) sont bien plus cinégéniques. En cela le biopic, même de qualité, fonctionne d’abord sur le sensationnel. Il n’est pas de nature différente des shows people où sont exposés avec complaisance les déboires des stars que l’on prétend aduler : "Incroyables destins". "Le jour où tout a basculé". "Succès, révélations, scandales, polémiques, dérapages" "Le coup de chance ou l’erreur qui a consacré ou brisé le destin d’une star".

Hagiographie d’une descente aux enfers
Ici, la musique est montrée comme le vecteur d’une passion, le médium, le porteur d’un désir d’exister, de transgresser sa condition, de dépasser les frontières invisibles qui ferment l’horizon du quotidien. Et même si le biopic musical échappe rarement aux ficelles du mélodrame et du sentimentalisme, il montre l’artiste, comme un homme ou une femme dans la rage de l’expression, dans l’affirmation de l’être dans le paraître et dans l’expérience de ses limites.


Bound for glory (1976) un film de Hal Ashby avec David Carradine (Woody Guthrie), Ronny Cox (Ozark Bule), Melinda Dillon (Mary Guthrie)
La biographie de Woody Guthrie, le plus grand des chanteurs folk américains

The rose (1979) un film américain de Mark Rydell, avec Bette Midler (Mary Rose Foster), Alan Bates (Rudge Campbell), Frederic Forrest (Huston Dyer), Harry Dean Stanton (Billy Ray)
Le destin tragique d'une rock star inspirée de la vie de Janis Joplin

The Buddy Holly Story (1979) un film de Steve Rash, avec Gary Busey (Buddy Holly), Don Stroud (Jesse), Charles Martin Smith (Ray Bob), Maria Richwine (Maria Elena Holly)
La vie de Buddy Holly, l'un des chanteurs pionniers du rock and roll. Disparu dans le même accicent d'avion que Ritchie Valens.

Coal Miner's Daughter (1980) un film de Michael Apted, avec Sissy Spacek (Loretta Lynn), Tommy Lee Jones (Doolittle 'Mooney' Lynn)
La vie de Loretta Lynn, chanteuse de country western

Sid and Nancy (1986) un film anglais d'Alex Cox, avec Gary Oldman (Sid Vicious), Chloe Webb (Nancy Spungen), David Hayman (Malcolm McLaren), Debby Bishop (Phoebe), Andrew Schofield (Johnny Rotten)
La déchéance de Sid Vicious, bassiste des Sex Pistols et sa relation destructrice avec Nancy Spungen

La bamba (1987) un film de Luis Valdez avec Lou Diamond Phillips (Ritchie Valens), Marshall Crenshaw (Buddy Holly), Brian Setzer (Eddie Cochran)
La brève carrière d'un rocker latino Ritchie Valens, mort dans un crash d'avion

Bird (1988) un film de Clint Eastwood, avec Forest Whitaker (Charlie 'Bird' Parker), Diane Venora (Chan Parker), Michael Zelniker (Red Rodney), Samuel E. Wright (Dizzy Gillespie)
La vie et la carrière troublée d'un saxophoniste de génie, Charlie Parker

Great balls of fire (1989) un film de Jim McBride, avec Dennis Quaid (Jerry Lee Lewis), Winona Ryder(Myra Gale Brown), Alec Baldwin (Jimmy Swaggart)
La vie de Jerry Lee Lewis, un pionnier de l'histoire du Rock and Roll

The Doors (1991) un film américain de Oliver Stone avec Val Kilmer (Jim Morrison), Meg Ryan (Pamela Courson), Kyle MacLachlan (Ray Manzarek), Michael Madsen (Tom Baker), Kevin Dillon (John Densmore), Frank Whaley (Robby Krieger), Billy Idol ... Cat
L'histoire d'un très grand groupe de rock des années 60 et de son leader charismatique Jim Morrison.

What's Love Got to Do with It (1993) un film américain de Brian Gibson, avec Angela Bassett (Anna Mae Bullock/Tina Turner), Rae'Ven Larrymore Kelly (Anna Mae Bullock, jeune), Laurence Fishburne (Ike Turner)
La vie de la chanteuse de soul Tina Turner qui subit les maltraitances de son mari Ike Turner, et l'histoire de son combat pour s'en séparer.

Ray (2004) un film américain de Taylor Hackford, avec Jamie Foxx (Ray Charles), Kerry Washington (Della Bea Robinson), Regina King (Margie Hendricks) L'histoire de la vie de Ray Charles, chanteur et pianiste de rhythm&blues et de soul.

Beyond the sea (2004) un film de Kevin Spacey, avec Kevin Spacey (Bobby Darin), Kate Bosworth (Sandra Dee), John Goodman (Steve Blauner), Bob Hoskins (Charlie Maffia)
La vie du crooner Bobby Darin

Elvis (2005) un film de James Steven Sadwith, avec Jonathan Rhys Meyers (Elvis Presley), Randy Quaid ("Colonel" Tom Parker), Robert Patrick (Vernon Presley)


Last days (2005) un film américain de Gus Van Sant, avec Michael Pitt (Blake), Lukas Haas (Luke), Asia Argento (Asia)
Evocation des derniers jours de Kurt Cobain, chanteur du groupe Nirvana

Walk the line (2005) un film américain de James Mangold, avec Joaquin Phoenix (Johnny Cash), Reese Witherspoon (June Carter), Ginnifer Goodwin (Vivian Cash), Robert Patrick (Ray Cash)
La vie de Johnny Cash, une des légenges de la country music, de ses permières années dans une ferme en Arkansas à son ascension vers le succès à Memphis, cotoyant Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, et Carl Perkins.

Dreamgirls (2006) un film de Bill Condon, avec Jamie Foxx (Curtis Taylor, Jr.), Beyoncé Knowles (Deena Jones), Eddie Murphy (James "Thunder" Early), Danny Glover (Marty Madison)
Le scénario est basé sur l'histoire d'un girls band de Détroit, les Supremes, groupe phare de la Motown, qui connut un très grand succès dans les années 60 et dont la chanteuse vedette était Diana Ross.

El Cantante (2006) Leon Ichaso avec Marc Anthony (Hector Lavoe), Jennifer Lopez (Puchi), John Ortiz (Willie Colon)
La vie de Hector Lavoe, roi de la Salsa qui l'apporta à New York au milieu des années 70.

Control (2007) un film de Anton Corbijn (2007) avec Sam Riley (Ian Curtis), Samantha Morton (Deborah Curtis), Craig Parkinson (Tony Wilson), Joe Anderson (Peter Hook)
Un portrait de Ian Curtis, énigmatique chanteur de Joy Division qui se suicida à 23 ans.

I'm not there (2007) un film de Todd Haynes avec Christian Bale, Cate Blanchett, Marcus Carl Franklin, Richard Gere, Heath Ledger, Ben Whishaw (Bob Dylan)
Les facettes de Bob Dylan interprétées par des acteurs d'âges, de sexes et de couleurs différents

To be completed...

Sources : IMDB, Allmovie, Allociné, Sing fast, die young (Ireland.com)

4 commentaires:

julo38000 a dit…

Bravo très bonne idée d'article avec d'excellentes références, il y a également le film sur Joe Strummer sorti récemment mais qui n'est pas un biopic au sens strict du terme : c'est d'ailleurs aussi son intérêt! En effet vous faites bien de souligner les limites souvent propres au genre...

Les bibliothécaires musicaux a dit…

Merci pour votre encouragement. Oui, "The Future Is Unwritten" est bien un documentaire réalisé à partir d'archives. Sur Joe Strummer et les Clash, il existe également l'excellent "Rude boy" (1980) entre documentaire et docu-fiction, instantané de toute une époque.
Bienvenue à bmol-grenoble dans la musico-biblioblogosphère :) NB

L!SA a dit…

bonjour, je suis étudiante et je prépare mon mémoire sur les biopics musicaux...auriez vous quelques conseils bibliographique?
merci!

mediamus a dit…

Bonjour,
Je vous conseille de prendre contact avec la BiFi :

http://www.bifi.fr/public/index.php

ou la revue universitaire Cadrage http://www.cadrage.net/

autres sites ressources sur le cinéma sur notre netvibes :


http://www.netvibes.com/dep-arts


Si nous trouvons des références précises, nous les mettrons ici en commentaire. Bon courage. NB

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...