lundi 19 novembre 2007

Alex Wright : "The web that wasn't", quand le web n'existait pas

Memex (memory extender ) :
ordinateur décrit par Vannevar Bush en 1945. L’appareil électronique était imaginé pour être relié à une bibliothèque capable d'afficher des livres et de projeter des films (source)

Alex Wright a dirigé des projets en qualité d'architecte de l'information pour le New York Times, l'Université de Harvard, IBM, Microsoft, The Long Now Foundation, Internet Archive, et Yahoo!. Il est l'auteur "Glut: Mastering Information Through the Ages" [La maîtrise de l'information à travers les ages] (2007) .
Le 23 otobre 2007, il a donné une passionnante conférence "The web that wasn't" dans le cadre des Google Techtalks, un cycle de cours et séminaires proposé par Google. Cette intervention (59'34'') est en ligne sur Youtube.
Voici le texte de présentation de cette causerie maladroitement traduit de l'anglais : "Pour la plupart d'entre nous qui travaillons dans le domaine de l'Internet, le Web semble avoir toujours existé. Il est presque impossible d'imaginer un monde sans navigateurs, URL et HTTP. Mais durant les années qui ont amené au Web - cette invention de Tim Berners-Lee qui a changé le monde - un petit nombre de chercheurs en science de l'information, aux idées visionnaires, exploraient des systèmes alternatifs. Ceux-ci avaient souvent peu de ressemblance avec le Web tel que nous le connaissons aujourd'hui. Dans cette présentation, l’auteur et l'architecte d’information Alex Wright explore l'héritage de ces systèmes presque oubliés, à la recherche d’idées prometteuses laissées sur le bord de la route de l’histoire.
La présentation se concentrera sur les travaux précurseurs de Paul Otlet, Vannevar Bush, et Doug Engelbart, sur les travaux développés dans les années 60 et les années 70 par Ted Nelson, Andries van Dam, et par l'équipe de Xerox PARC, plus récemment encore sur le système Intermedia de la Brown University. Nous définirons l'héritage de ces systèmes et ainsi que les solutions qu'ils proposent aux problèmes du Web d’aujourd’hui, dans l’espoir de trouver des indices pour penser le futur par l’examen du passé technologique récent
".

Le diaporama de la conférence "The web that wasn't"


A venir une présentation des travaux du bibliographe belge, Paul Otlet.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...