mardi 11 décembre 2007

Entretien avec Josep Lluis Villanueva Fontanella, bibliothécaire musical à Barcelone

La journée "Musique numérique en bilbiothèque" organisée à Dole le 4 décembre dernier, nous a permis de rencontrer un très sympathique collègue catalan, Josep Lluis Villanueva Fontanella, travaillant au département des Collections du Service des Bibliothèques de la Diputació de Barcelone. Josep Lluis s'exprimant dans un très bon français, nous lui avons posé quelques questions concernant son travail au quotidien et les services proposés par sa bibliothèque.

Q : Bonjour Josep Lluis, depuis quand exerces-tu le métier de bibliothècaire à Barcelone ?
Josep Lluis Villanueva : Je travaille depuis 25 ans au Service Central du Réseau de Bibliothèques de la Diputació de Barcelona qui comprend 200 bibliothèques publiques réparties entre la ville de Barcelone et sa province. Il s'agit du réseau de bibliothèques publiques le plus ancien d'Espagne. Il remonte au début du XXe siècle et embrasse la zone de la ville de Barcelone et sa province. Jusqu'aux années 90 à peu près, c'était le réseau de référence pour les réseaux de bibliothèques dans le reste du pays. Au sein de ce réseau, j'ai personnellement en charge la sélection des nouveautés CDs ainsi que celle des livres de philosophie, de sciences pures et de bandes dessinées. Par ailleurs, je m'occupe aussi de la sélection bibliographique de base et de fonctionnement sur ces mêmes sujets pour la création des collections des nouvelles bibliothèques.

Q : Depuis quand prêtez-vous des disques ?
Josep Lluis Villanueva : Avec l'apparition du support CD, nous avons vu la nécessité d'intégrer la musique dans nos bibliothèques. En 1988, en cherchant des modèles à suivre, nous avons trouver notre référence naturelle en France. [Digression: dans la Catalogne, nous nous sentons plus proche de la France que de l'Espagne dans de nombreux domaines]. Cette référence a été matérialisée avec l'adoption de la Classification pour phonogrammes de la Discothèque Centrale de Paris dans notre système. On a fait une traduction qui, des années après, a aussi servi de guide aux bibliothèques espagnoles.

Q : De quel budget disposez-vous ?
Josep Lluis Villanueva : Notre budget pour 2008 est de 745.000 € pour le fonctionnement (achat des nouveautés) de disques et de 275.000 € pour des collections initiales des nouvelles bibliothèques.

Q : Quelle est votre politique documentaire ?
Josep Lluis Villanueva : La sélection comprend tous les genres musicaux, avec un accent porté plus particulièrement sur la classe 2 (pop, rock…) et dans une moindre mesure sur la classe 0 (musiques du monde, world…).[ Le Réseau de Bibliothèques de la Diputació de Barcelona utilisent la classification dite « de Paris »]

Q : Quels sont vos critères d'acquisition ?
Josep Lluis Villanueva : C'est un sujet qui m'intéresse particulièrement à un niveau théorique. En pratique, j'essaie de combiner l'expérience de toute une vie de mélomane aux goûts assez éclectiques (je crois qu'il n'y a pas de genres musicaux bons ou mauvais, mais seulement peut-être de la bonne et de la mauvaise musique) avec la plus grande objectivité professionnelle possible, en suivant les avis de la presse musicale spécialisée. Naturellement, certaines signatures de critiques sont plus fiables que d’autres. Par ailleurs, nous travaillons avec trois fournisseurs qui nous proposent tous les 15 jours leurs sélections de nouveautés – classées par des sujets - pour que nous puissions faire notre choix. Les demandes du public sont un critère que je laisse aux mains de mes collèges des bibliothèques du réseau qui disposent également d’un budget municipal pour leurs acquisitions propres.

Q : Allez-vous également chercher l'information en ligne ?
Josep Lluis Villanueva : Nous utilisons de nombreux sites web, notamment bien-sûr All Music Guide. Ce serait probablement une très longue liste à citer, entre les revues en ligne spécialisées par des genres, et les sites des labels de disques.

Q: Achetez-vous également d'autres supports en lien avec la musique ?
Josep Lluis Villanueva : Nous achetons peu de livres sur musique, peu de DVD musicaux également. Nous n'avons pas de budget pour des partitions et ni pour des CD-ROM.

Q : Existe-t-il en Catalogue, ou en Espagne une association de coopération de discothécaires ou bibliothécaires musicaux ?
Josep Lluis Villanueva : Malheureusement, l’équivalent de l'ACIM n'existe pas en Catalunya [Catalogne]. Il existe cependant un "groupe de travail de musique" constitué d’un collège professionnel de bibliothécaires qui en ce moment est en cours d'une réactivation après une longue période de léthargie. Ses buts sont encore à établir. Si le groupe prend finalement, je proposerai une collaboration avec l’ACIM. Pour moi déjà et grâce à Internet, l'ACIM est une référence constante depuis à peu près trois ans.

Q : La musique française est-elle appréciée en Catalogne ?
Josep Lluis Villanueva : En Catalunya, depuis toujours, nous aimons beaucoup la chanson chançaise (Bécaud, Brel, Brassens, etc.) et actuellement certains noms résonnent souvent comme ceux de Charlotte Gainsbourg, de Benjamin Biolay ou d'Henry Salvador. J’ai personnellement une faiblesse par la pop française des années 60 : Serge Gainsbourg, Jane Birkin, Françoise Ardy, …

Q : Quels sont tes projets professionnels ?
Josep Lluis Villanueva : À la marge du travail quotidien, je prépare une conférence sur "Une sélection de musique dans la bibliothèque publique" que l' Universitat de Barcelone organise pour les bibliothécaires catalans en février prochain. Parallèlement, j’entretiens une veille documentaire sur la musique numérique dans les bibliothèques, afin de préparer son implantation future dans notre réseau.

Q : Quels sont tes goûts musicaux ?
Josep Lluis Villanueva : J’aime la musique d’Ornette Coleman, John Zorn, Jimi Hendrix, Velvet Underground, Syd Barrett, Satchmo, Duke, Parker, Miles, Coltrane, Robert Fripp, Ravi Shankar, Brian Eno, Joy Division, Amy Winehouse, David Bowie, Enrico Caruso, James Brown, Kraftwerk, JS Bach, Fairport Convention, Pino Daniele, JM Serrat, Jonathan Richman, Iggy Pop, The Who, Caetano Veloso, Ramones, T Bone Walker … impossible de les nommer tous !


Merci Josep Lluis pour toutes ces réponses et à bientôt.

Site du Service des Bibliothèques de la Diputació de Barcelone : http://www.diba.cat/biblioteques/default.asp
La sélection encyclopédique de liens, la sélection de liens musicaux

Col-legi Oficial de Bibliotecaris-Documentalistes de Catalunya
http://www.cobdc.org/

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...