jeudi 27 décembre 2007

Imeem, réseau social musical obtient l'accord de quatre majors du disque

Dans le domaine des juke-box virtuels diffusant de la musique en streaming, le site français Deezer, co-fondé par Jonathan Benassaya a un concurrent de poids baptisé Imeem (après les oo doublés époque google, yahoo, wanadoo, kelkoo, on demande les ee). Imeem, fondé en 2004, est une plateforme de partage de contenus apportés par les utilisateurs, à la manière de Youtube ou de Flick. "imeem is an online community where millions of fans and artists discover new music, videos, and photos, and share their tastes with friends. "
Son modèle économique ? D'abord la publicité (plutôt intrusive) mais aussi l'affiliation (le téléchargement payant est proposé avec des liens vers ITunes et Amazon). A l'instar de Deezer, Imeem à l'insue de plusieurs négociations a obtenu l'accord des majors pour la diffusion en ligne leurs catalogues. Ont signé : Sony/BMG, EMI, Vivendi Universal.
Pour écouter de la musique sur Imeem sans restriction, une inscription préalable est requise. Sinon le site ne propose qu'un extrait du titre limité à 30 secondes.

Commentaires et analyses de la presse et des blogs : Ratiatum, TechCrunch, Challenges
http://www.imeem.com/

Le titre (Yègellé tezeta / Mulatu Astaqé) proposé en exemple se trouve sur la compilation : Ethiopiques, 4. ethio jazz & musique instrumentale 1969-1974, Buda Musique.

1 commentaire:

-Twist- a dit…

Tiens, je ne connaissais pas votre Blog monsieur le bibliothecaire. Et en deux temps trois mouvements, j'apprends pas mal de chose, notamment sur ce "concurrent" de Deezer. Bonne nouvelle. Vraiment. Car si Deezer est une bonne idée, il a quand meme qqs défauts et n'est pas toujours tres tres pratique. Avec l'arrivée de concurrence, nul doute qu'ils seront obligés de faire des efforts. Bonnard pour nous quoi.
Merci de l'info donc. Et joyeuses fêtes. :)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...