mardi 8 janvier 2008

Aguirre, der Zorn Gottes : le cinéma allemand et la musique #3

Pendant le mois de janvier, le département Arts de la Médiathèque de Dole présente une sélection d'oeuvres marquantes réalisées par des cinéastes allemands. C'est l'opportunité de considérer la place que ces grands créateurs ont réservé dans leurs films à la musique.

La première scène d'Aguirre, la colère de Dieu (1972)
"Après la conquête et le pillage du Royaume Inca par les Espagnols, les Indiens misérablement opprimés, inventèrent la légende d’un royaume doré, « Eldorado ». On situait ce pays dans les impénétrables tourbières des affluents de l’Amazone. Vers la fin de l’année 1560, une importante expédition d’aventuriers Espagnols quitta les sierras péruviennes sous la conduite de Gonsalo Pizzarro."


"Aguirre, der Zorn Gottes" est un film de Werner Herzog, avec dans le rôle-titre Klaus Kinski (Don Lope de Aguirre).
La musique est de Popol Vuh qui signera également pour le réalisateur d'autres bandes originales dont notamment Herz aus Glas [Coeur de verre) (1976), Nosferatu: Phantom der Nacht (1979) et de Fitzcarraldo(1982), et Cobra Verde (1988).
Popol Vuh est un groupe de rock allemand indissociable de son leader : Florian Fricke. Avec Amon Düül, Klaus Schulze, Tangerine Dream, il est l'une des figures importantes de la vague allemande de rock planant du début des années 70, ce mouvement qui sera désigné sous l'appellation Kraut Rock, est à l'origine de la musique new age (ou ambiant music).

Sur Popol Vuh : Discographie, le site italien http://www.popolvuh.it/.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...