lundi 4 février 2008

Darius Milhaud : "Le boeuf sur le toit"

ou "The Nothing-Happens Bar" [Le bar où rien n'arrive]
Au départ, cette oeuvre de Milhaud, composée en 1919, était destinée à accompagner un film muet de Charlie Chaplin. Mais cette "cinéma-fantaisie" se transforma en ballet, plus exactement en pantomime dont l'interprétation fut confiée à des clowns (Les Fratellini). La vivacité de la musique contraste avec la lenteur du jeu des acteurs pour créer une atmosphère orinique propre au théâtre surréaliste.

"La création, à la Comédie des Champs-Élysées [le 21 février 1920], du ballet Le Boeuf sur le toit sur un argument de Cocteau et des décors de Raoul Dufy constitue l’un des premiers grands succès de Milhaud [...]" (source)

"Le Boeuf sur Le Toit, Op.58" (extrait)
Musique de Darius Milhaud (1892-1974)
Radio Symphony Orchestra Berlin
Matthias Bamert, chef d'orchestre
Adrian Marthaler, réalisateur (1991)

source de la vidéo : http://www.archive.org/details/le_boef_sur_le_toit

Liens :
The Boeuf Chronicles, par Daniella Thompson (les sources brésiliennes de l'oeuvre de Milhaud) (en anglais)
La page riche en ressources iconographiques de digischool, un site pédagogique néerlandais

On peut sans doute imaginer que l'oeuvre de Darius Milhaud, et plus généralement, celle des compositeurs du groupe des Six exerça une influence importante dans la constitution de l'univers musical de Nino Rota, le compositeur attitré de Federico Fellini.

En revanche, tout lien avec une émission diffusée le samedi en première partie de soirée sur une chaîne de la télévision publique ne pourrait être qu'une simple coïncidence. :-)

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...