lundi 28 avril 2008

Le Capharnaüm des vidéos musicales : la collecte de la semaine #5

Au premier coup d’œil, les magasins lui offrirent un tableau confus, dans lequel toutes les oeuvres humaines et divines se heurtaient. Des crocodiles, des singes, des boas empaillés souriaient à des vitraux d'église, semblaient vouloir mordre des bustes, courir après des laques, grimper sur des lustres. Un vase de Sèvres, où Mme Jacotot avait peint Napoléon, se trouvait auprès d’un sphinx dédié à Sésostris. Le commencement du monde et les évènements d'hier se mariaient avec une grotesque bonhomie. Un tournebroche était posé sur un ostensoir, un sabre républicain sur une hacquebute du Moyen Age. Mme Dubarry peinte au pastel par Latour, une étoile sur la tête, nue et dans un nuage, paraissait contempler avec concupiscence une chibouque indienne, en cherchant à deviner l'utilité des spirales qui serpentaient vers elle. Les instruments de mort, poignards, pistolets curieux, armes à secret, étaient jetés pêle-mêle avec des instruments de vie : soupières en porcelaine, assiettes de Saxe, tasses diaphanes venues de Chine, salières antiques, drageoirs féodaux. Un vaisseau d'ivoire voguait à pleines voiles sur le dos d'une immobile tortue. Une machine pneumatique éborgnait l'empereur Auguste, majestueusement impassible. Plusieurs portraits d'échevins français, de bourgmestres hollandais, insensibles alors comme pendant leur vie, s'élevaient au-dessus de ce chaos d'antiquités, en y lançant un regard pâle et froid. Tous les pays de la terre semblaient avoir apporté là un débris de leurs sciences, un échantillon de leurs arts. C'était une espèce de fumier philosophique auquel rien ne manquait, ni le calumet du sauvage, ni la pantoufle vert et or du sérail, ni le yatagan du Maure, ni l'idole des Tartares. Il y avait jusqu'à la blague à tabac du soldat, jusqu'au ciboire du prêtre, jusqu'aux plumes d’un trône. Ces monstrueux tableaux étaient encore assujettis à mille accidents de lumière, par la bizarrerie d'une multitude de reflets dus à la confusion des nuances, à la brusque opposition des jours et des noirs. L'oreille croyait entendre des cris interrompus; l'esprit, saisir des drames inachevés; l’œil, apercevoir des lueurs mal étouffées. Enfin une poussière obstinée avait jeté son léger voile sur tous ces objets, dont les angles multipliés et les sinuosités nombreuses produisaient les effets les plus pittoresques.

L'inconnu compara d'abord ces trois salles gorgées de civilisation, de cultes, de divinités, de chefs-d’œuvre, de royautés, de débauches, de raison et de folie, à un miroir plein de facettes dont chacune représentait un monde. Après cette impression brumeuse, il voulut choisir ses jouissances; mais à force de regarder, de penser, de rêver il se mit sous la puissance d'une fièvre due peut-être à la faim qui rugissait dans ses entrailles.
Honoré de Balzac, La peau de chagrin (1831), Le talisman (extrait)


Jurassic 5 Work it Out

Groupe de rap de Los Angeles
Page Wikipedia, Page MySpace
http://www.jurassic5.com/

Money Mark Information Contraband

Mark Ramos alias Money mark, a été le clavier des Beastie Boys
Page MySpace, Page Wikipedia

Traband černej pasažér

Groupe folk rock tchèque
Page Wikipédia
http://www.traband.net/

Dj Vadim Got to rock

DJ anglais d'origine russe
Page wikipedia
http://www.djvadim.com/index.php

Baba Zula Tilki Dansı

Groupe de rock turc.
Page wikipedia, Page MySpace
http://www.babazula.com/roots/

2 commentaires:

Lionel a dit…

Cette rubrique et toutes ces vidéos sont un vrai plaisir !

Les bibliothécaires musicaux a dit…

Bonjour Lionel. Que dire à part merci :-) Nicolas

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...