jeudi 22 mai 2008

Olivier Messiaen : "Le merle noir, pour flûte et piano"

Le merle noir est l’une des nombreuses oeuvres d’Olivier Messiaen (1908-1992) dédiées au chant d’oiseaux. Il s’agit en effet d’une préoccupation essentielle dans l’œuvre de ce compositeur très empreint de mysticisme, dont on célèbre cette année le centième anniversaire Il y consacra d'ailleurs un monumental Traité de rythme, de couleur et d’ornithologie (1949-1992), 7 tomes édité chez Leduc. On retrouve ainsi la transcription des chants d'oiseaux au centre de l'opéra Saint François d’Assise (l'intégralité du 6 ème tableau : le prêche aux oiseaux) estimée par beaucoup comme l'oeuvre maîtresse de Messiaen.

Olivier Messiaen, Le merle noir
Matti Helin, flûte
Jussi Siirala, piano


"Ecrite en 1951 pour le concours du Conservatoire de Paris, cette pièce, qui s'est rapidement imposée au répertoire des flûtistes, se signale surtout par la référence précise à un chant d'oiseau [...] Le choix du merle noir est d'autant plus important qu'il s'agit d'un des trois oiseaux dont le chant est le plus cité par Messiaen [...] et qui ne réapparaîtra dans pas moins de six partitions importantes pour orchestre [...] La forme repose sur une section principale, introduite par une cadence de flûte (« un peu vif, avec fantaisie ») et suivie d'un dialogue entre deux instruments (« presque lent, tendre »), qui sera redonnée un seconde fois avec des variantes, avant qu'une brillante conclusion (« vif ») ne vienne achever la pièce."
Guide de la musique de chambre, sous la dir. de François-René Tranchefort, Fayard, 1998 (Les indispensables de la musique), p. 589

CD disponible à la médiathèque de Dole : Olivier Messiaen, Quatuor pour la fin du Temps ; Le Merle noir (Erich Gruenberg ; Gervase De Peyer ; William Pleeth ; Michel Béroff ; Karlheinz Zöller ; Aloys Kontarsky), EMI Classics, 1991

http://fr.wikipedia.org/wiki/Olivier_Messiaen
http://fr.wikipedia.org/wiki/Merle_noir

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...