lundi 1 décembre 2008

Musique en bibliothèque : Tears for fears "Head over Heels" (le clip en version littérale)

Head over Heels (1985) est l'un des plus gros succès du duo Tears For Fears formé par Roland Orzabal et Curt Smith, c'est également l'un des grands tubes de la pop anglaise des années 80.
Dustin McLean avec la complicité de Jonah Ray et Priscilla McLean en propose une nouvelle version parodique, où les paroles originales ont été remplacées par un texte décrivant par le détail l’action du clip ainsi que les dialogues imaginés entre les différents protagonistes. Cet art de la vanne rappelle en un peu plus subtil les sarcasmes des deux cancres ricanants de Beavis et Butt-head, le programme diffusé sur MTV dans les années 90.
Le clip d'Head over there a retenu notre attention car il se déroule dans le décor d'une bibliothèque publique. Le réalisateur y joue avec tous clichés attachés à ce lieu : la bibliothécaire sexy et coincée, le lecteur timide et mal dans sa peau, le silence imposé aux usagers, etc.
Pour apprécier davantage la saveur de ce joyeux délire, une traduction française (approximative) est proposée ci-dessous.
Enjoy ! :-)



Le lecteur (s'approchant de la banque de prêt) : - Je viens pour rapporter un livre.
La bibliothécaire : -Hein !? Ah… c’est vous !
Une lectrice en salle d'étude : -Chuuut ! Du calme…
Le lecteur (croisant le chanteur): - Ben, vous en avez des livres.
Le chanteur à la banque de prêt (Roland Orzabal) : J’ai une pile de livres à passer en retour. Je pensais qu’ils seraient mieux que ça. Je suis en train de chanter dans la bibliothèque en tentant une approche de drague.
Pourquoi le concierge va par là ? Le chimpanzé est en train de lire.
Je peux vous aider à ranger les livres ? Oh, vous avez vraiment de grosses lunettes !
Je fais preuve d'une timidité navrante pendant que je m’adresse à vous en chantant. Non, il ne faut pas que je batte en retraite. Ben si, maintenant je m’éloigne en jetant un coup d'oeil par ici. Je vais aller faire une recherche dans les fichiers comme je suis dans le coin. Quand j’ouvre ce truc, toutes les fiches s’envolent. J’ai déjà vu ça dans le film SOS Fantômes, ils ont repris l’effet.
Et maintenant on joue du clavier

Hé, mais on le connaît, c’est l’acteur Dave Coulier ?
Plus besoin de ça, hop, je le jette
Je recherche la référence d'un ouvrage précis au sujet d’un rabbin et d’un homme noir.
(à l’adresse de la bibliothécaire) Je vous observe furtivement à travers les étagères de livres et je ne vais pas vous lâcher.
Et maintenant je lévite jusqu'à l’étage supérieur
(dans un fauteuil magique)
Qu’est-ce qui se passe avec le chimpanzé ? Tiens, un masque à gaz ? Cette bibliothèque est étrange.
L’employé : - Y a pas d’explications, c'est du grand n'importe quoi.
Le chanteur (à la bibliothécaire) : Je vais pointer un pistolet sur vous, mais ne soyez pas effrayée. Désolé, je suis vraiment stupide...
Maintenant je flotte à nouveau dans les airs et je redescends vers le rez-de-chaussée. Je n’aurais jamais cru, qu’il était si facile de voler.
Et à présent, le rabbin arrive juste derrière moi. Je ne sais pas pourquoi il me suit, peut-être parce qu’il veut le livre que j’ai en main.
Regardez un peu mon nouveau polo. Il est cool, non ? Je viens de l’acheter chez GAP. Il m’a coûté à peine 40 dollars.
Eh! Vous aimez ma coupe mullet ? "Business in front, party in back"
(court et sérieux devant avec une longueur plus fun sur la nuque)
Désormais, je suis un vieil homme.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...