vendredi 31 juillet 2009

Le Capharnaüm des vidéos musicales : collecte #49

Quand le ciel gris de Saint-Pétersbourg s’enveloppe du voile de la nuit et que le monde des fonctionnaires a achevé son repas, qui selon son penchant gastronomique, qui selon le poids de sa bourse ; quand chacun cherche à faire diversion au grattage des plumes de bureau, aux soucis et aux affaires que l’homme se crée si souvent inutilement, il est tout naturel que l’on veuille consacrer le reste de sa journée à quelque distraction personnelle. Les uns vont au théâtre, les autres se promènent et prennent plaisir à regarder les toilettes, les autres adressent à quelque étoile qui se lève à l’horizon modeste de leur ciel bureaucratique quelques paroles flatteuses et bien senties. D’autres enfin vont voir un collègue qui occupe au troisième ou au quatrième un petit appartement composé d’une cuisine et d’une chambre, cette dernière ornée de quelque objet de luxe convoité depuis longtemps, une lampe ou tout autre article de ménage acheté au prix de longues privations.
Bref, c’est l’heure où chaque employé jouit d’une façon ou d’une autre de ses loisirs : ici on fait une partie de whist, là on prend le thé avec des biscuits bon marché ou l’on fume une grande pipe de tabac. On raconte les cancans qui courent dans le grand monde, car le Russe a beau être dans n’importe quelle condition, il ne peut détourner sa pensée de ce grand monde où circulent tant d’anecdotes curieuses comme, par exemple, celle du commandant à qui l’on vint apprendre en secret qu’un malfaiteur avait mutilé la statue de Pierre le Grand en coupant la queue de son cheval.
Dans ces moments de récréation et de répit, Akaki Akakievitch restait fidèle à ses habitudes. Personne n’eût pu dire qu’il l’avait rencontré rien qu’une fois le soir en société. Quand il était harassé de copier et n’en pouvait plus, il se couchait et songeait aux joies du lendemain, aux belles copies que le bon Dieu pourrait lui envoyer à faire.

Nicolaï Gogol, Le manteau (1843) [extrait], traduit du russe par Léon Goldschman et Ernest Jaubert, La Bibliothèque électronique du Québec (site, pdf). A écouter en livre audio sur Littérature audio.com


The Tielman Brothers Black Eyes (Les Yeux Noirs) (1960)

The Tielman Brothers, d'abord nommés The Timor Rhythm Brothers, et The Four Tielman Brothers est un groupe constitué par quatre frères originaires d'Indonésie et rapatriés aux Pays-Bas en 1957. Entre 1960 et 1963, les membres du groupe étaient : Andy Tielman (guitare solo, chant), Reggy Tielman (2ème guitare solo, chant), Franky Luyten (guitare rythmique, chant), Ponthon Tielman (guitare basse, chant), Loulou Tielman (batterie, chant). Comme les Shadows, ou plus généralement de nombreux groupes de rockabilly ou de surf rock, ils jouaient un rock instrumental : l'instro-rock.
La page sur l'histoire de la famille Tielman sur le site indo-instro-rock (en néerlandais)
Article Wikipédia en anglais

Rebolledo feat Matías Aguayo Pitaya Frenesí

Mauricio Rebolledo (le joueur de batterie) est un DJ originaire du Mexique
Matías Aguayo (le mangeur de glace) est un DJ et un chanteur né à Santiago du Chili, ayant grandi à Cologne et qui vit entre Buenos Aires et Paris.
Pages MySpace : musicacomeme, Rebolledosound

Deerhoof The Perfect Me

The Perfect Me figure sur l'album Friend Opportunity (2007), le groupe était alors constitué par John Dieterich (guitare), Satomi Matsuzaki (chant, basse), Greg Saunier (batterie, chant) comme on peut le voir sur la vidéo suivante tournée en appartement.
Page MySpace, Article Wikipédia en français, en anglais
http://deerhoof.killrockstars.com/

морекорабли (Morekorabli)

Morekorabli est un groupe de noise rock de Saint-Pétersbourg.
Page MySpace. Le groupe propose les titres de son album de 2006 en mp3 sur son site (cliquer sur музыка)
http://www.morekorabli.spb.ru/news/menu.html

Raj Kapoor Kisi Ki Muskurahaton Pe

extrait de Arani (1959), un film de Hrishikesh Mukherjee. Fiche IMDb
Ranbirraj "Raj" Kapoor (1924-1988) était un acteur, réalisateur et producteur de film indien parmi les plus populaires dans son pays.
Article Wikipédia en français, en anglais. Sa filmographie sur IMDB

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...