jeudi 3 décembre 2009

Geraldo Pino & The Heartbeats : "Let them talk" : chanson de la semaine # 21

"Je jouais du highlife jazz quand Geraldo Pino a débarqué en amenant avec lui la soul. (…) Ce mec menait la grande vie, il roulait en Pontiac décapotable, ça brillait de partout, il avait plein de fric et tout le matos dernier cri, il faisait son truc, il avait tout ce que je n'avais pas. A Lagos il a mis tout le monde dans sa poche. Je n'avais plus qu'une envie : me chercher, disparaître ; quitter la ville et partir le plus loin possible, en Amérique ; trouver ma voie. J'ai compris que je ne pourrais pas y arriver tant que ce type était là, même chez moi au Nigeria. Puis en 1967, il est reparti au Ghana : ouf !"
Carlos Moore, Fela Kuti, This bitch of life, Pendulum Press, 1985
cité par Gérald Arnaud, dans l'article heavy, heavy, heavy de Geraldo Pino & The Heartbeats, Africultures.com, 28/10/2005



Geraldo Pino & The Heartbeats Let them talk


Chanteur, guitariste, chef d'orchestre né en Sierra Leone et installé au Ghana, Geraldo Pino, Gérald Pine de son vrai nom, (1939-2008) exerça une influence majeure sur la musique d'Afrique de l'Ouest pendant les années 60 et 70. Manifestement très marqué par l'empreinte de James Brown, son style fusionne la soul/funk américaine avec la highlife et l'afro-beat joués au Ghana, en Sierra Leone et au Nigéria. A l'époque, il fit une très forte impression sur le jeune Fela Kuti.
Geraldo Pino est mort à l'Hôpital Universitaire de Port Harcourt (Nigéria), le 11 novembre 2008.


Discographie
Geraldo Pino & the Heartbeats Heavy, heavy, heavy est édité par le label RetroAfric.com (en commande à la médiathèque)
Le titre Let them talk figure également sur la compilation The Rough Guide to West African Gold, World Music Network, 2008 (disponible à la médiathèque)

Sources : Africultures.com
Peace & rhythm : Geraldo Pino, RIP

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...