jeudi 31 décembre 2009

Les Années Folles au fil de la chanson. 1ère partie, 1920-1924





1920
Mon homme
Paroles de Albert Willemetz, Jacques-Charles, musique de Maurice Yvain, par Mistinguett
Sur cette terr', ma seul' joie
Mon seul bonheur

C'est mon homme.
J'ai donné tout c'que j'ai
Mon amour et tout mon cœur

À mon homme.
Et même la nuit,
Quand je rêve, c'est de lui,
De mon homme.
Ce n'est pas qu'il est beau
Qu'il est riche ni costaud

Mais je l'aime, c'est idiot!

Du gris
Paroles de E. Dumont, musique de F. L. Benech, par Berthe Sylva
Hep! Monsieur, une cigarette!
Une cibiche, ça n'engage à rien,
Si je te plais, on fera la causette,
T'es gentil, t'a l'air d'un bon chien.

Tu serais moche, ça serait la même chose,
Je te dirais quand même que t'es beau,
Pour avoir, t'en devines bien la cause,
Ce que je te demande, une pipe, un mégot.

Jazz band partout
Musique de Harold de Bozi, paroles de Julsam, par Alibert
Je passais l’aut’ soir
devant l’un ces établissements
Mais c’est à y pas croire
Le boucan qu’on faisait là d’dans
J’ m’en suis éloigné
Mais comme elle sévit d’tous côtés
Cette nouvelle maladie m’a gagné
Y a du jazz band le jour la nuit
Y a du jazz band partout
C’est le grand succès de Paris
Qui rend les hommes fous...


1921
Dans la vie faut pas s’en faire
Chanson extraite de l’opérette Dédé
Paroles de Albert Willemetz, musique de Henri Christiné, par Maurice Chevalier
Dans la vie faut pas s'en faire
Moi je ne m'en fais pas
Toutes ces petites misères
Seront passagères
Tout ça s'arrangera
Je n'ai pas un caractère
A me faire du tracas
Croyez-moi sur terre
Faut jamais s'en faire
Moi je ne m'en fais pas



Mes parents sont venus me chercher
Paroles et musique Fred Pearly, par Fortugé
Dans un potager rempli de verdure
Parmi les carottes et les artichauts
Les beaux radis roses et les pommes mûres
Parmi la nature et les p'tits oiseaux
Il y avait un chat tout près d'un buisson
Et près d'un chou-fleur un petit garçon
Cela se passait à la mi-août
Le p'tit, c'était moi, qu' était dans un chou…

1922
En douce
Paroles de Jacques-Charles et Albert Willemetz, musique de Maurice Yvain, par Mistinguett
J'ai fait ça en douce
Je suis v'nue je n' sais pas comment
Vas-y comme j' te pousse
Et j'ai même pas connu d' maman
J'ai grandi, malgré les gnons,
Comme un champignon
J'ai pas été en pension
Faire mon instruction

La butte rouge
Paroles: Montéhus. Musique: Georges Krier, par Francis Marty
C'qu'elle en a bu, du beau sang, cette terre,
Sang d'ouvrier et sang de paysan,
Car les bandits, qui sont cause des guerres,
N'en meurent jamais, on n'tue qu'les innocents.

La Butte Rouge, c'est son nom , l'baptème s'fit un matin
Où tous ceux qui grimpèrent, roulèrent dans le ravin
Aujourd'hui y a des vignes, il y pousse du raisin
Qui boira d'ce vin là, boira l'sang des copains

La java
Paroles de Albert Willemetz, Jacques Charles, musique de Maurice Yvain, par Minstinguett
Qu'est-ce qui dégote
le fox-trotte
et même le chimi
les pas english,
la scottish
et tout c'qui s'en suit.
C'est la java,
la vielle masurcha
du vieux sébasto
T'es ma nenesse,
tu es ma gonzesse
je suis ton julot.

Le tango neurasthénique
Paroles de Georgius, musique Pierre Chagnon, par Georgius
C'est le tango qui l'a rendu neurasthénique
Lui qu'était si gai, qui riait toujours, du soir au matin
Mais en dansant sur cette musique nostalgique
Il a pris l'air grave que vous lui voyez, il n'a plus d'entrain
Il a cet air abruti
De quelqu'un qui aurait suivi
Un roman-cinéma en cent douze parties
Il a cet air avachi
D'un type qui aurait compris
A quoi toutes les conférences nous ont servi
C'est le tango qui l'a rendu neurasthénique
C'est le tango qui l'a rendu dingo

Monte là d’sus, Tu verras Montmartre
Paroles de Lucien Boyer, musique de Charles Borel-Clerc, par Lucien Boyer
Il y a dans la plaine
Boulevard des Italiens
Un tas d'énergumènes
Qui s' croient très parisiens
Partout, même chez l' ministre,
Ils arrivent bons premiers
S'il s' produit un sinistre
Ils appellent les pompiers
Aussi ,quand je rencontre
Un de ces m'as-tu-vu
J' lui dis : Faut que j' te montre
Ce que tu n'as pas encore vu

Ta bouche
Paroles de Albert Willemetz, musique de Maurice Yvain, par Jeanne Saint Bonnet et Victor Boucher
Bastien. - Ta bouche a des baisers si bons,
Éva. - Si doux,
Bastien. - Si longs,
Éva. - Si fous,
Bastien. - Si frais,
Éva. - Si tendres,
Bastien. - Et tu sais, de loin, si bien la tendre,
Éva. - Qu'on ne peut oser la refuser.

1923
Elle s’était fait couper les cheveux
Musique de René Mercier, paroles de Vincent Telly, par Dréan
L'autre jour, ma femme me dit : «Vois-tu mon chéri
Pour te plaire j'ai fait quelque chose de bien gentil
J'ai fait ce que font toutes les femmes en c'moment
Pour être tout à fait dans l'mouv'ment».
Elle enleva gentiment son chapeau
Et stupéfait, je m'aperçus tout aussitôt.

Ell' s'était fait couper les ch'veux
Comme un' petit' fille
Gentille
Ell' s'était fait couper les ch'veux
En s'disant ça m'ira beaucoup mieux


Quand on aime on a toujours vingt ans
Paroles Zep et Eddy Deyrmon, Musique Raoul Moretti
Par Perchicot
Sortant de l’atelier un gentil trottin
Chaussée d’Antin,
Au bras d’un monsieur déjà grisonnant
Marchait gaiement

Les gens se moquaient, s’écriant tout haut :
Fi ! Le vieux beau !
Mais la gamine
Disait, câline : Ne t’en fais pas !
Mon coco !


Là-haut
Paroles de Willemetz; Musique de Maurice Yvain, par Maurice Chevalier
Où sont les lavabos là-haut ?
Y a-t-il le gaz et l'eau là-haut ?
Avec mon flocon moelleux,
Franchement dites-moi le...



1924
L’âme des roses
Paroles de Suzanne Quentin, musique de et par René De Buxeuil
Elles ont une âme
Les roses
Car ce sont des femmes
Les roses
Elles ont tous les charmes
Beauté tendresse et larmes !
N'effeuillez jamais
Les roses
Car dans le secret
Des roses
Une âme de femme est enclose
Et c'est elle qui souffre quand on fait mal aux roses


La plus bath des javas
Paroles de Georgius, musique de Trémolo par Georgius
Je vais vous raconter
Une histoire arrivée
A Nana et Julot Gueul' d'Acier
Pour vous raconter ça
Il fallait un' java
J'en ai fait un' bath écoutez-là
Mais j'vous préviens surtout
J'suis pas poèt' du tout
Mes couplets n' riment pas bien mais j'men fou!

Ah ah ah ah
regardez ça si c'est chouette
Ah ah ah ah
C'est la plus bath des javas.



La belote
Paroles de Albert Willemetz, Charles Alexis Carpentier, musique de Maurice Yvain, par Mistinguett
On ne joue plus maintenant le zanzi
Hein ! Nini, c'est fini
La manille, les cartes et le bezig
Ce n'est plus pour mezigue
A la gare et même au bout du quai
Le piquet, le jacquet
Ces trucs sont cuits
Ont r'çus un coup d'buis
A leurs places aujourd'hui

On fait une petite belote
Et puis ça va
Tout le reste c'est d'la gnognote
A côté d'ça



Pars
Paroles et musique de Jean Lenoir, par Yvonne George
Pars, sans te retourner,
Sans te souvenir,
Ni mes baisers, ni mes étreintes
En ton coeur n'ont laissé d'empreintes...




Sources :

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...