mardi 12 janvier 2010

Pop, rock, metal, electro : acquisitions Hiver 2009-2010



= CD particulièrement recommandé



Rock, Pop music

Antony & The Johnsons The Crying Light (Rough Trade / Naïve, 2009)
Tiraillé entre noir et blanc, bien et mal, le lumineux Antony Hegarty pleure sur ce troisième opus une dizaine de chansons en détresse et bouleversantes. (Pinkusion)



Arctic Monkeys Humbug (Domino Domino Recording, 2009)
Après la parenthèse The Last Shadow Puppets, Alex Turner retourne à son groupe d’origine, les Arctic Monkeys pour donner suite à un discographie entamée avec le plutôt moyen "Whatever People Say I Am, That's What I'm Not", mais qui bénéficia à l’époque d’un buzz énorme à l’image de pas mal de groupes crédités du label alors incontournable en 2006 : "découvert sur myspace !". (hopblog)

Ghinzu Mirror Mirror (Barclay / Universal Music France, 2009)
Avec un album puissant et extravagant, les Belges de Ghinzu canalisent enfin en studio la déraison de leurs concerts (Les Inrocks)




Ghinzu Electronic Jacuzzi (AZ / Universal Music France, 2000)
Premier album où Ghinzu prenait une dimension plus électro, plus tourmen­tée, plus embrouillée mais toute aussi passionnante qui se concrétisait dans un tumulte perpétuel de sons d'origines di­verses. (Krinein)



Gossip Music for men (Columbia / Sony Music BMG, 2009)
Le trio de Portland met du disco dans son punk-rock et le résultat est terriblement réjouissant. (L'express)




Hope Sandoval Through the devil softly (Nettwerk / Pias, 2009)
Hope Sandoval, la voix ensorcelante de Mazzy Star, revient hanter un rock tout en chardons et en coton. Pour pratiquer la lévitation, au septième ciel. (Les Inrocks)



Imogen Heap Ellipse (Epic / Sony Music BMG, 2009)
Imogen Heap est une chanteuse anglaise de pop music née dans l'Essex, en 1977.






Julian Casablancas Phrazes For The Young (RCA / Sony, 2009)
Ses copains des Strokes ont fini par se lasser de lui : trop pénible, trop alcoolique. Pour éviter la rupture, Julian Casablancas prend l’air en solo avec un disque de pop baroque. Rencontre à Los Angeles avec l’une des rares rock-stars de sa génération, et écoute intégrale. (Les Inrocks)


Just Jack Writer's block (Az / Universal, 2007)
Genre : hip-hop, pop, électro hip-hop, funk. Just Jack possède un charme bien britannique, teinté d'humour « british ». Il conserve des restes de son métier de DJ house tout en incluant dans Overtones des extraits de hip-hop ou de musique pop à l'instar du titre Hold On. (MCM)


Keane Perfect symmetry (Az / Universal, 2008)
Keane est un groupe de pop britannique originaire de Battle, dans le comté de l'East Sussex. Leur style musical est proche de groupes comme Coldplay et Travis mais ils se démarquent par l'absence de guitariste et basent leurs compositions sur le piano.


Lady Gaga The fame (Polydor / Universal Music France, 2008)
Elle fait penser à Gwen Stefani, peut s'avérer aussi rock'n' roll qu'Amy Whinehouse, pose sur un beat à la Rihanna, aime les mélodies pop et les paillettes comme Abba... Découvrez Lady Gaga, dont l'album 'The Fame' est sorti en octobre dernier. Après un premier single (' Just Dance') qui s'est imposé à la première place simultanée des charts américains et anglais, elle présente son deuxième single, 'Poker Face'. (Evene.fr)


Mika The Boy Who Knew Too Much (Barclay / Universal, 2009)
Deuxième album pour l’extravagant Mika, l'un des plus évidents prétendant au titre vacant de King of Pop. Sous la pop frivole perce une âme tourmentée et un poil obsessionnelle. (Inrocks)



Muse The Resistance (Warner bros / Warner Music France, 2009)
Enregistré en Italie, le groupe semble vouloir abattre les cloisons qui pourraient exister entre la musique populaire électro-rock et la complexité de la mouvance classique … Une extrapolation qu’avait déjà tenté en son temps un groupe comme Queen (RocknFrance)


Of Montreal Skeletal sampling (Polyvinyl / La Baleine, 2008)
Of Montreal est un groupe indie pop formé à la fin des années 1990 à Athens, Géorgie (États-Unis).




Pete Yorn, Scarlett Johansson Break up (Rhino / Warner Music France, 2009)
Une actrice talentueuse et un chanteur authentique se rencontrent pour réaliser une oeuvre patinée et délicieusement enveloppante. (Musicactu)



Placebo Battle for the sun (Dreambrother / Pias 2009)
Nouveau batteur, nouveau label, nouvel état d'esprit signant le retour de la bande à Brian Molko (L'Express)




Robbie Williams Reality killed the video star (Capitol Records / EMI MUSIC France, 2009)
L'électro élégante et rythmée de "Reality Killed The Video Star" vient contrebalancer ses ballades un peu doucereuses. (MusicActu)



The Rascals Rascalize (Deltasonic / Cooperative Music)
The Rascals était un groupe britannique de rock indépendant. Il était composé de Miles Kane (chant, guitare), Joe Edwards (guitare basse) et Greg Mighall (batterie). (Wikipédia) La voix [de Miles Kane,] patraque mais articulée à l’excès raconte alors le désœuvrement, l’ennui du quotidien, et rêve d’aventures de pirates ou de James Bond girls. Amoureux transis du rock des environs de Liverpool, The Rascals en maîtrisent déjà les riffs tendus, les mélodies ahurissantes, et n’ont pas peur d’en explorer les versants plus sombres, de ralentir ou d’accélérer le rythme pour l’effet de surprise. (Les Inrocks)

Santogold Santogold (Downtown / Naïve, 2008)
Santigold , ou Santogold jusqu'en février 2009[1], est une chanteuse, compositrice et productrice américaine. Genre : pop, rock, reggae dub, electro




The Sea and the Cake Car Alarm (Thrill jockey records / PIAS, 2008)
Au fil des ans et des albums (Car Alarm est déjà le huitième), The Sea And Cake persiste à labourer avec autant de talent que de persévérance le même sillon musical : celui d’une pop savante et accessible à la fois. (magicrpm.com)


Vampire Week-end Vampire Week-end (Xl / Naïve, 2008)
Vampire Weekend est un groupe de rock indépendant formé en 2006 et originaire de New York.




Zutons Who killed... the Zutons ? (Epic / Sony Music, 2004)
The Zutons, dont la pochette semble être un condensé des comics américains, est un quintette anglais, originaire de Liverpool. Il est extrêmement influencé par des groupes aussi divers que Sly & The family Stone, les Talking Heads ou Devo. Un son original grâce notamment au saxophoniste Abi Harding

Folk Pop

Alela Diane To be still (Fargo / Naïve, 2009)
Au rayon folk, le second album d’Alela Diane fait sans conteste figure de sortie incontournable de ce début d’année. (Goûte mes disques)




Cocoon Back To Panda Mountains (Sober & Gentle / Discograph, 2009)
Après 'My Friends All Died in a Plane Crash', premier album certifié disque d'or, les Français de Cocoon ont sorti un disque live intitulé 'Back to Panda Mountains'. Enregistré le 25 avril 2009 à la Coopérative de mai, à Clermont-Ferrand, il contient en plus du CD des photos exclusives, un livret de 20 pages mais aussi un DVD bonus dévoilant les coulisses de la tournée du duo. (Evene.fr)

DM Stith Heavy ghost (Asthmatic Kitty Records, 2009)
Sons fantomatiques, étranges alchimies instrumentales, voix tombée de nulle part : bienvenue dans l’autre monde de DM Stith, songwriter singulièrement habité. (Les inrocks)



John Shannon American Mystic (Obliqsound / Abeille Musique, 2008)
Si le songwriting qu’il pratique guitare-​voix apparaît, somme toute, relativement conventionnel, il n’en de­meure pas moins que la sérénité qui se dégage de cette collection de chansons folk est saisissante et rend cet American Mystic tout à fait attachant. (Krinein)


Julie Doiron I Can Wonder What You Did With Your Day (Jagjaguwar import, 2009)
Ancienne bassiste de Eric's Trip, Julie Doiron se lance dans une carrière solo dès 1996. S'orientant vers une tendance définitivement lo-fi et folk, Julie Doiron évolue dans un univers proche de Herman Düne ou Black Heart Procession. (xsilence.net)

Lonely Drifter Karen Grass Is Singing (Crammed Discs / Wagram Music, 2008)
Lonely Drifter Karen est le projet musical de Tanja Frinta, jeune chanteuse d'origine autrichienne, de Marc Meliá Sobrevias (piano, ukukéké, accodéon, ...) et de Giorgio Menossi (batterie, percussions). Leur 2ème album est sorti début 2008 sur le label Crammed Discs.

Marie Modiano Outland (Naïve, 2008)
Adepte d’une folk intimiste et vaporeuse, Marie Modiano s’ouvre, avec son second album Outland, aux mythes américains et aux grands espaces. (RFI Musique)



Matt Elliott Howling Songs (Ici D’ailleurs / Differ-ant Distribution, 2008)
Matt Elliott a-t-il enfin réglé ses comptes avec ses démons ? C’est par un disque littéralement furieux, Howling Songs, qu’il clôt sa trilogie folk. A l’impression de déjà-vu succède un envoûtement maladif pour un songwriting unique en son genre, déchiré entre valses câlines et déluges criards. (Fluctuat)

Blues rock, Folk rock

Anthony Joseph & The Spasm Band Bird Head Son (Naive, 2009)
Anthony Joseph, poète et chanteur, est originaire de Trinidad. Il a publié trois recueils de poèmes, un livre et un cd de spoken words. Avec le Spasm Band, sur une base afro jazz funk, il place sa voix avec la même puissance expressive que Gil Scott Heron


Bert Jansch Pentangling (Sanctuary Records, 2004)
Herbert Jansch plus connu sous le nom de Bert Jansch (né le 3 novembre 1943 à Glasgow) est un musicien écossais de musique folk. Son travail a influencé des artistes comme Johnny Marr, Jimmy Page, Ian Anderson, Nick Drake, Donovan et Neil Young (Wikipédia)


Charlie Winston Hobo (Atmosphériques, Wagram, 2008)
Charlie Winston est un auteur-compositeur britannique, né en 1978. Son album est sorti sous le label français Atmosphériques. Pour le moment, le succès de Charlie Winston est exclusivement francophone (Wikipédia)



Dan Auerbach Keep it Hid (Warner bros / Warner Music France, 2009)
Depuis la sortie du premier album des Black Keys, le guitariste et chanteur Dan Auerbach est devenu un producteur recherché… Cet album, qui découvre peu à peu sa richesse, apparaîtra sans doute dans quelques années comme un véritable classique. Quoi qu'il advienne, en ce début d'année 2009, il a d'ores et déjà confirmé le statut unique et indiscutable de son auteur. (Planet Gong)

Pentangle Pentangling (Sanctuary Records, 2004)
Pentangle est le nom d'une formation musicale britannique de folk, créée en 1967 par les deux guitaristes John Renbourn et Bert Jansch. Dans sa configuration initiale, avec la vocaliste Jacqui McShee, le bassiste Danny Thompson et le batteur Terry Cox, le groupe enregistre six albums jusqu'en 1972, date à laquelle a lieu la première séparation. (wikipédia)

The Black Keys Attack & Release (Cooperative Records/V2 / Pias, 2008)
Cinquième album des Black Keys (à savoir Dan Auerbach à la guitare et au chant, et Patrick Carney à la batterie), le duo d'Akron semble ici vouloir sortir de sa tradition d'un blues rock minimaliste en enrichissant sa musique. (xsilance)



Tony Joe White The Best Of (WEA, Warner Music France, 1993)
Tony Joe White, né le 23 juillet 1943 à Oak Grove (Louisiane), aux États-Unis, est un chanteur-compositeur de rock américain




Calvin Russell Dawg eat dawg (Gel Production / XIII Bis records, 2009)
Né en 1948 à Austin, Texas, Calvin Russell est un chanteur et guitariste de folk, rock et blues américains. “Dawg Eat Dawg” a été enregistré entre Austin, Marrakech et Paris avec la complicité du producteur et guitariste Manu Lanvin.



Teddy Thompson Up front and down low (Universal, 2007)
Fils des musiciens folk Richard et Linda Thompson, Teddy Thompson est un chanteur et compositeur anglais né en 1976 à Londres. Hommage à la musique country.

Rock progressif

Anekdoten Chapters (Kscope Import)
ce best-of est une opportunité à saisir pour se replonger dans l'univers macabre et envoûtant de ce groupe passionnant, dominé par un mellotron flippant au possible aux harmonies désespérées d'un autre temps ; ou d'une dimension parallèle, traversé d'éclairs foudroyants d'une violence inouïe !
C'est Lovecraft en musique ! (progressive-area.com)

Post-rock

Nlf3 Ride On A Brand New Time (Prohibited Records / Differ-ant Distribution, 2008)
Avec Ride On A Brand New Time, les membres de NLF3, explorateurs soniques expérimentés - toujours un pied dans le post-rock, mais l’autre qui se joue des frontières et vogue au gré de sa fantaisie - nous proposent un vrai disque nomade, un voyage musical aux multiples senteurs, pétri d’influences. (Mag Indie Rock)


Thee Silver Mt Zion Memorial Orchestra 13 blues for thirteen moons (Constellation / Differ-ant Distribution)
A Silver Mt. Zion est un groupe de post-rock canadien formé en 1999 à Montréal. 13 Blues for Thirteen Moons est le cinquième album du groupe.

Hard rock, Metal


Delain April Rain (Roadrunner, 2009)
Delain est un groupe néerlandais de metal symphonique fondé en 2002 par l'ancien pianiste de Within Temptation, Martijn Westerholt.



Kamelot Ghost opera (SPV / Wagram Music, 2007)
Kamelot est un groupe de power metal américain fondé à Tampa (Floride) en 1991 par le guitariste Thomas Youngblood et le batteur Richard Warner. Il signe un contrat avec le label Noise Records et se fait connaître en pleine renaissance du heavy metal mélodique au milieu des années 1990.


Linkin Park Hybrid Theory (Warner bros / Warner MUSIC France, 2000)
Quand sort Hybrid Theory en octobre 2000, le néo-metal est au sommet de sa popularité avec des groupes tels que Deftones, Korn, Limp Bizkit, Soulfly, Sugar Ray, Incubus, etc.



Pantera Vulgar display of power (Elektra / Warner Music France, 1992)
Véritable pilier du power-thrash sans concession, cet album est la meilleure des invites à de violentes empoignades entre amis, épaules contre épaules, dans la chaleur de la fosse. La pochette ne pourrait d’ailleurs pas donner de meilleure illustration. (Les éternels)


Slayer World painted blood (Columbia / Sony Music BMG 2009)
World Painted Blood est un disque de Trash Metal, ni plus ni moins. (Album rock)




The Donnas Bitchin' (Purple Feather / Pias, 2007)
Quatuor féminin, The Donnas, avec "Bitchin' ", reviennent à quelque chose de plus mordant, de plus foncièrement hard rock/arena-rock dans la lignée de Lita Ford, Joan Jett, Girlschool, Vixen… (Nightfall)



Van Halen 1984 (Warner bros / Warner MUSIC France, 1984)
« 1984 » est le 6ème Album de Van Halen juste après le mitigé « Diver Down ». Les Américains, vont prendre avec cet opus une direction complètement opposée niveau musical. Sur ce disque, les synthés font un pas en avant et prennent une part prépondérante à l’élaboration des morceaux. (Nighfall/Forces parallèles)


Rammstein Liebe Ist Für Alle Da (Mercury / Universal, 2009)
Imagerie sulfureuse, textes à double sens, paroles plus qu'explicites, Rammstein a toujours eu la provocation à fleur de peau... À grands coups de grand-guignol, de sexe, de sang et d'iconographie martiale, les Allemands se sont forgés une réputation d'hérétiques. (Les éternels)

Punk rock, Noise rock


Less Than Jake Anthem (Sire / Warner Music France, 2003)
1992, Gainesville, Floride. Less Than Jake débute en tant que trio pop punk Vinnie (batterie), Roger (chant/basse) et Chris (chant/guitare) puis intègre une section cuivres 6 mois plus tard (www.metalorgie.com)



Nirvana Live At Reading (Polydor / Universal, 2009)
le fameux live donné au fameux festival la fameuse année 1992 (inside-rock)





Black Dice Creature of comforts (Fat cats Records / Discograph, 2004
Black Dice est un groupe new yorkais de rock expérimental formé en 1997 sous le label DFA Records. Développant une musique bruitiste hyper saturée et volontairement agressive, aux sonorités de noise rock déstructuré, ce groupe constitue une alternative à la nouvelle vague d'indie rock de ces dernières années.

Deerhoof Friend opportunity (Kill Rock Stars, 2007)
Ce groupe expérimente en se démarquant des autres : des morceaux déstructurés, dissonants, mélange de pop-rock et de rafistolage électronique. Chaque chanson de l'album explore une nouvelle voie, ou même plusieurs. (xsilente.net)


The Magnetic Fields Distortion (Nonesuch / Warner Music France, 2008)
Le huitième album des Magnetic Fields en forme de concept ambigu tourne autour de la noisy pop. Au delà de la simple relecture d’un son, Distortion s’impose comme une nouvelle étape passionnante dans la discographie foisonnante d’un songwriter exceptionnel. (Indie Rock Pop)

New Wave, Post-punk

Lords Of The News Church Antology (Wagram Music, 2000)
The Lords of the New Church est un groupe de musique post-punk britannique actif de 1982 à 1989 puis depuis 2003.

Pop soul

Norah Jones The fall (Blue note / EMI MUSIC France, 2009)
Ceux qui ont connu l'artiste a ses premières heures risquent d'avoir un choc : les accents jazz et folk de ses débuts se sont effacés au profit d'une musique plus ouverte vers l'état d'esprit contemporain.(MusicActu)



Walter Brecker Circus Money (Southfork Industries, 2008)
Cofondateur avec Donald Fagen du groupe Steely Dan à la fin des années 60, ce guitariste américain sort son second album solo. Walter Becker joue de sa douce voix de crooner pop pour enchanter des ballades remarquables, teintées de jazz lorsqu'elles sont orchestrées de piano et de saxo à l'instar du morceau Paging Audrey (01.net)

Swing electro


Caravan Palace Caravan Palace (Wagram, 2008)
Qualifié de « swing electro » ou d’ « électroswing », la musique de Caravan Palace prolonge à sa manière et dans une veine manouche, les recherches de G-Swing, un collectif de DJ enmené par Romain du label BNO… (Mondomix)

Trip-hop, Abstract hip-hop


Dälek Gutter Tactics (Ipecac / Universal, 2009)
Dälek est un duo de hip-hop originaire du New Jersey, constitué par MC Dälek au micro et Oktopus aux platines et à la production. Leur dernier album Gutter Tactics (2009) est édité chez Ipecac Recordings (le label de Mike Patton)



Jade Analogic (Z production / Mosaïc, 2008)
Jade, groupe d'Electro Trip Hop originaire de Lyon

Electro, house


Calvin Harris I created Disco (Wagram Music, 2008)
Il a 24 ans, il est Écossais, il utilise un ordinateur Amiga et Kylie Minogue, Roisin Murphy (Moloko), ou encore Sophie Ellis Bextor, s'arrache ses compos électro-funk. Son nom: Calvin Harris. Son but: enflammer le dance-floor.

Lali Puna Scary World Theory (Morr music / La Baleine, 2001)
Formé en 1998 à Munich autour de la chanteuse d'origine sud-coréenne Valerie Trebeljahr, Lali Puna est un quatuor qui cultive la mélancolie, la finesse et une certaine sensibilité, des atouts rares qui signent la ré-appropriation de l'électronique par la pop : la musique indietronic."L'Allemagne est un vivier d'életroniciens talentueux et inventifs à la patte bien identifiable: Console, The Notwist, et sa petite soeur Lali Puna font partie de ces formations les plus intéressantes du moment en matière d'electro pop ingénieuse. " (dMute)

Moby Wait for me (Because, 2009)
Fruit d'un travail solitaire, réalisé par Moby dans son appartement, Wait for Me est publié en juin 2009 sur son label, Little Idiot Records. S'il n'y a que sur le titre « Mistake » qu'il donne de la voix, son auteur présente cet album comme sa production la moins « commerciale » et la plus personnelle depuis longtemps. (Music-story)

Röyksopp Junior Virgin (EMI MUSIC France, 2009)
Röyksopp est un groupe de musique norvégien composé de Svein Berge et Torbjørn Brundtland, musiciens. Leur musique est électronique (lounge) aux sonorités disco, soit un style Electroclash.



Wax Tailor In The Mood For Life (Atmosphériques, 2009)






David Guetta One love (Virgin, 2009)
Guetta sort un quatrième album promis, comme les précédents à un succès planétaire, puisqu’il repose sur des recettes qui ont fait leurs preuves. Du people, pour le bling bling : Akon, Kelly Rowland (ex-Destiny’s Child), Estelle, Black Eyed Peas, Ne-Yo, tous énormes vendeurs anglo-saxons dans le r&b ou le hip hop, qui permettent de tricoter autour de leurs voix reconnaissables des hymnes à dance floor sans fioritures. (Music-story)

Minitel Rose The French machine (Futur, La Baleine, 2009)
Avec The French Machine, les trois Français de Minitel Rose signent un premier essai, retro-futuriste et sexy en forme d’ode distanciée aux années 80 qui fait le grand écart entre New Order, Daft Punk et Moroder. (Fluctuat)

Experimental techno

Murcof The Versailles Session (Leaf / Differ-ant Distribution)
En 2007, à l'occasion du Festival Les Grandes Eaux nocturnes du Château de Versailles, le Mexicain Fernando Corona, alias Murcof, réalisait une performance propre à tisser un savant lien entre musique baroque et electro minimaliste, ici contemplative, quasi naturaliste. (magicrpm.com)


Yellow Swans Psychic Secession (Load Import, 2005)
Yellow Swans est un duo d'électro noise originaire de Portland (Oregon) constitué de Pete Swanson (voix, électroniques, boîtes à rythmes) et de Gabriel Mindel Saloman (guitare, vocoder, électroniques)

Electro Dub

Badawi Unit of Resistance (R.O.I.R / D.G. DIFFUSION)
La musique issue de Badawi prend des formes diverses, Dub, Ilbient, Dubstep, Ethno acoustique…, serpente entre les mailles des mots, donnant aux sentiments le visage d’un colère intelligente sous couvert de notes et de rythmes. (90bpm)



Idem The Sixth Aspiration Museum Overview (Jarring Effects / DISCOGRAPH, 2009)
Déjà le sixième album pour Idem...le son du groupe s'enrichit, les riffs de guitares laissant aujourd'hui un peu plus de place aux voix et à la mélodie. Mais que les fans se rassurent le son noise est toujours bien présent, tout comme les origines dub. (Trip-Hop.net)


Meï Teï Shô Take a ride (Yotanka / Discograph, 2009)
Plutôt qu'un groupe, Meï Teï Shô est avant tout l'association de deux hommes. Depuis plus d'une dizaine d'années, le bassiste Boris Kulenovic et le batteur Germain Samba déclinent leur imaginaire musical commun. Take A Ride voit défiler des vignettes sonores où trip-hop, funk, électro, rock et hip-hop, sont mis en orbite par un groove impérial. (Mondomix)

Jungle, Electro beat

Maga Bo Confusion of tongues (Soot / Differ-ant Distribution)
Producteur et Dj brésilien mixant rythmes et percussions brésiliennes avec le hip-hop, la jungle, et l'electro beat

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...