vendredi 29 janvier 2010

Le Capharnaüm : collecte #59

ARLEQUIN

Nom venu de la comédie italienne et donné à un personnage classiquement revêtu d'un habit confectionné de morceaux de tissu triangulaires et de couleurs différentes ; il porte un masque noir devant les yeux et un sabre de bois à la ceinture. Il incarne les rôles de jeune drôle, de bouffon malicieux, de rusé un peu bête et instable. C'est surtout ce dernier aspect que souligne son habit bigarré. Il est à l'image de l'indéterminé et de l'inconsistant, sans idée, sans principe, sans caractère. Son sabre n'est que de bois, son visage est masqué, son vêtement fait de pièces et de morceaux. Leur disposition en damier évoque une situation conflictuelle, celle de l'être qui n'a pas réussi à s'individualiser, à se personnaliser, à se détacher de la confusion des désirs, des projets et des possibles.

Jean Chevalier, Alain Gheerbrant, Dictionnaire des symboles : mythes, rêves, coutumes, gestes, formes, figures, couleurs, nombres, R. Laffont / Jupiter, 1982 (Bouquins), p. 76
Illustration :
Giovanni Domenico Ferretti (1692 – 1768) , Arlecchino e Colombina



Jo Privat et Matelo Ferré Minor Swing

Minor swing est une des plus célèbres compositions de Django Reinhardt.
Jo Privat (1919-1996) est un accordéoniste français, figure de référence du musette. Son répertoire mariait musette, culture tzigane et sonorités jazz.
http://swingjo.apinc.org
"Matelo" Ferret (1918-1989) a, comme ses deux frères Baro et Sarane, accompagné Django Reinhardt et Stéphane Grappelli au Quintette du Hot Club de France. C'est également le père de Boulou (1951) et d'Elios (1958) Ferré, deux guitaristes de jazz manouche bien connus. (Wikipédia)


Beethova Obas Rasanble

Né en 1964, Beethova Obas est un chanteur, auteur et compositeur haïtien. Il débute à la fin des années 80, il est repéré par Manu Dibango, il part ensuite en tournée avec le groupe Malavoi, sa notoriété grandira rapidement véritablement dans les années 90. Son style marie le jazz créole avec de fortes affinités brésiliennes. Son dernier album Ke'm poze (2003) est édité par le label Créon Music.
Biographie RFI Musique
Site officiel

Deolinda Clandestino

Deolinda est un groupe portugais formé en 2006. Les membres sont Ana Bacalhau (chant), Luís José Martins (guitare classique, ukulele, cavaquinho, guitalele, violão et chant), Pedro da Silva Martins (composition, paroles, guitare classique et chant), Zé Pedro Leitão (contrebasse et chant). Leur premier album Canção Ao Lado (2008) est édité par le label World Connection / Pias.
Page MySpace
http://www.deolinda.com.pt/
http://bloguedadeolinda.blogspot.com

Besh o droM Amikor én még kissrác voltam

Besh O Drom (pourrait se traduire par "Trace la route") est un groupe hongrois fondé en 1999 à Budapest. Il se dit lui-même d'influences diverses : musique juive, transylvanienne, afghane, égyptienne, roumaine, bulgare, libanaises, grecque... Les membres du groupe sont : Gergely Barcza : saxophone, kaval, ney, flute ; Ádám Pettik : derbuka, water can, batterie, chant ; Péter Makó : saxophone, clarinette ; József Csurkulya : dulcimer ; Attila Sidoo : guitare ; Péter Somos : batterie ; Attila Herr : guitare basse ; Borbála Magyar : chant. Leur dernier album Once I Catch the Devil (2006 est édité pparle label hongois hangveto et distribué par Abeille Musique.Page MySpace
http://www.beshodrom.hu

Steely Dan Babylon Sisters

Steely Dan est un groupe constitué de deux new yorkais Donald Fagen chanteur et pianiste et Walter Becker également chanteur mais avant tout guitariste. Au début des années 70, ils s'installent en Californie. Pour leurs tournées et leurs enregistrements, ils s'entourent des meilleurs musiciens de jazz et de studio, pour n'en citer que quelques uns : Phil Woods, Wayne Shorter, Tom Scott, Chris Potter, Michael Brecker (saxophone), Larry Carlton, Lee Ritenour, Mark Knopfler (guitare), Michael McDonald (chant), Joe Sample (claviers), Steve Gadd, Jeff Porcaro (batterie), Randy Brecker (trompette). Babylon siters est enregistré sur l'album Gaucho (MCA Records / Universal, 1980). Les deux leaders ont également une discographie en solo éparse mais intéressante : Donald Fagen avec le très remarqué Nightfly (1980) et Walter Becker avec le récent et très réussi Circus Money (2008)

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...