samedi 20 février 2010

Jazz et comédies musicales. Une histoire du Jazz. 1ère époque (4/6)

par @macimo
"La comédie musicale est un genre théâtral, mêlant comédie, chant et généralement danse.
Apparue au XXe siècle, elle se situe dans la lignée du mariage du théâtre et de la musique classique qui avait donné naissance aux siècles précédents au ballet, à l'opéra, à l'opéra-bouffe et à l'opérette. elle s'est particulièrement développée aux États-Unis, se dissociant à partir des années 1910 du genre classique par l'intégration de musiques « nouvelles » comme le jazz. De fait, le terme évoque de nos jours principalement les États-Unis et plus spécialement Broadway." (Wikipédia)


La comédie musicale américaine constitue un vaste répertoire d’œuvres écrites essentiellement entre les années 1920 et 1960 par une génération exceptionnelle de paroliers et de compositeurs. De ce vivier de talents ont émergé des noms internationalement célèbres comme Irving Berlin (1888-1989), George Gershwin (1898-1937), Cole Porter (1891-1964), mais aussi le compositeur Kurt Weill (1900-1950)
Dès les années 30, les artistes jazz furent les premiers à réinterpréter ce répertoire. Chanteurs, musiciens, formations, orchestres, tous s’emparèrent de ces standards pour imprimer leur style personnel sur des airs à la mode.

Broadway
Situé au niveau de Times Square, Broadway est le quartier des théâtres de New York. Dans les années 1920 il se jouait plus de 200 pièces et comédies musicales par an dans le secteur. Il doit sa réputation mondiale aux comédies musicales qui y tiennent le haut de l'affiche.


« Tea for two, and two for tea... »
Vincent Youmans (1898-1946) n’avait pas 30 ans lorsqu’il composa la partition de No, no, Nanette (1925).
Cette comédie musicale en 3 actes, sur un livret d'Otto Harbach et de Frank Mandel et des paroles d'Otto Harbach et d'Irving Caesar, raconte l'histoire de Nanette. Jeune protégée du millionnaire Jimmy Smith, Nanette est amoureuse de Tom Trainor, neveu de l'avocat Billy Early dont la fonction est de favoriser le mécénat que Mr Smith exerce pour les jeunes comédiennes pleine de talents. Cette comédie légère sert de support à un spectacle mené tambour battant avec ses entrées et sorties de boys et de girls.
De cette comédie musicale un peu oubliée, il reste un air mémorable, tea for two, bien connu de tous les cinéphiles du dimanche soir. :-)



Quels standards de jazz également hérités des comédies musicales :
  • The Man I Love de George Gershwin - Strike Up the Band, (1927)
  • I got rhythm de George Gershwin - Treasure girl (1928)
  • But Not for Me de George Gershwin - Girl Crazy (1930)
  • Over the rainbow de Harold Arlen - The Wizard of Oz (film de 1939)
  • All the Things You Are de Jerome Kern - Very Warm for May (1939)
  • April in Paris de Vernon Duke - Walk A Little Faster (1932)
  • My Foolish Heart de Victor Young dans le film du même nom (1949)
  • All of You de Cole Porter - Silk Stockings (1954)

Ressources web

http://fr.wikipedia.org/wiki/Com%C3%A9die_musicale
http://fr.wikipedia.org/wiki/Broadway_Theatre
http://en.wikipedia.org/wiki/Musical_theatre
http://en.wikipedia.org/wiki/Lists_of_musicals

Disques
  • From Gershwin's time : the original sounds of George Gershwin 1920-1945 : featuring selections from Gershwin's great Broadway and Hollywood scores / George Gershwin ; AL Jolson, Yan & Schenck, Arthur Lange's Orchestra... [et al.]. - Sony Classical, 1998
  • To Broadway from Hollywood . Volumes 1-3 / George Gershwin. - IMP, 1998
  • George and Ira Gershwin in Hollywood : motion picture soundtrack anthology. - Turner, 1997
  • An American in Paris - Singin' in the rain / music by Nacio Herb Brown, Roger Edens, George Gershwin ; Gene Kelly, Frank Sinatra, Debbie Reynolds... - Blue Moon, 1995
  • An American in Paris : original motion picture soundtrack / to the music of George Gershwin ; avec Gene Kelly, Leslie Caron, Oscar Levant, Georges Guetary, ... - Turner : EMI, 1996
  • Judy Garland. 4 volumes : Pigskin Parade (1936), The Wizard of Oz (1939), Ziegfeld girl (1941), For me and my gal (1942), Girl crazy (1943), Meet me in Saint Louis (1944) - IMP, 1995
  • Wonderful town (1954) de Leonard Bernstein, comp. ; Kim Criswell (Ruth), Audra Mc Donald (Eileen), chant... ; Sir Simon Rattle, dir. - EMI music internationa, 1999
Partitions
  • Unforgettable : the magic of the musicals : 31 of the most memorable hits... : piano solos. - Wise Publications, 1998
  • Show tunes : you've always wanted to play : easy tunes for piano solo. - Chester Music, 2000
Comédies musicales hollywoodiennes
  • Le chanteur de jazz [= The jazz singer] (1927), un film d'Alan Crosland, avec Al Jolson
  • The Gay Divorcee (1934) de Mark Sandrich, avec Fred Astaire, Ginger Rogers
  • Top hat (1935) de Mark Sandrich, avec Fred Astaire, Ginger Rogers
  • Le Magicien d'Oz (1939) de Victor Fleming, avec Judy Garland
  • Ziegfeld Follies (1946) de Vincente Minelli, avec Fred Astaire, Judy Garland, Esther Williams
  • La Belle de Moscou (1949) de Rouben Mamoulian avec Fred Astaire et Cyd Charisse
  • Un jour à New York (1949) de Gene Kelly et Stanley Donen, avec Gene Kelly et Frank Sinatra
  • Chantons sous la pluie (1951) de Gene Kelly et Stanley Donen, avec Gene Kelly, Donald O'Connor, Debbie Reynolds
  • Un Américain à Paris (1951) de Vincente Minelli avec Gene Kelly, Georges Guetary
  • Tous en scène (1953) de Vincente Minelli, avec Fred Astaire, Cyd Charisse
  • Une étoile est née (1954) de George Cukor avec Judy Garland
  • Brigadoon (1954) de Vincente Minelli avec Gene Kelly, Cyd Charisse
  • Cabaret (1972) de Bob Fosse avec Liza Minelli, Michael York

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...