samedi 6 mars 2010

Theodor W. Adorno : "6 études pour quatuor à cordes" (écrivains compositeurs ; 1)

Theodor W. Adorno (1903-1969), fut avec Herbert Marcuse, Walter Benjamin, Jürgen Habermas l'un des plus éminents membres de l'école de Francfort, ce groupe d'intellectuels allemands réunis autour de l'Institut de Recherche sociale de l'Université Goethe fondé en 1923. Philosophe et sociologue, Adorno développa sa pensée autour du concept de culture de masse Le Caractère fétiche dans la musique et la régression de l'écoute (1938). En 1944, il introduit la notion d'industrie culturelle (Kulturindustrie) dans l'ouvrage La Dialectique de la Raison (écrit avec Max Horkheimer). Musicologue, de nature polémiste, ayant des opinions très tranchées, Adorno était un fervent défenseur de Schoenberg et de la nouvelle musique dodécaphonique, contre Stravinski dont il critiquait le néo-classicisme. Il fustigeait également la musique populaire de son temps (le jazz, la pop music) considérée comme formatée et commerciale.

Quelques-uns de ses ouvrages sur la musique :
  • Philosophie de la nouvelle musique (1948)
  • Essai sur Wagner (1952)
  • Dissonanzen. Musik in der verwalteten Welt (1956)
  • Figures sonores (1959)
  • Gustav Mahler : une physionomie musicale (1960)
  • Introduction à la sociologie de la musique (1962)

Dans les années 20, et jusqu'au début des années 40, Theodor Adorno a composé une trentaine d'œuvres musicales, essentiellement des lieder, des pièces pour piano, violon, et pour formation de chambre dont les Six études pour quatuor à cordes (1920) qui furent enregistrées pour le disque par le Leipziger Streichquartett (label CPO)



Theodor W. Adorno http://fr.wikipedia.org/wiki/Theodor_W._Adorno

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...