vendredi 27 août 2010

Louis-Ferdinand Céline : "A noeud coulant" : chanson de la semaine #35



Interprétée par son auteur, l'écrivain Louis-Ferdinand Céline (1894-1961), accompagnée à l'accordéon par Aimable, la chanson A noeud coulant a été enregistrée par Paul Chambrillon en 1955. (source Wikipédia)

Vive Katinka la putain
Celle qui n’aime que le matin
A l’aube grise !
Crève le grain
Ni mon cœur fidèle ni les roses


(Refrain)
Youp ! Profondis !
Yop ! Te Deum !
A la grande vague le petit homme !
Chacun goéland dans sa mâture !
A nœud coulant !
Brave figure !


Quand Katinka sera bossue
Nous irons voir aux citadelles
A force de prêter son cul
La cloche trois fois gros comme elle

Celle qu’on branle chaque matin
Pour fair’ lever tous les putains
Grosse bataille petit butin
Depuis l’Irlande aux Dardanelles !

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...