samedi 18 septembre 2010

La Hongrie (L'Europe des musiques tsiganes ; 2)

Présentation des collections discographiques de la médiathèque de Dole
La Hongrie comme deuxième étape de ce voyage à travers l'Europe des musiques tziganes, après la Roumanie, et avant la Bulgarie, la Serbie et les pays des Balkans, la Russie, l'Espagne et la France.

où l'on apprend que la musique tsigane a contribué à forger l'identité musicale hongroise...



Besh O Drom
Groupe de musique hongroise. Leur musique mélange folk et instruments modernes (le cymbalum et les platines, par exemple), dans des styles allant du jazz aux musiques traditionnelles des Balkans, avec de multiples influences et traditions musicales juives, afghanes, égyptiennes, libanaises, arméniennes, bulgares, roumaines, macédoniennes, grecques... et hongroises.
Nekemtenemmutogatol! [Can't make me !], Asphalt Tango, 2002
Ha Megfogom Az Ördögöt [Once I catch the devil], Abeille Musique, 2006

Hegedos
Composé de musiciens professionnels, le groupe se consacre à l'interprétation, la recherche et l'enseignement de la musique traditionnelle hongroise et des styles vocaux et instrumentaux du Bassin des Carpates. Les musiciens de Hegedös ont appris les chants et les danses auprès des bergers, des paysans et des musiciens tziganes. (source Mondomix)
Musique de danse hongroise, Buda Musique, 2002

L'orchestre symphonique des 100 violons tziganes de Budapest
Cette formation musicale rassemblant un important effectif interprète aussi bien des airs traditionnels hongrois qu'un répertoire d'œuvres de compositeurs classiques inspirés par la musique tzigane (Khatchaturian, Liszt, Brahms, Strauss...)
La Danse Du Sabre de Khatchaturian, La Danse Hongroise de Brahms, Hommage A Bihari de Szentirmay, [etc.], Columbia, 1999

Kálmán Balogh and the Gypsy Cimbalom Band
Kálmán Balogh est l'un des principaux musiciens de cymbalum hongrois, descendant d'une célèbre famille de musiciens gitans. Diplômé de l'Académie Franz Liszt de musique de Budapest, il a effectué de nombreuses tournées à travers le monde.
Musique d'Europe centrale et des Balkans , Dom : Abeille Musique Distribution, 2002

Janos et Regina Zerkula (Gyimes) / Taraf Magyarszovat (Szovat)
Les populations hongroises établies en Transylvanie (Roumanie) perpétuent des traditions musicales anciennes dont la richesse rythmique et les harmonies archaïques rappellent les documents recueillis voici un siècle par Béla Bartók. Ainsi en témoignent ces danses et ces lamentations jouées et chantées par deux ensembles villageois. Le premier, originaire des Carpates orientales, est composé d'un violon et d'un ütögardon (instrument rythmique construit sur un corps de violoncelle). Le second, originaire de la Grande Plaine, est un ensemble de cordes tsigane accompagné par une chanteuse villageoise. (source mcm.asso.fr)
Musiques hongroises de Transylvanie Traditions du Gyimes et de la Grande Plaine, Inédit / Maison des Cultures du Monde, 2001

Kek Lang
Originaire du village de Nyirvasvári à l'Est de la Hongrie, le groupe est représentatif de la tradition des Rom Valaques. (source centraleasteurope.bbfr.net)
Chants roms : Familles gitanes et chansons de Hongrie, Long Distance, 2001

Franz Liszt
"Liszt a composé 19 rhapsodies, et toutes pour la même raison : légitimer ce qu’il pensait être la musique hongroise. Bartók montrera qu’il s’agissait en fait de musique tzigane." (wikipedia - Liszt)
Rhapsodies hongroises : intégrale par Denis Pascal, Polymnie, 1999 (2 CD)

Livre-CD
Les Tsiganes de Hongrie et leurs musiques / Patrick Williams. - Cité de la Musique/Actes Sud, 1996. - 142 p. ; 18 cm. - (Musiques du Monde)
Ce livre est accompagné d'un CD dont la cote est : CD 022 LAG
Qu'y a-t-il de commun entre le violoniste tsigane du restaurant de Budapest et les chants d'une communauté tsigane du fin fond de la campagne hongroise? Et à qui appartiennent les mélodies et les rythmes qui ont tant séduit Liszt et Brahms? Ce livre montre qu'il existe non pas " une ", mais " des " musiques tsiganes liées en Hongrie à deux grands groupes tsiganes d'expressions musicales extrêmement différentes : la musique instrumentale des Rumungre dans laquelle se nouent le sentiment national hongrois et la sensibilité tsigane (dont la fameuse Marche de Rákáczi pourrait être l'œuvre emblématique) ; le chant des Rom vlax, à l'image de leur vie communautaire, dans laquelle Patrick Williams nous fait pénétrer pour la première fois (4ème de couv.).

5 commentaires:

Franpisunship a dit…

On peut aussi parler de Kodaly qui dans ses recherches et dans sa mus intégra beaucoup de musique tziganes... D'ailleurs, souvent, pour les hongrois, les "tsigani" leur ont "volés" leur musique...

Trinity a dit…

nice post, thank you :-)
one of my favourite band is Besh o droM.

mediamus a dit…

@Franpisunship
Effectivement, il y a d'âpres discussions musicologiques sur ce sujet. Voir l'article :
Musiques tsiganes en Hongrie - Chants nomades et musiques de palais (http://blog.zamanproduction.com/)
http://blog.zamanproduction.com/?post/21/01/2009/musiques-tsiganes-en-hongrie-chants-nomades-et-musiques-de-palais

@Trinity
Thank you very much. Would you recommend us some links to websites, or names of Hungarian musicians to complete this discography. Thanks a lot :-)
NB

Trinity a dit…

My favourites:
Parno Graszt:
http://www.deezer.com/en/#music/parno-graszt/ravagok-a-zongorara-hit-the-piano-579725
Palya Bea:
http://www.palyabea.hu/en/biography/
Szászcsávás Band:
http://www.myspace.com/szaszcsavasband
A good link about gypsy music:
http://www.cigany-zene.hu/

mediamus a dit…

Merci beaucoup, Trinity :-)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...