vendredi 17 septembre 2010

La Roumanie (L'Europe des musiques tsiganes ; 1)

Présentation discographique des collections de la médiathèque de Dole
La première étape d'un voyage qui nous emmènera à travers l'Europe, en Hongrie, en Bulgarie, en Serbie, dans les Balkans, en Russie, mais aussi en Espagne et en France.



Roumanie

Roberto de Brasov
Issu de la tradition tzigane roumaine, natif de Brasov, ville située au pied des Carpates, région connue pour ses musiciens et ses poètes exceptionnels, l'accordéoniste Roberto de Brasov est musicien depuis sa plus tendre enfance. (source Mondomix)
Le swing des Carpates, Buda Musique, 2002

Panseluta Feraru
Les Lautaris (du terme " Lauto ", " luth ") sont le ferment de la tradition musicale roumaine. Ces musiciens et chanteurs tsiganes (Tigani) habitent la capitale comme les campagnes de la Valachie. (source : les Orientales)
Chants lautar de Bucarest, Long Distance, 2003


Rona Hartner
Actrice et chanteuse roumaine d’origine allemande, née en 1973 à Bucarest, elle fut révélée par le film Gadjo Dilo
Nationalité vagabonde, Follow me, Pias, 2008


Gabi Lunca
Chanteuse tzigane roumaine née en 1938. Elle épouse l'accordéoniste Ion Onoriu, qui l'accompagne lors de ses récitals à Bucarest puis dans toute la Roumanie. (source Wikipédia)
Sounds from a Bygone Age. vol. 5, Asphalt Tango, 2008


Mahala Rai Banda
Ce groupe tzigane, originaire de la banlieue de Bucarest, a été fondé par deux musiciens intimement liés au fameux Taraf de Haïdouks, ave la collab du DJ Shantel
Mahala Rai Banda, Crammed Discs, 2005

Costica Olan
Costica Olan appartient à l'une des deux grandes familles de musiciens tsiganes du « Banatul de Munte », le Banat des Montagnes (région de Caransebes).
Enfant il apprend d'abord le fluier (petite flûte) puis le saxophone, l'instrument paternel et enfin le taragot et le saxo soprano dont il devient un maître incontesté.
Il joue aujourd'hui en famille, au sein du Taraf de Caransebes. (source : DROM)
Si Taraful Olanilor, Cinq Planètes 1999
Taragot de Roumanie, Cinq Planètes 2000

Taraf de Caransebes
Formation originaire du Banat, une région des Balkans au sud-est de l'Europe, divisée entre trois pays : Roumanie, Serbie, Hongrie. Ici avec Erik Marchand, musicien breton
Dor, RCA Victor : Sony BMG, 1998


Taraf de Haïdouks
Taraf de Haïdouks est un ensemble musical de Roms de Roumanie, originaire de Clejani. Il est le plus célèbre groupe du genre dans l'ère post-communiste.
Musique des tziganes de Roumanie, Crammed Discs, 1991
Dumbala Dumba , Crammed Discs, 1998
Band of Gypsies, Crammed Discs, 2001
Maškaradǎ, Crammed Discs, 2007 (Contient des réinterprétations de pièces classiques de Béla Bartók, Khachaturian, Albeniz et autres compositeurs qui se sont inspirés des musiques tsiganes.)

Valeriu Cascaval
Joueur de cymbalum moldave joue avec l’Orchestre d’Etat « Lautarii ». Les Lăutari ou Lautari sont des musiciens traditionnels de Roumanie. La plupart sont des Tsiganes, mais pas tous : par exemple, dans le Maramureş, une bonne partie d'entre eux sont roumains ; en Moldavie, de plus en plus de Roumains concurrencent les Tsiganes (source Wikipédia)
Cymbalum de Moldavie, Cinq planètes, 1997

Dumitru Farças, Tarak Mociu, Florea Pascu
Artistes roumains et tsiganes enregistrés dans les studios de Bucarest
Wild sounds from Transylvania, Wallachia & Moldavia, World Network, 1999


Urs Karpatz
Dans la lignée des grands maîtres tsiganes disparus, Urs Karpatz propose une musique personnelle sans frontière, tout en s’affichant fidèle au grand creuset tsigane qui s’étend d’Europe Centrale au Nord de l’Inde via les Balkans. Urs Karpatz est composé de 8 musiciens polyphoniques et polyrythmiques : percussions, cithare, guitare, accordéons, violon alto et à pavillon, contrebasse, cymballums, saxophone, clarinette, et flûte. Mes membres sont pour majorité de culture roumaine, les autres ont subi des influences ukrainiennes, hongroises, grecques et françaises.

Films

Fanfare Ciocarlia
Gypsy brass legends : the story of the band [film]. - Asphal Tango, 2005. - 1 DVD vidéo (70 min.)
La Fanfare Ciocarlia ("alouette" en roumain) est une fanfare roumaine composée, à l'origine, de douze musiciens. En octobre 1996, deux Allemands, Helmut Neumann et Henry Ernst, découvrent une fanfare dans un village de Roumanie, Zece Prajini. Celle-ci ne jouait alors que pour les mariages et autres baptêmes.


Musiciens tziganes de Roumanie (1992), un film de P. Pailleaud, J. Bouquin et J.C. Brisson. - Zarafa Films. - 1 DVD vidéo (52 min.) : coul. PAL


Les Roms, un peuple européen, Philippe Rekacewicz, Le Monde Diplomatique, juillet 2010
http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/roms

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...