vendredi 15 octobre 2010

Une saison russe du 2 au 22 décembre 2010

Dans le cadre de l’Année France-Russie 2010, la Médiathèque de Dole propose de faire découvrir, ou de faire mieux connaître, quelques aspects de la culture russe d'aujourd’hui. Au programme : projection de film, lecture de poésie, concert, rencontre littéraire, conférence sur le cinéma, contes traditionnels.
En partenariat avec les Amis de la Médiathèque de Dole, le Cinéma Studio MJC, l’IRIMM,
le Lycée Nodier, le Lycée Pasteur Mont-Roland, la Librairie Passerelle.

affiche d’Alexandre Mikhaïlovitch Rodtchenko

Riche de ses traditions, la Russie est entrée depuis le milieu du XIXe siècle au cœur de toutes les avant-gardes de la création :
  • littérature avec Pouchkine, Gogol, Tolstoï, Dostoïevski, Tchekhov, Maïakovski,
  • musique avec Glinka, Moussorgski, Tchaïkovski, Stravinski, Prokofiev, Chostakovitch, Schnittke
  • chansons avec Vyssotski, Okoudjava
  • cinéma avec Eisenstein, Dziga Vertov, Tarkovski, Sokourov
  • arts plastiques avec Kandinsky, Malevitch, Chagall, Poliakoff
  • théâtre avec Tchekhov, Stanislavski, Gorki
  • danse avec Nijinsky, Balanchine, Diaghilev, Noureev

Jeudi 2 décembre, 20h30 au Cinéma Studio MJC
>Cinéma : Le dernier voyage de Tanya (2010) [Ovsyanki], un film de Aleksei Fedorchenko
Une projection organisée en partenariat avec la MJC de Dole. Le film sera présenté par un intervenant qui animera ensuite le débat.
Résumé : A la mort de son épouse Tanya, Miron, directeur d'une usine de papier dans la ville de Kostroma, aspire à un dernier voyage avec sa bien-aimée, respectant ainsi le rituel des Méria, une ancienne tribu russe dont les traditions se perpétuent. Accompagné de son meilleur ami Aist, ils sillonnent la Russie. Comme le veut la coutume, Miron partage avec son ami les souvenirs les plus intimes de sa vie conjugale. Mais au bord du lac sacré sur les berges duquel ils font leurs adieux à Tanya, Miron se rend compte qu'il n'était pas le seul à l'aimer...
Donné grand favori de la Mostra de Venise 2010, le film a obtenu le Prix de la Critique internationale, et le Prix de la meilleure photo.

Vendredi 3 décembre, 18h à la Médiathèque de l’Hôtel-Dieu, Salle Lettres
>Lecture : Anna Sukhova : à la découverte des poètes russes
Présentation de la vie et de l’œuvre de Marina Tsvetaeva (1892-1941), Anna Akhmatova (1889–1966), Serge Esenin (Sergei Yesenin) (1895-1925), Alexandre Blok (1880 – 1921), et lecture de morceaux choisis.
Entrée gratuite, réservation à l’accueil


Jeudi 9 décembre, 20h30 à la Médiathèque de l’Hôtel-Dieu, Salle Lettres
>Chanson : Vadim Piankov en récital
Après des études théâtrales dans la ville de Saratov, Vadim Piankov entre au VGIK (l’Institut national de la cinématographie), la prestigieuse école de cinéma de Moscou. Pendant cette période, il découvre le répertoire de Jacques Brel. C’est par ces chansons que Vadim deviendra francophone et francophile. Lorsque la Russie s’ouvre à l’Ouest, durant la période Elstine, Vadim Piankov arrive en Belgique, et chante dans les cafés et les théâtres de Bruxelles.
Reconnaissance : en 1999, la RTBF le choisit comme interprète de la chanson de Brel, « Ne me quitte pas », dans l’émission « Chanson du siècle ». Vadim Piankov a été programmé au théâtre Les Ateliers d’Amphoux au dernier festival d’Avignon dans le cadre de l'Année France-Russie 2010.
Le répertoire de Vadim Piankov s’est depuis enrichi, avec des textes d’Aragon, Verlaine, Cocteau, Eluard, Apollinaire, Brassens et Barbara, et de Pouchkine, Vertinski, Vissotsky et Okoudjava... et, bien sûr, avec ses propres textes.
Résonance, oscillation entre deux langues, deux traditions poétiques, pour une rencontre entre la chanson russe et la chanson française.
http://www.piankov.com/
En guise de verre de l’amitié, une collation «à la russe» sera offerte à l’issue de la conférence.

Entrée gratuite, réservation à l’accueil


Vendredi 10 décembre, 18h, à la Médiathèque de l’Hôtel-Dieu, Salle Lettres
>Rencontre littéraire : Anne Coldefy-Faucard et Luba Jurgenson
« La littérature russe crée-t-elle l'histoire russe?»

Anne Coldefy-Faucard et Luba Jurgenson, sont maîtres de conférence à Paris IV-Sorbonne. Co-directrices de la collection d’ouvrages russes « Poustiaki » aux éditions Verdier, et auteurs d’une œuvre importante en tant que traductrices et écrivains, elles ont écrit ensemble un ouvrage sur Moscou (Autrement, 1989) et ont collaboré au numéro d'octobre-novembre 2010 de la Revue des deux mondes consacré à la Russie qui fait suite à un colloque au Banquet de Lagrasse en mai 2010.
Anne Coldefy-Faucard et Luba Jurgenson nous convient à une rencontre avec la littérature russe, au tournant entre le monde soviétique du XXe siècle et la Russie d’aujourd’hui, qui voit apparaître de nouveaux auteurs et un « nouveau roman russe ».
Luba Jurgenson, née à Moscou en 1958, a émigré à Paris en 1973.
Spécialiste de la littérature des camps ou au sein de régimes totalitaires, elle a notamment traduit l’ouvrage de Varlam Chalamov « Ecrits de la Kolyma » (Verdier, 2003). Parmi ses nombreuses autres traductions, citons « Apologie de la fuite » de Léonid Guirchovitch (Verdier, 2004), plusieurs ouvrages de Nina Berberova Le Cap des tempêtes, La Grande ville, Le Roseau révolté… (Actes Sud). Elle est l’auteur de « Boutique de vie » (Actes sud, 2002), « Création et tyrannie » (Sulliver, 2009), etc.
Anne Coldefy-Faucard est co-fondatrice des éditions « L’Inventaire ». Elle a traduit de nombreux auteurs russes du XIXe et du XXe siècles, tels que la correspondance de Dostoïevski, « Les Âmes mortes » de Nikolaï Gogol, « Roman » de l'auteur contemporain Vladimir Sorokine ou « La Mère de Dieu dans les neiges de sang » d'Erémeï Aïpine, etc.
En guise de verre de l’amitié, une collation «à la russe» sera offerte à l’issue de la conférence.
Entrée gratuite, réservation à l’accueil


Jeudi 16 décembre, 20h30 à la Médiathèque de l'Hôtel-Dieu, au Forum Marcel Aymé
>Conférence : Thierry Rousseau, L’histoire du cinéma russe
La conférence de Thierry Rousseau, formateur à l’IRIMM (Institut Régional de l'Image et du Multimédia de Franche-Comté) sera illustrée par de nombreux extraits de films.
Sous la période soviétique, d’illustres précurseurs (Sergueï Eisenstein, Lev Koulechov, Vsevolod Poudovkine, Alexandre Medvedkine) transforment le "muet soviétique" en "objet mythique", et en instrument de propagande. Après la mort de Staline, des réalisateurs entrent en résistance contre le "réalisme conformiste" (Andreï Tarkovski, Sergueï Paradjanov, Alekseï Guerman), et impulsent un renouveau dans le cinéma soviétique.
Avec la Perestroïka, se révèle une nouvelle génération de cinéastes (Vitali Kanevski, Nikita Mikhalkov…) en lutte pour l’autonomie artistique.
On assiste aujourd’hui en Russie à la renaissance d’un réel cinéma d’auteur, primé dans les festivals internationaux (Alexandre Sokourov, Pavel Lounguine, Andrei Zviaguintsev).
Une mention particulière sera également accordée à l’importance du cinéma d’animation russe.
En guise de verre de l’amitié, une collation «à la russe» sera offerte à l’issue de la conférence.
Entrée gratuite, réservation à l’accueil



Mercredi 22 décembre, à 15h Médiathèque de l’Hôtel-Dieu, au Forum Marcel Aymé
>Contes d’hiver russes par Isabelle Schuffenecker : « Sniegourotchka »
SNIEGOUROTCHKA : Un vieil homme et une vieille femme fabriquent une fille de neige. Ils soupirent en la regardant, car ils n’ont jamais eu d’enfants….
MACHENKA ET L’OURS : Machenka est perdue dans la forêt. Elle entre dans une isba. C’est la maison de l’ours !
Entrée gratuite, réservation à l’accueil

du 2 au 22 décembre à la Médiathèque de l'Hôtel-Dieu, en salle Lettres
>Exposition
Présentation des travaux de la section DMA costumier réalisateur, promotion 2009-2011 du Lycée Pasteur Mont- Roland réalisés l’an dernier. Il s'agit d'un travail autour du recueil de Vladimir Maïakovski Le nuage en pantalon (1915), encadré par Christelle Cuinet, Hugo Schüwer-Boss.
Il leur était ainsi proposé d’ennoblir leur pantalon en puisant dans l’univers visuel de l’avant-garde russe (Constructivisme, Cubo-futurisme, Suprématisme)
Ce travail s’est nourri de l’analyse du texte et du contexte artistique et littéraire de cette période.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...