vendredi 18 mars 2011

Ballade des Dames du temps jadis #50

"Villon m’a intéressé tout de suite à cause de son côté patibulaire, à cause de son côté « de sac et de cordes ». Villon me plaisait par son apparence, par ce qu’on disait de lui, parce qu’il avait failli être pendu. Et puis, il vivait en marge de la société. J’ai toujours été hanté par cette idée de marge. J’ai vécu avec Villon pendant deux années. Je ne lisais que ça. J’étais devenu lui."
Georges Brassens

Ballade des Dames du temps jadis, poème de François Villon (1431-1463?)
Chanson composée et interprétée par Georges Brassens (1921-1981)



Ballade des dames du temps jadis

Dites-moi où, n'en quel pays,
Est Flora la belle Romaine,
Archipiades ne Thaïs,
Qui fut sa cousine germaine,
Echo, parlant quand bruit on mène
Dessus rivière ou sur étang,
Qui beauté ot trop plus qu'humaine.
Mais où sont les neiges d'antan ?

Où est la très sage Héloïs,
Pour qui fut châtré et puis moine
Pierre Esbaillart à Saint-Denis ?
Pour son amour ot cette essoine.
Semblablement, où est la roine
Qui commanda que Buridan
Fût jeté en un sac en Seine?
Mais où sont les neiges d'antan ?

La roine Blanche comme lis,
Qui chantoit à voix de seraine,
Berthe au plat pied, Bietrix, Aliz,
Haremburgis qui tint le Maine,
Et Jeanne, la bonne Lorraine,
Qu'Anglois brûlèrent à Rouen,
Où sont-ils, Vierge souvraine?
Mais où sont les neiges d'antan ?

Prince, n'enquerrez de semaine
Où elles sont, ne de cet an,
Qu'à ce refrain ne vous remaine :
Mais où sont les neiges d'antan ?


Le poème est une évocation des grandes figures féminines de la mythologie gréco-romaine, des légendes chrétiennes et de l'histoire antique et médiévale :
  • Flora : la déesse romaine des fleurs,
  • Archipiades : là il semble y avoir maldonne puisqu’Alcibiade (450-404 av JC) était un homme d’état grec, disciple et ami de Socrate
  • Thaïs : sainte égyptienne du IVe s,
  • Echo : nymphe de la mythologie grecque
  • Héloïs : Héloïse d’Argenteuil (1100 ?-1164), en référence aux Amours d'Héloïse et d'Abélard.
  • La Reine qui commanda à Buridan : évocation de l’affaire de la tour de Nesle, possiblement Marguerite (1290-1315), Jeanne (?1293-1349), ou Blanche (?1296-1326) de Bourgogne
  • La reine Blanche : Blanche de Castille (1188-1252), mère de Saint-Louis
  • Berthe au plat pied : Bertrade de Laon (720-783)
  • Bietrix : référence possible au personnage de la Divine Comédie de Dante, ou à Béatrice de France (938-987)
  • Aliz : Alix, ou Adélaïde de Savoie (1123 - 1159)
  • Haramburgis : Erembourg du Maine (?-1126)
  • Jeanne d’Arc (1412-1431)


source :
Analyse Brassens
http://www.analysebrassens.com/?page=texte&id=5&%23

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...