samedi 14 mai 2011

Le lac : chanson de la semaine #55

On a essayé mille fois d'ajouter la mélodie plaintive de la musique au gémissement de ces strophes. On a réussi une seule fois : Niedermeyer a fait de cette ode une touchante traduction en notes. J'ai entendu chanter cette romance, et j'ai vu les larmes qu'elle faisait répandre.
Lamartine.


Le lac est un poème d'Alphonse de Lamartine constitué de seize quatrains appartenant au recueil des Méditations poétiques. L'ouvrage publié en 1820 est considéré comme le premier manifeste du Romantisme français.
Louis Niedermeyer compose une romance en mettant en musique Le lac. La partition imprimée en 1825 rencontre un très grand succès et sera l’une des mélodies les plus chantées dans les salons au cours du XIXe siècle.

Gustave Flaubert évoque l’œuvre dans Madame Bovary : Lors de l’épisode de la promenade en barque avec Léon, Emma chante un couplet du Lac : "Une fois, la lune parut ; alors ils ne manquèrent pas à faire des phrases, trouvant l'astre mélancolique et plein de poésie ; même elle se mit à chanter : Un soir, t'en souvient-il ? nous voguions, etc. ."

Camille Saint-Saëns voit en cette romance l'un des actes de naissance de la mélodie française : "Niedermeyer a été surtout un précurseur en écrivant Le Lac ... il a créé un genre nouveau, d'un art supérieur, analogue au Lied allemand et le succès retentissant de cette oeuvre a frayé le chemin à Charles Gounod et à tous ceux qui l'ont suivi dans cette voie."
Le lac est interprété par le chanteur lyrique basse Just Nivette, un enregistrement datant de 1906 (Odéon Brun 60053)

Just Nivette - Le lac (Lamartine/Niedermeyer) - 1906


Un soir, t’en souvient-il ? nous voguions en silence ;
On n’entendait au loin, sur l’onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.

Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !
Vous, que le temps épargne ou qu’il peut rajeunir,
Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,
Au moins le souvenir !

Sources et références
Études littéraires - Alphonse de Lamartine (1790-1869) : Méditations poétiques (1820)
http://www.etudes-litteraires.com/lamartine.php
Musica et Memoria - Louis Niedermeyer
http://www.musimem.com/niedermeyer.htm
Université de Rouen - Centre Flaubert - L’atelier Bovary : La musique
http://flaubert.univ-rouen.fr/bovary/atelier/noms_propres/musique.htm
Wikipédia : Alphonse de Lamartine - Louis Niedermeyer


Illustration : Jean-Baptiste Camille Corot Paysage près de Riva sur le lac de Garde (1835)

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...