dimanche 4 décembre 2011

Regresso ao lar : chanson de la semaine #75

Dans Porto de mon enfance (2001) de et avec Manoel de Oliveira, il est une chanson qui ouvre, ponctue et ferme le film. Une romance chantée a capella en voix off par une femme que l'on devine âgée. Le générique nous apprendra qu'il s'agit de Maria Isabel de Oliveira, l'épouse du réalisateur. Regresso ao lar (Retour au foyer) a été écrit par le poète Guerra Junqueiro (1850-1923), et mis en musique par António Viana (assez probablement José Vianna da Motta (1868-1948)). Retour au foyer porte le projet d'un film annoncé en exergue : "Évoquer des moments du passé lointain, c’est voyager hors du temps. Seule la mémoire peut le faire. C’est ce que je vais tenter."

Le court métrage suivant a été réalisé dans le cadre d'un projet pédagogique pour faire découvrir ou revisiter la poésie de Guerra Junqueiro. Réalisateur : Flávio Pires, Production : Mafalda Castelo-Branco, Directeur de la photographie: Tiago Carvalho, Edition : Nuno Castilho. Acteurs : Armando Oliveira et Laura Falcão.




Ai, há quantos anos que eu parti chorando
deste meu saudoso, carinhoso lar!...
Foi há vinte?... Há trinta?... Nem eu sei já quando!...
Minha velha ama, que me estás fitando,
canta-me cantigas para me eu lembrar!...

Dei a volta ao mundo, dei a volta à vida...
Só achei enganos, decepções, pesar...
Oh, a ingénua alma tão desiludida!...
Minha velha ama, com a voz dorida.
canta-me cantigas de me adormentar!...

[...]

Como antigamente, no regaço amado
(Venho morto, morto!...), deixa-me deitar!
Ai o teu menino como está mudado!
Minha velha ama, como está mudado!
Canta-lhe cantigas de dormir, sonhar!...

Canta-me cantigas manso, muito manso...
tristes, muito tristes, como à noite o mar...
Canta-me cantigas para ver se alcanço
que a minha alma durma, tenha paz, descanso,
quando a morte, em breve, ma vier buscar!
Il y a temps d’années que je suis partie en larmes
De mon cher et doux foyer !
Vingt ans ?… Trente ?… Je ne sais plus…
Vieille nourrice qui me regardes
Chante-moi des chansons pour me rappeler !…

J’ai fait le tour du monde et de la vie…
Je n’ai trouvé que fausseté, déception et douleur…
Ame ingénue si souvent déçue !
Vieille nourrice d’une voix dolente.
Chante-moi des chansons pour m’endormir !…

[…]

Comme il y a longtemps sur le sein bien aimé
J’arrive mort, mort laisse-moi reposer!
Ah, comme ton petit a changé!
Vielle nourrice comme il a changé!
Chante-lui des chansons pour dormir et rêver!...

Chante-moi des chansons, tout doux, tout doucement...
Tristes, très tristes, comme la mer la nuit...
Chante-moi des chansons que je voie
Si mon âme s’endort s’apaise et repose
Quand la Mort bientôt, viendra me la chercher!




Merci à Lili et Lulu, du blog Je pleure sans raison que je pourrais vous dire qui nous a aidé à identifier la chanson.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...