vendredi 2 mars 2012

Gábor Szabó en concert à Budapest : vases communicants #2.3

Sur le principe des Vases Communicants, Mediamus et Hangtárnok (le blog du département musique de la bibliothèque Bródy Sándor de la ville d'Eger en Hongrie) s'invitent mutuellement chaque premier vendredi du mois, chacun publiant sur le blog de l'autre.


Gábor Szabó est né à Budapest en 1936, c'est un guitariste de jazz hongrois qui a acquis une célébrité internationale en mélangeant dans sa musique, le jazz, la musique pop et des éléments du folklore hongroise. Il est mort, il y a 30 ans, le 26 février 1982, à l'âge de 45 ans. En 1956, Bródy Sándor quitte la Hongrie pour les États-Unis, [pour rappel, 1956 est la date de la Révolution hongroise, une insurrection qui sera écrasée par les chars soviétiques]. A Boston, il s'inscrit à la Berklee School of Music. Puis il fonde le label Skye Records avec les vibraphonistes Cal Tjader et Gary McFarland. Une de ses compositions Gypsie Queen deviendra un hit mondial lorsqu'elle sera reprise par Carlos Santana sous le titre Black Magic Woman (sur l'album Abraxas). Au cours de sa carrière, Gábor Szabó jouera avec des artistes majeurs comme le contrebassiste Ron Carter, les saxophonistes Paul Desmond et Charles Lloyd, le trompettiste et chanteur Louis Armstrong, la chanteuse Lena Horne, et le chanteur de soul et de Rhythm and Blues Bobby Womack.
Malgré une renommée internationale, son œuvre est largement méconnue en Hongrie.
Gábor Szabó n'est rentré que 3 fois en Hongrie : en 1974, à l'occasion de ce fameux concert, en 1978 et en 1981, date à laquelle il tombera malade pour décéder à l'hôpital en février 1982.
Le concert qu'il donna a l'occasion de son premier retour est sans doute le plus intéressant. Ce concert est enregistré en studio pour la radio-télévision nationale avec des musiciens hongrois : Kati Kovács, chant ; Aladár Pege, contrebasse, guitare basse ; János Másik - claviers ; Imre Kőszegi, batterie ; László Dely, percussions.
35 ans plus tard, l'enregistrement vient d'être mis à la disposition de tous.




Tracklist :
1. Magical Connection (John Sebastian)
2. My Foolish Heart (V. Young/N. Washington) / Fly Me To The Moon (Bart Howard)
3. Az eső és én (Somló Tamás – Adamis Anna)
4. Sombrero Sam (Charles Lloyd)
5. Django (John Lewis)
6. Thirteen (Szabó Gábor)
7. My Love (Paul és Linda McCartney)
8. Reinhardt (Wolfgang Melz)

Gabor Szabo in Budapest http://hangtarnok.klog.hu/2012/02/28/gabor-szabo-in-budapest/

Gábor Szabó sur Wikipédia - français - anglais - hongrois -

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...