vendredi 15 juin 2012

Stanley Kubrick et la musique classique : Eyes Wide Blind Test #4

Eyes Wide Blind Test, un quizz portant sur les reprises, emprunts, remix, samples et adaptations, d'un genre musical à l'autre, d'un média à l'autre, d'une langue et d'un continent à l'autre...


 
Barry Lyndon (1975)


Si l'on devait envisager la carrière cinématographique de Stanley Kubrick sous l'angle musical, il faudrait distinguer deux périodes dans l’œuvre du cinéaste :
  • Une 1ère périodeStanley Kubrick fait appel à des compositeurs pour lui écrire des musiques originales : Gerald Fried : Day of the Fight, Flying Padre (1951), Fear and desire (1953), Le Baiser du tueur (1955), L'Ultime razzia (1956), Les Sentiers de la gloire (1957) ; Alex North : Spartacus (1960) ; Bob Harris et Nelson Riddle : Lolita (1962) ; Laurie Johnson : Docteur Folamour (1964) .
  • Une 2de période réunissant ses 6 derniers long métrages, de 2001, l'Odyssée de l'Espace (1968)  à Eyes Wide Shut (1999), où Stanley Kubrick emprunte des musiques puisées dans différents répertoires : baroque, classique et romantique (Johann Strauss, Beethoven, Haendel, Berlioz), moderne et contemporaine (Richard Strauss, Ligeti, Bartok, Penderecki), mais aussi dans le jazz, le rock (The Rolling Stones, Chris Isaak) et la variété (Gene Kelly, Frank Sinatra).

C'est sur cette 2de période que portera le blind test d'aujourd'hui :
Alors, quel compositeur ? quelle œuvre ?
Quelques indices pour vous mettre sur la voie, il s'agit d'identifier une œuvre anonyme du Moyen-Âge, l'œuvre d'un compositeur d'opéra italien, celle d'un compositeur romantique autrichien, et enfin les œuvres de deux compositeurs de musique contemporaine : l'un d'origine roumano-hongroise était naturalisé autrichien, l'autre était arménien et a travaillé sous l'ère soviétique. Trop facile ! ;-)
La solution du quizz est en bas de page.


1. 2001, l'Odyssée de l'espace [2001: A Space Odyssey] (1968) avec Keir Dullea


2. Orange mécanique [A Clockwork Orange] (1971) avec Malcolm McDowell


3. Barry Lyndon (1975) avec Ryan O'Neal, Marisa Berenson


4. Shining [The Shining] (1980) avec Jack Nicholson et Shelley Duvall


5. Eyes Wide Shut (1999) avec Tom Cruise, Nicole Kidman, Sydney Pollack





Solutions :

1. 2001, l'Odyssée de l'espace : Aram Khatchaturian : adagio du ballet Gayaneh.
2. Orange mécanique : Gioachino Rossini : Ouverture de Guillaume Tell
3. Barry Lyndon : Franz Schubert : Trio pour piano, violon et violoncelle, op.100 en Mi bémol majeur, D.929, 2ème Mouvement
4. Shining : Thème de la séquence Dies iræ [Jour de colère], poème appartenant au corpus grégorien (wikipédia) - version au synthétiseur Moog par Walter Carlos/Wendy Carlos.
5. Eyes Wide Shut : György Ligeti : Musica ricercata, 2nd mouvement


Pour aller plus loin : 

Mediamus : Stanley Kubrick et la musique
Cinezik : La musique dans l’œuvre de Stanley Kubrick : Tradition et modernité : l’intellectualisation de la musique de film, par Damien Deshayes

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...