vendredi 2 novembre 2012

6 chanteurs très populaires en Hongrie

Vases Communicants [Közlekedőedények / Communicating Vessels] #2.11
Sur le principe des Vases Communicants, Mediamus et Hangtárnok (le blog du département musique de la bibliothèque Bródy Sándor de la ville d'Eger en Hongrie) s'invitent mutuellement chaque premier vendredi du mois, chacun publiant sur le blog de l'autre.


Péter Máté
Péter Máté (1947-1984) est le compositeur et l’interprète de près de 150 chansons devenues véritablement cultes dans la musique populaire hongroise.
Né en 1947, à Budapest, Péter Máté apprend le piano et la guitare à l’âge de 6 ans d’abord avec un professeur privé, puis au conservatoire. Repéré pour son talent et son potentiel vocal, il reçoit l’enseignement de György Geszler et de András Bágya. Il acquiert des bases musicales qui lui seront très utiles par la suite. Il réalise ses premiers enregistrements en 1965 à la radio hongroise. Avec ses chansons, il remportera le 1er prix au festival russe de la jeune chanson de Sochi, une manifestation qui accueillait les artistes du bloc de l’Est. Ce prix lui accorde une grande notoriété dans la région. Il recevra d’autres prix au niveau international, notamment à Cuba, au Canada, en Allemagne et en Irlande.
A côté de sa carrière de chanteur, il écrit des comédies musicales (comme la version hongroise de Jésus Christ Superstar) et de la musique de scène pour le théâtre.
Mais cette grande popularité s’accompagna d’un changement de style de vie, d'une trop forte consommation de tabac et d’alcool, que son cœur fragile ne supporta pas. Il meurt d’un crise cardiaque à 37 ans en 1984. La cérémonie d'enterrement cimetière Farkasréti de Budapest rassembla des dizaines de milliers de fans.




Gyula Vikidál
Né en 1948, Gyula Vikidál commença sa carrière comme choriste dans des groupes de rock comme Iris, Pannonia, Gezarol, Pop, Rekorder et Gemler. Il rejoint P. Mobil, un groupe de heavy rock, qui passe rapidement du statut de groupe underground à celui de groupe à succès. Dans les années 80, il devient très populaire en participant à des comédies musicales comme Koppány, Jesus Christ Superstar, Les Misérables, etc. Ancien athlète althérophile, Gyula Vikidál a une allure très masculine et très virile. Son loisir favori est la pêche sportive. En 2004, son image est écornée, il est au coeur d’un scandale, on l'accuse d'avoir été un informateur de l’état. En 2008 il repart en tournée avec un nouveau groupe incluant Péter Tunyogi, László Kékesi, Joe Rudán et András Zeffer.



Charlie


De nom vrai nom Horváth Károly, Charlie est né en 1947. Membre de groupes Decca, Olympia et General dans les années 60 et 70, il jouera pendant une période, en Norvège, en Suisse, en Espagne et au Japon.
De retour en Hongrie dans les années 90, il fonde avec Tibor Tatrai, le Tatrai Band, un groupe de blues rock progressif. Il a joué avec les meilleurs musiciens hongrois et ses albums se vendent bien.



Pál Szécsi

Pál Szécsi (1944 – 1974) est probablement l’un plus populaires chanteurs hongrois de tous les temps. Il fut même élevé au statut d’idole de son vivant.
Son père professeur de linguistique, est tué dans les derniers mois de la 2ième Guerre Mondiale. Sa mère le confie avec ses 2 frères à des parents nourriciers. Pendant la Révolution de 1956, elle s’enfuit du pays en passant par l’Autriche, pour aller aux Etats-Unis, en laissant ses enfant en Hongrie.
Ces évènements occasionneront de graves problèmes de santé ainsi que des troubles psychologiques et nerveux chez Szécsi tout au long de son enfance et de sa jeunesse. L’orphelin est donc confié au soin de l’état jusqu’à l’âge de 16 ans, âge auquel il travaillera comme ouvrier à différents endroits.
Intéressé par le monde du spectacle  il devient d’abord mannequin, puis prend des cours de chant. Repéré par des producteurs de télévision, il participe à des festivals de chanson pour la jeunesse, où il rencontre ses premiers succès. IL sera célèbre dans tout le pays en reprenant le répertoire des chansons populaires italiennes de l’époque.
 Fragile psychologiquement, alcoolique, ayant subi plusieurs ruptures douloureuses, Pál Szécsi se suicidera en 1974. Son enterrement sera le théâtre de scènes d’hystérie de la part de ses fans éperdus de douleur.



Deák Bill Gyula

"Il a la voix la plus noire de tous les chanteurs blancs que j'ai jamais entendu" dit Chuck Berry en parlant de Deák Bill Gyula. Bill commença sa carrière au sein du Hobo Blues Band de 1979 à 1985. Il chanta dans la comédie musicale Jesus Christ Superstar et enregistra un album solo en 1983 album Bad Blood (Rossz Vér), avant de fonder the Deák Bill Blues Band en 1987. Le groupe qui joue du rhythm and blues a acquis une grande popularité en étant fréquemment programmé dans les grands festivals hongrois.



Sándor Révész

Sándor Révész est le chanteur de groupes légendaires en Hongrie tels que General et Piramis. Piramis se reforma temporairement en 1992. En 1993, Sándor Révész entreprend une carrière en solo En 2012, il reçoit l’ordre du mérite de la République de Hongrie.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...