mercredi 21 novembre 2012

Ocalić od zapomnienia [Sauver de l’oubli] : chanson de la semaine #103



Le chanteur, poète et compositeur polonais Marek Grechuta (1945-2006) interprète Ocalić od zapomnienia [Sauvé de l'oubli], un poème de Konstanty Ildefons Gałczyński (1905-1953), mis en musique par l'artiste en 1971 (Marek Grechuta / Anawa - Korowód / Polskie Nagrania Muza).



(traduction proposée à partir d'une traduction anglaise et française, et du mot à mot)

Ile razem dróg przebytych?
Ile ścieżek przedeptanych?
Ile deszczów, ile śniegów
wiszących nad latarniami?

Ile listów, ile rozstań,
ciężkich godzin w miastach wielu?
I znów upór, żeby powstać
i znów iść i dojść do celu.

Ile w trudzie nieustannym
wspólnych zmartwień, wspólnych dążeń?
Ile chlebów rozkrajanych?
Pocałunków? Schodów? Książek?

Ile lat nad strof tworzeniem?
Ile krzyku w poematy?
Ile chwil przy Beethovenie?
Przy Corellim? Przy Scarlattim?

Twe oczy jak piękne świece,
a w sercu źródło promienia.
Więc ja chciałbym twoje serce
ocalić od zapomnienia.
Combien de routes parcourues ensemble?
Combien de sentiers arpentés d’un même pas ?
Combien de fois, la pluie et la neige
Au-dessus des réverbères des rues ?

Combien de lettres, combien d’adieux,
De moments difficiles dans combien de villes ?
Et trouver la force encore de continuer
De marcher encore vers le but qu’on s’est fixé.

Combien d’anxiétés partagées,
De préoccupations et d’aspirations communes ?
De pain partagé avec la souffrance?
De baisers ? d'étapes ? De livres ?

Combien d’années à façonner des strophes ?
Combien de poèmes criés à tue-tête ?
Combien de moments avec Beethoven ?
Avec Corelli ? Avec Scarlatti ?

Tes yeux ont la beauté des bougies,
Ton cœur est source de cette lumière.
Je voudrais donc ton cœur
Sauver de l’oubli.


Discographie disponible : Korowod (EMI Poland, 2000)

Source et références :
Marek Grechuta - Wikipédia - Discogs -
Konstanty Ildefons Gałczyński - Wikipédia -

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...