vendredi 3 mai 2013

"He mirat aquesta terra" : la poésie chantée catalane #1

Cette édition de Mai des Vases communicants inaugure une nouvelle rubrique dédiée à la poésie chantée catalane. Une chanson sera ainsi présentée chaque mois, choisie par Marta Bramon, bibliothécaire à la bibliothèque de Banyoles, et membre de l'équipe des Musictecaris.
Une fenêtre ouverte pour découvrir des textes, des mélodies, des poètes, des compositeurs et des interprètes au cœur du répertoire culturel catalan. En échange, une sélection d'œuvres de poésie chantée française sera également présentée sur le blog Ampli....



He mirat aquesta terra [j'ai regardé cette terre] est une description métaphorique de la Catalogne, le texte a été écrit en 1980, quelques années après la mort du dictateur Franco, contre qui avaient combattu Salvador Espriu et beaucoup d'auteurs intellectuels et artistes.
Le chanteur Raimon et le poète Salvador Espriu, se sont rencontrés dans les années 60. Raimon a composé tout un album de chansons "Cançons de la roda del temps" (1960) à partir de ses poèmes. Espriu s'est dit très satisfait du résultat. Grâce à cette poésie chantée par Raimon, Espriu est devenu un poète très populaire et le symbole de l'aspiration à la liberté du peuple en Catalogne.

Interprètes: Sílvia Pérez Cruz et Toti Soler (lors de la cérémonie d'ouverture de l'hommage au poète). Sílvia Pérez Cruz est une des plus talentueuse chanteuse catalane d'aujourd'hui, elle est très sollicitée, et collabore avec de nombreux musiciens. Toti Soler est un excellent guitariste et composeur, également très populaire.


He mirat aquesta terra

Quan la llum pujada des del fons del mar
a llevant comença just a tremolar,
he mirat aquesta terra,
he mirat aquesta terra.

Quan per la muntanya que tanca el ponent
el falcó s'enduia la claror del cel,
he mirat aquesta terra,
he mirat aquesta terra.

Mentre bleixa l'aire malalt de la nit
i boques de fosca fressen als camins,
he mirat aquesta terra,
he mirat aquesta terra.

Quan la pluja porta l'olor de la pols
de les fulles aspres del llunyans alocs,
he mirat aquesta terra,
he mirat aquesta terra.

Quan el vent es parla en la solitud
dels meus morts que riuen d'estar sempre junts,
he mirat aquesta terra,
he mirat aquesta terra.

Mentre m'envelleixo en el llarg esforç
de passar la rella damunt els records,
he mirat aquesta terra,
he mirat aquesta terra.

Quan l'estiu ajaça per tot l'adormit
camp l'ample silenci que estenen els grills,
he mirat aquesta terra,
he mirat aquesta terra.

Mentre comprenien savis dits de cec
com l'hivern despulla la son dels sarments,
he mirat aquesta terra,
he mirat aquesta terra.

Quan la desbocada força dels cavalls
de l'aiguat de sobte baixa pels rials,
he mirat aquesta terra,
he mirat aquesta terra.
J'ai regardé cette terre

Quand la lumière émergeant de la mer
Commence à trembler à l'Est,
J'ai regardé cette terre,
J'ai regardé cette terre.

Quand par la montagne de l'Ouest
Le faucon prend la clarté du ciel,
J'ai regardé cette terre,
J'ai regardé cette terre.

Alors que soupire l'air vicié de la nuit
et que des bouches sombres battent les chemins,
J'ai regardé cette terre,
J'ai regardé cette terre.

Quand la pluie apporte l'odeur de poussière
des feuilles dures des buissons lointains,
J'ai regardé cette terre,
J'ai regardé cette terre.

Quand le vent souffle au milieu de la solitude de mes morts qui rient d'être réunis pour toujours,
J'ai regardé cette terre,
J'ai regardé cette terre.

Alors que je me fais vieux dans le long effort
de labourer mes souvenirs,
J'ai regardé cette terre,
J'ai regardé cette terre.

Quand l'été répand le large silence
des criquets à travers le champ endormi,
J'ai regardé cette terre,
J'ai regardé cette terre.

Pendant que comprennent des doigts aveugles et sages
comment l'hiver dépouille le sommeil des branches,
J'ai regardé cette terre,
J'ai regardé cette terre.

Quand la force des chevaux emballés de pluie
remplit soudainement les cours d'eau,
J'ai regardé cette terre,
J'ai regardé cette terre.

Sources et références :
Salvador Espriu - Wikipédia - français - catalan -
Raimon - Wkipédia - français - catalan -
Sílvia Pérez Cruz - Wikipédia - catalan -
Toti Soler - Wikipédia - français - catalan -

En Mai sur Ampli : Est-ce ainsi que les hommes vivent? Música i poesia

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...