mercredi 23 octobre 2013

Playlist d'octobre : 9 albums à découvrir sans attendre



À découvrir sans attendre, la rubrique curieuse de l'actualité musicale, qui présente de nouveaux artistes, méritant une écoute attentive dans l'abondance des sorties du moment.





Part Time
"PDA" (Mexican Summer, 2013)
Part Time, alias David Speck, est un artisan du lo-fi de San Francisco, aussi inspiré que confidentiel, entre Ariel Pink, le versant encyclo-pop catchy, et John Maus, le versant synthé post-punk, italien disco. Tout comme le précédent album What would you say?, PDA invoque avec élégance et mélancolie l'esprit new wave des années 80 : The Cars, China Crisis, Felt, Robert Smith et Johnny Marr.
(pop synthé lo-fi)



Cass McCombs
"Wit's end" (Domino, 2011)
Cass McCombs est un songwriter californien né 1977, ayant pas mal voyagé à travers l'Amérique (New York, Chicago, Baltimore). Il a aussi participé à de nombreuses tournées en compagnie de Modest Mouse, Iron and Wine, Cat Power, Andrew Bird, Ariel Pink, et d'une pléïade d'artistes indie rock. Sa discographie riche déjà de 7 albums (Wit's end est le 5ème) révèle une pop ciselée, introspective mais sans affectation.
(pop folk mélodique)



Alpine
"A is for Alpine" (Ivy League / Votiv, 2012)
Cette formation synthpop australienne a l'originalité d'avoir deux chanteuses, Phoebe Baker et Louisa James, dont les harmonies vocales entretiennent un constant dialogue avec le jeu elliptique du guitariste, Christian O'Brien.
(synthpop vitaminée)



King Krule
"6 Feet Beneath the Moon" (True Panther Sounds, 2013)
King Krule, alias Archy Marshall intrigue et déconcerte : sa voix de cockney à la Joe Strummer ne colle pas avec sa silhouette frêle d'adolescent, pas plus que sa musique aux accents jazz-blues ne colle avec sa génération, celle d'un londonien de 19 ans. Posture en quête de reconnaissance médiatique, ou premiers pas d'un artiste véritable ? A suivre...
(punk jazz)



Billy Woods
"History Will Absolve Me" (backwoodz studioz, 2012)
Juste un album de rap de plus ? Peut-être, ou pas, car avec Billy Woods, revient une forme de rap disparue depuis The Disposable Heroes of Hiphoprisy ("Television is the drug of the nation") : un rap avec une conscience politique et une mémoire culturelle. Si Billy Woods est originaire de la côte Est (Washington, puis New York), il a aussi voyagé en Jamaïque, et en Afrique (Zimbabwe, Afrique du Sud), ce qui a "impacté sa musique et l'a aidé à se façonner en tant que personne".
Interview sur Newsnoisemagazine.
(Rap, Hip-Hop alternatif)



Gary Clark Jr.
"Blak and blu" (Warner, 2012)
Gary Clark, Jr. (1984- ) est un chanteur et guitariste basé à Austin (Texas) Il est présenté comme l'avenir du blues texan. Influencé aussi bien par le blues, le jazz, la soul , la country, que le hip hop, son style n'est pas sans évoqué par moment celui d'un certain Jimi H. membre du club des 27.
(blues rock)



Lake
"The world is real" (K Records, 2013)
Lake a beau être originaire d'Olympia (état de Washington), leur pop douce et downtempo sonne comme du soft rock West Coast (Fleetwood Mac, Beach Boys, Steely Dan, ...)
(Indie pop mélodique)



Of Montreal
"Lousy with Sylvianbriar" (Polyvinyl, 2013)
Voilà un des groupes pop les plus sous-estimés : Of Montreal , qui trace pourtant depuis 15 ans une discographie presque toujours indispensable mariant pop (Beatles), glam (Bowie) et electro-funk (Prince). Si Lousy with Sylvianbriar est moins aventureux et expérimental que les deux précédents albums False Priest (2010), Paralytic stalks (2012) il démontre une fois encore l'impressionnant talent de songwriting de son exubérant créateur, Kevin Barnes
(pop funk)



The Internet
"Feel good" (Odd Future Records, 2013)
The Internet est un duo de funk / hip-hop soul de LA, formé par la DJ / productrice / chanteuse Syd tha Kyd (Sydney Loren Bennett) et du producteur Matt Martians (Matthew Martin) du collectif OFWGKTA (Odd Future Wolf Gang Kill Them All)
(funk / hip-hop soul)

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...