samedi 17 janvier 2015

Playlist janvier 2015 : neuf albums à découvrir sans attendre (et en prenant son temps)



Une sélection curieuse de l'actualité musicale, pour partager quelques recommandations et aborder l'univers d'artistes d'aujourd'hui, émergents ou confirmés, en leur accordant une écoute attentive, dans l'abondance des sorties du moment.




Slim Twig
"A hound at the hem" (DFA, 2014)
Max Turnbull, alias Slim Twig (Perruque Mince) est un artiste canadien né à Toronto en 1988.  Après quelques titres autoproduits, il enchaîne avec 4 albums Contempt! (2009), un split album avec U.S. Girls (2011), Sof' Sike (2012) et Hound at the Hem. La critique canadienne n'hésite pas à le qualifier d' "icone en devenir" en le comparant à Nick Cave, Lou Reed, SuicideDavid Bowie, Brian Eno et Marc Bolan. Rien que ça ! ["Et mon copain c'est les Beatles ?!" cf. Coluche ]
Avec son chant rockabilly batcave et son univers musical baroque sorti d'un cabaret expressionniste, Slim Twig intrigue. Un sérieux challenger pour disputer à Ariel Pink le titre de maître de la weirdo pop.
(chamber pop) 

Childhood
"Lacuna" (House Anxiety/Marathon Artists, 2014)
La formation, aujourd'hui basée à Londres, a été créée en 2010 à Nottingham par Ben Romans-Hopcraft (chant, guitare) et Leo Dobsen (guitare). Ils seront rejoints par Daniel Salamons, à la basse et par successivement Daniel Ajegbo, Chris O'Driscoll, et Jonny Williams à la batterie. Lacuna est produit par Dan Carey (Bat for Lashes, Hot Chip, Franz Ferdinand, Santigold, The Kills, Lily Allen, ...)
(dream pop) 


Horsebeach
"Horsebeach" (Alone Together Recordings, 2014)
Quatuor de Manchester formé en 2012 et constitué par Ryan Kennedy, Matt Booth, Dan Booth et Tom Critchley. Leurs influences déclarées en interview sont The Clean (et d'autres groupes du label néo-zélandais Flying Nun), Field Mice, Felt, ainsi que des artistes actuels comme Real Estate, Mac Demarco, Wild Nothing et Shimmering Stars. Mais ce qui frappe surtout à l'écoute, c'est leur filiation évidente avec The Smiths... originaires également de Manchester.
(jangle pop) 


Pond
"Beard, Wives, Denim" (Modular Recordings, 2012)
Groupe australien formé en 2008 par 2 musiciens accompagnant Tame Impala en tournée : le guitariste Nick Allbrook et le batteur Jay Watson, rejoints par Joseph Orion et Jamie Terry.
Déjà 5 albums : Psychedelic Mango (2009), Corridors of Blissterday (2009), Frond (2010), Beard, Wives, Denim (2012), Hobo Rocket (2013).
La sortie de leur 6ème album  Man, It Feels Like Space Again est programmée pour le 23 janvier.
(néo-psyché)


Silk Rhodes
"Silk Rhodes" (Stones Throw, 2014)
Duo originaire de Baltimore (Marylan), Silk Rhodes (jeu de mot avec Silk Road/Route de la soie) est formé par le chanteur Sasha Desree et le producteur Michael Collins. Ils apparaissent pour la 1ère fois dans la compilation Our Vinyl Weighs a Ton, titre également du film documentaire consacré au label de hip-hop underground Stones Throw (J Dilla, Jaylib, Madlib, MF Doom, Madvillain).
(Soul, R&B)


Jane Weaver
"The Silver Globe" (Bird, 2014)
Jane Weaver est une artiste folk pop de Liverpool, née en 1973, chanteuse, musicienne, auteure-compositrice et responsable du label Bird. Elle a joué au sein de Kill Laura (1993-1997) puis dans Misty Dixon (2002-2004). The Silver Globe est son 7ème album, après Like An Aspen Leaf (2002), Seven Day Smile (2006), Cherlokalate (2007), The Fallen By Watchbird (2010), The Watchbird Alluminate (2011), et Intianni Kesa (2013). A l'instar de Cate Le Bon, Julia Holter, Nite Jewel, et Frankie Rose, Jane Weaver est assurément une artiste à suivre.
(folk pop)


Bear in Heaven
"Time Is Over One Day Old" (Dead Oceans Records / Hometapes, 2014)
Bear in Heaven est un groupe de Brooklyn (New York) formé en 2003 par Jon Philpot (chant, guitare et claviers) qui jouait auparavant au sein du duo Presocratics. Après pas mal de turn over au sein du groupe, Bear in Heaven compte aujourd'hui 2 autres membres : Jason Nazary (batterie) et Adam Wills (guitare et basse).
Time Is Over One Day Old est leur 4ème album, après Red Bloom of the Boom (2007),  Beast Rest Forth Mouth (2009), I Love You, It's Cool (2012). Comme Radiohead et Animal Collective, Bear in Heaven est un groupe qui expérimente, en puisant dans les influences du psychédélisme, du krautrock, voir du prog rock.
(pop) 


The Soundcarriers
"Entropicalia" (Ghost Box, 2014)
Formation de Nottingham réunissant, depuis 2007, Adam Cann (batterie), Dorian Conway (guitare), Leonore Wheatley (claviers), et Paul Isherwood (basse). A noter la participation sur Entropicalia de Jesse Chandler à la flûte et à l'orgue Hammond. The Soundcarriers emprunte tout autant au rock jazz progressif (King Crimson, Caravan, Soft Machine), et à l'électro-pop arty et vintage (Broadcast, Stereolab), qu'au trip-hop downtempo (Zero 7, Thievery Corporation).
(jazz pop psychédélique)


Pop Levi
"Medicine" (Counter Records, 2012)
Né en 1977 dans le comté de Surrey (Sud de Londres), Pop Levi est un chanteur et musicien multi-instrumentiste. Installé à Liverpool, il débute une carrière solo vers 2004, après avoir joué au sein de Super Numeri et de Ladytron. Son style est fortement marqué par l'influence de Marc Bolan/T Rex, la figure tutélaire du glam rock.
4 albums à ce jour : Blue honey (2006), The Return to Form Black Magick Party (2007), Never never love (2008), Medicine (2012)
(néo-glam rock)


Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...