vendredi 27 novembre 2009

Le Capharnaüm : collecte #56

La science de l'amour

Très jeune, j’eus une belle fortune et le goût de la science. Non de cette science en l’air qui, prétentieuse, croit pouvoir créer le monde de toutes pièces et voltige dans l’atmosphère bleue de l’imagination. J’ai pensé toujours, d’accord avec la cohorte serrée des savants modernes, que l’homme n’est qu’un sténographe des faits brutaux, qu’un secrétaire de la nature palpable ; que la vérité conçue non dans quelques vaines universalités, mais dans un volume immense et confus, n’est abordable partiellement qu’aux gratteurs, rogneurs, fureteurs, commissionnaires et emmagasineurs de faits réels, constatables, indéniables ; en un mot qu’il faut être fourmi, qu’il faut être ciron, rotifère, vibrion, qu’il faut n’être rien ! pour apporter son atome dans l’infinité des atomes qui composent la majestueuse pyramide des vérités scientifiques. Observer, observer, surtout ne jamais penser, rêver, imaginer ; voilà les splendeurs de la méthode actuelle.

C’est avec ces saines doctrines que je suis entré dans la vie ; et, dès mes premiers pas, un projet merveilleux, une vraie aubaine scientifique m’est venue à l’esprit.

Quand j’apprenais la physique, je me suis dit :

On a étudié la pesanteur, la chaleur, l’électricité, le magnétisme, la lumière. L’équivalent mécanique de ces forces est ou sera sans conteste déterminé d’une façon rigoureuse. Mais tous ceux qui travaillent à l’expression de ces éléments du savoir futur n’ont dans le monde qu’un piètre rôle.

Il est d’autres forces que l’observation sagace et patiente doit soumettre à l’esprit du savant. Je ne ferai pas de classifications générales, parce que je les considère comme funestes à l’étude et que je n’y entends rien. Bref, j’ai été amené (comment et pourquoi, je ne sais pas) à entreprendre l’étude scientifique de l’amour.
[...]
Charles Cros (1842-1888), La science de L'amour [extrait] in Le collier de griffes (recueil posthume 1908), édition numérique disponible sur ABU.



Joan Manuel Serrat Nova cançó de s'amor perdut

Joan Manuel Serrat i Teresa est auteur-compositeur-interprète catalan né à Barcelone en 1943. C'est l'un des artistes plus importants de sa génération et comme l'un des fondateurs de la Nova Cançó. En 1964, il intègre Els Setze Jutges, un groupe de jeunes chanteurs engagés dans la défense et la promotion de la langue catalane. Dans cette démarche, faisant face aux brimades du gouvernement franquiste, il part s'installer au Mexique. Il reviendra en Espagne en 1976 peu après la mort du général Franco. En 2007 Joan Manuel Serrat a reçu le titre de chevalier de la Légion d'honneur de la République française. Article Wikipédia en français et en catalan. Voir aussi l'article d'AMPLI, blog musical catalan.
http://www.jmserrat.com/

Bertrand Belin Porto

Bertrand Belin est un chanteur, guitariste, arrangeur, auteur et compositeur français. D'abord membre d'un groupe zydeco Stompin' crawfish, puis de Sons of the Desert, guitariste de scène pour Néry et Benabar, il fonde le groupe Les Enfants des Autres, avant de se produire en solo. Auteur de deux disques à jour # : Bertrand Belin (2005) et La Perdue (2007) chez Sterne/Sony BMG. La sortie d'un troisième disque est prévue pour la fin de l'année 2009. Page MySpace. Article Wikipédia
http://www.bertrandbelin.fr

Bowery Electric Coming Down

Bowery Electric est un duo new-yorkais formé en 1994. La formation est constituée de Martha Schwendener (guitare basse, voix, claviers) et de Lawrence Chandelier (Guitare, claviers, programmations, choeurs). Trip-hop, downtempo, post-rock, shoegaze, voir drone sont les termes qui reviennent le plus fréquemment pour définir leur style musical. Lustlife, leur dernier album date de 2000 est édité chez Beggars Banquet
Page MySpace, Article Wikipédia en anglais.

Bertrand Louis Je balaye

Bertrand Louis est un auteur-compositeur-interprète né à Belfort en 1968. Ses trois albums Bertrand Louis (2001), 2 (2003) et Tel quel (2006) sont édités chez Universal.Page MySpace

Lali Puna Together in Electric Dreams

Le titre est une reprise d'une chanson de Phil Oakey & Giorgio Moroder cf. le Capharnaüm #12. La vidéo est un mashup réalisé à partir d'extraits de 2046 un film de Wong Kar Wai (IMdb)
Lali Puna est un groupe allemand formé à Munich en 1998. Les quatre membres sont Valerie Trebeljahr (chant, claviers, sampler); Markus Acher (basse, claviers, sampler) ; Christoph Brandner (batterie, percussions électroniques, sampler) ; Christian Heiß (claviers, sampler). Leur musique est tissée d'electro minimaliste, et de pop mélancolique et éthérée, dans une proximité de style avec Stereolab ou Notwist dont Markus Acher fait également partie. Leurs quatre albums Tridecoder (1999), Scary World Theory (2001), Faking the Books (2004), I Thought I Was Over That (2005) sont édités sur le label Morr Music. Page MySpace, Article Wikipédia.
http://www.lalipuna.de

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...