mercredi 17 août 2011

Sex, drugs & Rock'n'Dole


"Le concert allait débuter avec deux bonnes heures de retard. La salle de la Commanderie était pourtant pleine. Déjà, les premiers rangs s'agitaient. Quelques insultes fusaient de-ci, de-là, de gorges dilatées d'alcool et de marijuana. Qu'avait donc Edie ? La grosse tête depuis ses multiples nominations aux Victoires de la musique ? La peur au ventre à l'heure de monter sur scène malgré ses années de route et de galère ?
Personne n'aurait su le dire.
Les organisateurs arpentaient les backstages à la recherche de l'idole. Mais ils ne la trouvaient nulle part.
Elle avait disparu."

Ainsi commence Sex, drugs & Rock'n'Dole, le court roman fantastique de Jean-Pierre Favard, mélant rock gothique et sorcellerie, publié fin 2010 dans la collection FiKhThOn par La Clef d'Argent, maison d'édition spécialisée dans le domaine des littératures de l'imaginaire basée à Aiglepierre (39110).
L'ouvrage est disponible à la médiathèque de Dole

Le site de La Clef d'Argent : http://clefargent.free.fr/

3 commentaires:

Pitseleh a dit…

Well, j'ai rarement vu le public d'un artiste plusieurs fois nominé aux Victoires de la musique se pointer aux concerts avec "la gorge dilatée d'alcool et de marijuana"...

mediamus a dit…

Certes, mise à part Superbus, ou les Plasticines, on connait peu de groupes de rock français avec chanteuse susceptibles d'être nominés aux Victoires de la musique. L'hypothèse est d'autant plus improbable que le groupe dans le roman qui est baptisé Thelema (et qui est sur MySpace http://www.myspace.com/thelemaniacs :-)) est sensément être un groupe de métal gothique (dans la lignée d'Evanescence, Nightwish, Within Temptation, Epica), un style pas particulièrement pratiqué sur la scène française à part peut-être par Eths. Mais même, ce groupe de métal de Marseille qui a une renommée certaine, n'a encore jamais été nominé aux Victoires. Inversement on a pu observer que le métal a été plusieurs fois mis à l'honneur au concours de l'Eurovision.
Ces remarques faites, on oubliera pas que le livre est édité dans la collection FiKhThOn chez un éditeur spécialisé dans "les littératures de l'imaginaire", tout est donc possible :-)

JP Favard a dit…

Tout est effectivement possible et je ne serai sans doute pas aussi catégorique que Pitseleh... ;-)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...