mardi 13 février 2007

De A à Zep : l'histoire de Led Zeppelin : DVD de la semaine #2

ou Comment la mystérieuse alchimie née de la rencontre de quatre musiciens virtuoses a donné naissance à l'un des plus grands groupes de l'histoire du rock
ACTE 1 : La naissance
Richesse de la scène pop anglaise dans les années 60
Sous l’influence de la musique venue des USA, l’Angleterre devient dans les années 60 la terre promise du rock (avec les Beatles et les Rolling Stones) peu à peu un nouveau mode de vie apparaît c’est le Swinging London vers 1966.
Une pléthore de groupes occupe alors la scène britannique parmi ceux-ci, les Yardbirds, constitué de Jeff Beck, Eric Clapton, Jimmy Page.
Il s'agit déjà d'un des groupes majeurs de cette scène anglaise dans lequel ces trois guitaristes virtuoses nourris au blues et au rock and roll font leurs armes. L'existence du groupe sera bève, et en 1968 les musiciens du groupe se séparent, seul Jimmy Page veut continuer l’aventure.
La naissance des news Yarbirds
Pour se faire, il fait appel à d’autres musiciens. D’abord John Paul Jones (au clavier et à la basse), puis Robert Plant (au chant) et enfin John Bonham (à la batterie). La formation ainsi constituée prendra un temps le nom des News Yardbirds, avant de prendre celui de Led Zeppelin.
ACTE 2 : L’envol du Zeppelin
Le style Led Zeppelin
Pas de singles, mais des albums concepts et des concerts très longs sans première partie. Sur cette base, le groupe va conquérir le public américain. Peter Grant le manager décroche une tournée aux Etats-Unis et le succès sera au rendez-vous outre-Atlantique. La presse britannique sera réservée restant fidèle aux Beatles et aux Rolling Stones
La consécration
Malgré cela, rien n’arrêtera le Zeppelin qui transformé en bulldozer, s’inscrira sur la scène internationale comme une formation majeure en posant les bases d'un rock lourd au chant hurlant et aux guitares saturées que l'on baptisera hard rock.
ACTE 3 Apogée et déclin
Pendant la première moitié des années 70, le groupe rencontre un succès considérable tant sur le plan artistique que commercial, mais il va subir une série d’épreuves qui va le fragiliser jusqu'à sa disparition. Tout d’abord la mort prématurée et subite du fils de Robert Plant en 1977. Le deuxième tour du destin se jouera en 1980 lorsque John "Bonzo" Bonhan (considéré comme le plus grand batteur de rock du moment) décédera à la suite d’un coma éthylique.
Considérant qu’il forme une unité inséparable, le groupe décide de se dissoudre après un dernier concert donné à Berlin le 7 juillet 1980.
http://pyzeppelin.free.fr/
Références du DVD : De A à Zep : l'histoire de Led Zeppelin. - Rottin' Rolling, 2004. - 60 min (anglais, sous-titres français)
Egalement disponible à la Médiathèque de Dole : The song remains the same : le concert de Led Zeppelin au Madison Square Garden (1976)
Concert à ne pas manquer : Close to heaven / Orchestre National de jazz, sous la dir. de Franck Tortillier. L'orchestre réinterprétera les grands thèmes de Led Zep au Théâtre municipal de Dole, jeudi 5 avril

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...