mercredi 18 avril 2007

La Banda Municipale de Santiago de Cuba à la Commanderie de Dole

Vendredi 25 mai, 20h
Dole fête le monde
Avec : RAUL PAZ, et la BANDA DE SANTIAGO DE CUBA
La Banda sera accompagnée par les musiciens du Conservatoire de Dole
"En 1898, à la fin de la Guerre d’indépendance de Cuba, un petit groupe de musiciens de Santiago se rassemble et forme ce qui va bientôt devenir La banda Municipale de Santiago de Cuba.
Des danzones, danza et diverses musiques de salon, aux congas, habaneras jusqu’aux sones, l’évolution et le répertoire de cette fanfare drainent tout un pan de l’histoire populaire . Nées d’une cuisine marinée sur les plantations coloniales, ces danses aux visages plus ou moins nègres ou plus ou moins blanchis, descendent de danses à figures bourgeoises détrônées qui "n'eurent pas les honneurs de Versailles et que dédaignèrent les Destouches et les Campra", mais qui survécurent créolisées, tropicalisées dans les îles. Les menuets de l'aristocratie cubaine et popularisés plus tard par l’arrivée des Français (les fugitifs venus de St Domingue avec leurs contredanses, leur gavotte et leur passe-pied) se sont vite transformés en contradanza cubana. Cette forme sera cultivée par tous les compositeurs créoles du 19ème siècle.
Premier genre musical de l’île "capable de subir avec succès l’épreuve de l’exportation", c’est de ses structures rythmiques en 6/8 qu’émergèrent la criolla, la guajira et de ses rythmes en 2/4, la danza, la habanera et le danzon. La Banda jouera son premier concert officiel le 19 Septembre de l’an 1900, sous la direction du maestro Calixto Varona. Elle présentait un répertoire de
compositions espagnoles, valses, polkas et bien entendu, l’hymne national cubain.Elle a été la deuxième fanfare créée à Cuba, après celle de la Havane, où elle gagne en 1908 le premier prix du concours national de bandas. [...]
En 1929, sous la direction de Enrique Bueno Formell (et avec dans ses rangs le célèbre conjunto Matamoros), elle remportera le premier prix au concours national de l' Havane. C'est l'année où le charismatique chanteur nonagénaire Compay Segundo y fait ses débuts, en tant que clarinettiste." Texte de Paquito D'Santiago et Emmanuelle Honorin, extrait du livret du disque La Banda Municipale de Santiago de Cuba : fanfare cubaine. - Buda Musique : distr. Universal, 1999.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour cette belle soirée à la COmmanderie avec la banda de santiago de cuba, gracias!!!a bientot y viva cuba!

Anonyme a dit…

c'était vraiment un moment de pur bonheur, ce sont vraiment tous de très bons musiciens, vivement qu'ils reviennent que je puisse les entendre encore une fois (ainsi que ceux qui ont aimé)!!!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...